Comment désabonner un encombrant de votre compte Twitter | #Tuto «Tu hors de mes tweets»…

Ce matin, encore peiné par la disparition de Tata Yoyo [ Annie Cordy], je découvre stupéfait que le Redacteur-en-chef des fachos de Valeurs Actuelles s’est abonné à mon compte twitter. WTF? J’ai avalé mon café de travers. Comme notifié sur Twitter, je ne savais pas comment prendre ça. Moi, noir – depuis tout petit-, Frère du Députée Daniele Obono, je ne pouvais le garder, surtout pas après leur infect, abject et incorrect papier ès- négation d’un crime contre mon humanité.

Aussi, twitto de la vieille école, je vous propose un petit Tuto pour virer proprement quelqu’un de votre compte Twitter. Ici, avec Louis de Raguennel de ValeursActuelles en «ragondin» pour l’exemple.

1. Pour commencer, toujours bloquer les encombrants

2. Bloqué, on passe à l’étape suivante, l’astuce: le débloquer et vous verrez pourquoi ..

3. Et le voilà viré de votre twitter, licencié! Voila! Parti à l’insu de son plein gré, désabonné de force.

Et pour éviter qu’il ne revienne, ne pas oublier de le bloquer à nouveau, le verrouiller définitivement…

En moins d’une minute c’est fait. Ce principe s’applique à tous et à moi en particulier car nous sommes tous l’encombrant de quelqu’un n’est-ce pas? Aussi, [Message de service] Si d’aventure je suis abonné chez vous – par inadvertance/ ou avant, quand ensemble, nous avons viré Sarko pour installer notre bon vieux Pépère aka FHollande à l’Elysée…- et que nos vues divergent désormais car irréconciliables, je vous saurais gré de bien vouloir me mâcher le boulot, faites, ok? «Masqués» nous le sommes désormais dans la vraie vie, alors, il est temps d’appliquer le désormais «Tu hors de mes tweets» sans se voiler la face je crois. D’avance merci

Bref j’ai viré #ValeursActuelles.

Billet Geek, fait.

./…

Cher Père Noël | C’est pour un ami …

Cher Père Noël Cagnotte Ervé CroisepattesCher Père Noël…

Oui c’est moi le petit Alain, mais si tu sais! Celui que t’as toujours pourri gâté à Noël même quand j’étais en Afrique. Oui j’ai adoré mes cadeaux et particulièrement ces moments magiques les 24 décembre après-midi, jour de distribution de jouets de Noël aux enfants des PTT, quand la silhouette de mon Papa apparaissait à l’angle de la rue dans cette fourgonnette des «Postes & Télécommunications». Ce bonheur, tous les copains-copines du quartier étaient présents, on était les «princes de Brazzaville»: Des trottinettes, des raquettes de tennis, des vélos, ballons de foot, des poupées, des Kitchenettes et plein de jouets #MadeinFrance. – Je me demande si ce n’était pas les séries en rab des années précédentes. Mais bon, on s’en fiche, c’était une joie sans nom sous les tropiques même sans sapin! Encore merci cher Père Noël mais c’est pas le sujet.

Cher Petit Papa Noël, aujourd’hui je t’écris parce j’ai vraiment besoin de toi, c’est pour un ami qui n’est pas né dans la case-à-Jupiter. À 6 mois il était déjà mal barré mais tu ne savais pas, il n’avait déjà pas d’adresse fixe donc pas dans ton fichier «liste des enfants à visiter». Tu peux te rattraper ce coup-ci, il n’est jamais trop tard pour bien faire n’est-ce pas? Aussi, pour l’aider et t’aider un peu, avec Delphine, Juan, Anna, Karima, Papouney, Anna_Conda, on s’est dit: Et si on le disait enfin au Père Noël? Alors on va tout bien tout t’expliquer..

