Facebook affiche la « théorie du genre », l’UMP va peut-être fermer sa page…

La première partie du titre est une info, la seconde une recommandation. Le sujet « gender » m’amuse depuis qu’on a découvert que l’UMP l’avait inscrit dans ses tablettes en 2011 et que Nadine Morano le défendait en février 2012. Ce matin de la Saint-Valentin, je voulais parler d’autres choses, de cadeaux high-tech par exemple, d’amour etc, finalement, on va rester sur le like. Le célèbre réseau social Facebook introduit les options « transsexuel » ou « intersexuel » dans le choix du profil utilisateur…

20140214-065142.jpg

Cette fois, difficile d’accuser l’école ou le gouvernement, le « gender » c’est Facebook!. La question est savoir si l’UMP de JF Copé, adepte de Facebook, va fermer sa page avec recommandation aux militants: « Barrez-vous!! ». Facebook, c’est le réseau préféré de Nicolas Sarkozy pour communiquer avec ses fans, c’est aussi l’espace de prédilection des mouvances réacs, alors, rester sur un réseau social qui affiche aussi clairement la couleur est contraire à leur éthique, cela devrait les inciter à partir voir ailleurs.

Rester, c’est faire un Like

[screen]

Publicités

L’ancêtre de la théorie du genre: « Sexes et Gémination des Écoles» tract 1935…

Sur twitter, j’ai trouvé un truc qui devrait vous plaire, l’ancêtre de la «théorie du genre» chez les catholiques, dans un tract de 1935 intitulé: « La Coéducation des Sexes et la Gémination des Écoles»! Les mêmes éléments de langage contre l’égalité à l’école. Extrait (on s’accroche)…

« La coéducation et la gémination sont en effet immorales, par la proximité des filles et des garçons, elle excite  leurs sens plus qu’on ne pense, elle enlève aux jeunes filles la réserve et la pudeur, en fait des GARCONNES dès l’âge de treize ans ».

Gémination des Ecoles Coéducation des SexesCLIC pour agrandir

Les cons. Les Manifpourstous, JoursdeColère, Civitas et associées sont nostalgiques de la « belle époque » où les garçons et les filles de la république n’avaient pas le droit de fréquenter les mêmes écoles, ce « temps merveilleux » de «l’école des garçons» et de «l’école des filles». Pas d’égalité, il fallait les séparer car (je cite) «la promiscuité en classe et en récréation suffit pour que plus d’une élève soit déjà allée se faire soigner aux Maternités» (sic).  Maternité? comment ça? par l’opération du Saint Esprit?

Aujourd’hui, on assiste à la résurgence des mêmes éléments de langage avec cette pure invention qu’est la «théorie du genre» qu’ils avaient (déjà) inventé en l’An 1935. La lèpre de la laïcité est de retour, contre l’Égalité

C’est génétique.

Source