Cher Père Noël, Ervé tu le connais, c’est un «mec Pat’Hibulaire mais presque», et qui jamais ne se plaint. Ervé? Je pourrais te raconter des tonnes d’anecdotes sur sa «vie de bitume» au RasDuSol, avec des hauts et des bas, -surtout des bas d’ailleurs-, je pourrais, comme Juan, te décrire en 12 pages notre première rencontre dans ce bar à Paname, je résume: «Ah c’est toi @croisepattes! Bonjour, @bembelly. Alors, t’es d’ où sur Paris, de banlieue ? » Sa réponse: «Moi? Je suis de partout et de nulle part, je suis sans téléphone fixe, #AuRasDuSol ». Et je venais de comprendre. Puis lui : « Ah mais fais pas cette tête-là mon pote! Buvons!». Bref, c’était au Comptoir de la Comète lors d’un KbB –le fameux bon vieux temps-, je venais de rencontrer Ervé que je connaissais sur Twitter et les blogs depuis des lustres sans jamais m’imaginer que (…). Oui j’avais pris un coup sur la tête, en vrai. L’une de mes plus belles rencontres IRL via le Net (après l’autre).

Cher Père Noël, j’ai longtemps hésité avant de t’écrire mais il fallait, y a le feu au Lac. Noël approche et on a tous un sapin à décorer, celui d’Ervé singulièrement et pour mille raisons. Aussi, pour cette année voilà ce que je veux cher Père Noël:

  • Ce que je veux Cher Père Noël. Faire exploser le compteur de la chaussette que nous avons tricotée pour Ervé. Une chaussette-cagnotte (ou soulier) pour que tous les petits lutins du web de France et de Navarre apportent une p’tite participation. Te mâcher un peu le taf.
  • Ce que je souhaite Cher Père Noël. Que tous les ami.e.s, potes, copains copines, followers et même ceux et celles bloqués ou masqués sur Twitter, Facebook, instagram, Tiktok et autres réseaux sociaux puissent partager le lien de la chaussette-en-ligne pour le faire grimper au cocotier.
  • Ce que j’aimerais Cher Père Noël. C’est .. que tous les gens qui «me doivent une bière» paient leur tournée (via ce lien) et tous ceux à qui j’en dois une – et il y en a – qu’ils me paient une deuxième tournée d’abord (via ce lien) et toi tu les rembourses! Ça te va Cher Père Noël? Oui je sais, boire #ceymal.

Cher Père Noël, au fait, je t’ai pas dit? Ervé, d’abord il voulait pas de la chaussette-en-ligne, il est comme ça le mec, #AuRasDuSol et toujours à s’occuper des autres d’abord. Aussi, il a fallu de longs mois de négociation pour l’obliger de nous laisser faire. Une vraie tête de mule ce Ervé mais un mec bien. Puis il a dit: «Ah mais c’est du chantage là! Ok vous avez gagné, faites donc Bande de cons!».  Puis on a fait, une sorte de «solidarité de tiers» si tu veux, arrachée au forceps. Pourquoi? Parce que cher Père Noël «on préfère tous le voir crever étouffé par la solidarité que de froid dans la rue n’est-ce pas? ». Oui Cher Père Noël, c’est de ça dont il est question dans cette lettre que tu liras avec attention j’espère (ou je te démonte).

Cher Père Noël, chez moi à Lyon il fait beau et froid, le ciel est une féerie enchantée avec les illuminations partout, la fêtedeslumières. J’ai l’impression de vivre dans un joli sapin de Noël qui néanmoins attend une «décoration et une seule», celle gravée du nom d’Ervé pour illuminer ce bien que nous avons en partage et qui porte le doux nom de l’amitié. Ok j’ai été un peu long cher Père Noël, mais tu ne vas pas te plaindre non plus, c’est pas comme si je t’en faisais tout le temps ok? Pardon mais c’est pour un ami. Sinon, passe le message à tes lutins et fais plein de bisous à Mère Noël. Ah! Si tu peux la laisser conduire de temps en temps le traineau –et tirer les rennes- pour l’Égalité toussa, ses points de retraite etc, nous on veut bien! Et ça fera plus de tournée. Quoi les femmes au volant? Un problème? NanMè…

Cher Père Noël, je te rappelle que «c’est pour un ami» qui ces derniers temps répète souvent: «Tu sais quelle est l’espérance de vie d’une personne SDF ? 49 ans. Et moi j’en ai bientôt 48.». Aussi, je te remets le lien de la cagnotte là ⤵️ et le gros soulier en illustration – et surtout tu fais pas ton malin – ok?

Lien Cagnotte pour l’Ami @Croisepattes / Ervé !

D’avance merci à vous, et à presque tout le monde| Signé. Le p’tit Alain

|OÔhooHoooh!

./…

#Canicule & #Twitter | Comment rester «à l’ombre des polémiques» sans se mouiller #Tuto

canicule-TwitterPlus le thermomètre monte, plus Twitter s’affole et les polémiques deviennent exponentielles et proportionnelles aux températures. Et dans le beau pays de «Mercure, Dieu du Royaume de la recréation verbale», tout devient dangereux, un mot ou un bout de rien suffit pour mettre le feu aux tweets. À défaut de perdre des plumes comme le petit oiseau bleu, la prudence sous la canicule est de mise, elle s’impose dès les premiers signaux d’alertes: crampes, maux de têtes, vertiges/nausées, propos incohérents et une forte fièvre. Vous dire «comment se protéger et rester au frais face à la montée des polémiques» ne peut se faire sans quelques prolégomènes pour mieux saisir la « notion température ressentie sur Twitter» à défaut de vous offrir un indice ou une étude empirique sur le sujet. Il fait beaucoup trop chaud pour cela, passons….

  • Twitter c’est Bagdad ou un désert du Sahara peuplé de bédouins qui twittent et qui gazouillent jusqu’à pas d’heure. La période d’affluence se situe autour de 18h30-19h00, l’heure de l’apéro, en France .
  • Twitter c’est un monde tentaculaire, caniculaire, avec ses codes, ses règles non écrites qui tout le temps changent en fonction des acteurs, des lieux, des circonstances, des saisons et de la météo.
  • Twitter c’est… Dallas, un univers impitoyable, avec ses secrets de famille, ses coups-bas, ses luttes d’influence, ses classes sociales, ses intox & Fakenews, et disons-le, ses histoires d’amour qui finissent mal en général (ou pas). Nous ne reviendrons pas sur son côté Meetic dans un prochain billet. Non.

Voici quelques fraiches recommandations pour bien vivre Twitter sous la canicule.

Plus de 10ans sur Twitter et quelques «polémiques au compteur», c’est donc en ma qualité de rien que je me suis désigné volontaire pour inscrire dans le marbre ces quelques «recommandations ombragées» dans le seul souci de vous éviter des coups de soleil – On bronze toujours mieux à l’ombre, qu’on se le dise-. Précision. Ce billet n’a nullement l’intention de vous priver de polémiques sur Twitter – il en faut, on s’ennuierait sinon -, la finalité c’est de vous protéger de vous-même d’abord, et surtout de vous éviter de vous fâcher avec ceux de vos amis victimes de la chaleur comme vous. La règle en la matière serait à peu près la suivante …

  • Désactiver vos notifications & alertes pour passer en mode DigitalDétox. Toujours décider seul quand y aller, surtout le matin au réveil quand les températures avoisinent les plus de 20 degrés Celsius dès 07heures (même en Bretagne où la température ressentie est équivalente à celle du reste de la France avec beaucoup moins de degrés au thermomètre, c’est pareil ).
  • Ventiler sa TimeLine et masquer ceux qui sont déjà en surchauffe. Pour le savoir, appliquer la règle de 10remonter de 5 tweets (10 max) en amont ou en aval le fil/tweet d’un ami ou celui qui vous pose problème. Vous aurez une indication sur son métabolisme. Le masquer -si besoin- c’est le garder en tant qu’ami, c’est préserver une amitié pour les joies des retrouvailles sous la pluie ou en Hiver. Ça vous fera grand bien.
  • Ne jamais se greffer sur les Tweets des autres les jours de canicule pour apporter une contradiction. A tort ou à raison, ne jamais marcher sur les tweets de vos ami.e.s. Privilégiez le message privé (DM), avec humour sans oublier les smileys ou hashtag (#Humour #AhJeRigole!) qui vont bien. Le problème avec la réponse sans préavis, disons « la riposte directe » c’est (…) il n’y a pas de problème, mais le faisant, vous l’autoriser à vous répondre, voire de vous en «coller une» légalement, c’est dans son forfait. Ce point s’applique quelque soit la saison, les conditions de pression et de température. Donc, moralité:

Le jour de canicule te fâcher avec tes amis sur Twitter tu éviteras

PS: Si la « canicule permanente » c’est votre état d’esprit – je parle des fachos (« réacs » c’est pareil), des racistes, les antisémites, les islamophobes, les homophobes et j’en passe-, merci de ne surtout rien changer à vos habitudes, le risque de surchauffe des neurones ne vous concerne pas, il faut déjà en avoir et c’est un minimum n’est ce pas? Les autres, » respirez, il y a de l’eau sur Twitter ».

  • Ou, passez en « Mode Avion ».

./…

[Titre de billet de #Blog à vendre] «Les #Zinfluents de la #LigueduLOl sont morts, voici leur histoire»…

C’était le BoysBand des internets de l’An 2010 mais il n’en reste plus grand chose

Juste un titre de billet de blog à vendre, ok les gens? Les enchères en DM, sur Twitter, ou dans les commentaires. J’offre l’illustration ci-dessus et un pack de #backlinks, comme on disait, en l’An 2010, ce bon vieux temps où l’on codait nos boutons de partage pour propulser nos billets de blogs sur les réseaux sociaux. Pas le temps d’écrire sérieusement sur la #LigueDulOL que j’ai croisé sur les internets avec son Twitter en 140 caractères, un monde en Noir&Blanc où intégrer une image dans un tweet était galère. J’étais hébergé dans une autre «Ligue», celle des blogs de Gauche, les LeftsBlogs, une bande organisée de colleurs de tweets et de baffes, mais uniquement sur le plan politique, contre les Sarkozystes. Être dans la Sainte Église des Blogs c’était une «protection» dans le monde numérique du début des années 2010. Un club mixte, avec des garçons et des filles, des gens bien & des cons, un groupe éclectique et il ne fallait surtout pas nous chercher, nous avions les clés de «la machine à baffes» qui servait tout le temps, même -et surtout- entre nous, et c’était pas joli-joli j’avoue. Pas d’excuses à nos victimes Sarkozystes, c’était de bonne guerre, ils nous le rendaient bien. Nous avions un objectif: virer Sarko en 2012 et c’est ce que nous avons brillamment réussi lors de la première vraie campagne numérique pour une Présidentielle en France, au sein de la Team FH2012, #TousHollande.fr piloté par l’excellent Romain Pigenel l’inventeur de la «riposte Party» (c’est-à-dire, réunir physiquement des blogueurs et des twittos pour assurer le sav numérique d’un événement politique avec mise en avant du fact-checking). Un grand moment numérique, des frissons aujourd’hui encore du seul fait d’en parler, Objectif l’Élysée et l’information était en Live sur RadioLondres (hashtag #MadeinMoi)

On avait nos travers, nos défauts, nos Blogowars, nos Tweet-clashs, notre Vincent Glad « Grand Mohock », etc. Non nous n’étions pas «blancs comme neige». Avec un noir dedans – suivez mon regard – , c’était difficile, je me comprends😏. Passons. Nous squattions le haut des classements des blogs et de la net-influence de l’époque, et l’ami Guy BirenBaum était un peu, beaucoup, notre «parrain», enfin presque. Il a aussi subi d’horribles attaques de la Ligue du Lol sur sa personne. Pour les blogueurs que nous étions – et que nous sommes encore pour certains avec une forte baisse d’activité,-, l’attaque ad hominem de la LigueDuLol fut ce papier de Vincent Glad sur notre «corps de métier numérique»: «Les Blogs sont morts. Voici leur histoire«  écrivait-il, on n’avait pas aimé. Bref, Les gens de la Ligue du Lol sont morts, eux, numériquement, voici leur histoire racontée par Victor Hugo en 1869 déjà, dans sa description du «FunClub», un groupe de JeunesAristocrates à «l’humourDouteux»| Extrait…

Ligue du Lol Vincent Glad

La ressemblance avec est frappante n’est-ce pas? RIP les antisémites de la #LigueDuLol (Vincent Glad (Libération), Alexandre Hervaud (Libération) Olivier Tesquet (Telerama), Guilhem Malissen (Nouvelles Écoutes), Sylvain Paley (Studio 404), Henry Michel, (rédacteur, créateur de podcast), Baptiste Fluzin (ancien directeur créatif), Stephen des Aulnois (rédacteur en chef du Tag Parfait), David Doucet (rédacteur en chef des Inrocks), Christophe Carron (rédacteur en chef de Slate), Renaud Aledo (communiquant), etc.. et longue vie aux BlogsPropres!

PS: Ce titre de billet est à vendre, je répète ..

./…

#Twitter: les ‘tits soucis « bleu-blanc-rouge » de Francis le «Webmasteur». Tuto séquence émoji..

IMG_20180826_115906.jpgIl était une fois, Francis, Webmaster à Guéret (23000 – Département de la Creuse – Région Limousin), il aime la chasse, la pêche, la France et sa région (Guéret, c’est dans le Limousin, c’est à dire dans la Région Nouvelle-Aquitaine, résultat de la fusion des anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes depuis fin 2015, mais Francis s’accroche à son Limousin, je comprends). Voila pour le profil de notre ami Francis, « Webmasteur » (il s’occupe des internets sur ordinateur).

Françis avait un énorme souci, terrible, il voulait avoir, lui aussi, son p’tit « drapeau bleu-blanc-rouge » sur son profil twitter. Normal. L’histoire se passe mi-juillet 2018, et comme tous les français pendant la Coupe du monde de foot, le « Allez les bleus! » était tendance même chez ceux qui n’aiment pas le foot. Il le voulait, sauf que, notre ami Françis ne savait pas comment accrocher ce beau pavois à la suite de son nom.  Puis, il prit son courage à deux mains et alla demander conseil chez les gens qui déjà pavoisaient avec leur beau drapeau bien accroché sur les internets. Lisons.

Francis WBMT1

Oui il a un ordinateur. Il a bien dit qu’il était « Webmasteur » n’est ce pas? Toujours bien lire les profils affiché avant de poser des question sur Twitter. Tout le monde ne tweet pas via smartphone.

Francis WBMT2

 

Jusque là tout allait bien, ou presque. On venait juste d’éviter l’incident « pièce d’identité » pour obtenir un emoji, que déjà se profilait à l’horizon une autre menace. Téméraire comme tout bon Guérétois qui se respecte, il décida de ne rien lâcher le vieux Françis. Il tenait à sa breloque même s’il fallait pour cela aller affronter le vendeur de chez Darty! Puis lui vint une brillante idée, une deuxième fois: Et pourquoi pas Jules-Edouard son filleul? Ce dernier venait d’avoir son Bac Littéraire, il devait savoir, lui..

FrancisWBMT3

Malgré les larmes ès-emoji de la disponible Asriel, nos jeunes de la magnifique communauté Twitter décidèrent de ne pas laisser tomber notre bon  Francis de Guéret, il fallait l’accompagner jusqu’au bout de sa quête pour l’obtention du pavois « bleu-blanc-rouge » avant la finale de la Coupe du Monde de foot, les bleus avaient toutes leurs chances disaient-on. Ce fût fait (je résume). Sauvé, l’ami Françis n’oublia pas de remercier les « Jeunes Robins de Tweets » de cette campagne victorieuse.

Francis Souchard

Depuis, il tweet heureux et il attend vos follows pour améliorer sa visibilité sur les réseaux sociaux et en foutre plein la vue à ses copains de Chasse-Pêche & Traditions depuis le bistrot de Guéret. Moi c’est fait, à vous! Moralité (et c’est le seul intérêt de ce billet)…

« Pose une question et Twitter t’aidera ! »

Ne jamais hésiter, non, seule la finalité compte. Gloire à Francis de Guéret et merci la jeunesse française pour ce beau moment (de partage). Billet Tuto: « comment insérer un emoji sur son profil twitter (ou dans un tweet)« , fait.

./…

Bref, j’ai viré @Limportant_fr. le « restaurant-ès-tweets » c’est terminé, bloqué! Fait.

Dans le Top10 des « meilleurs contributeurs » de (…), j’ai décidé de ne plus les alimenter pour multiples raisons. Oui, j’ai « contribué » au lancement de ce … cette machine à récupérer les tweets, à « l’insu de mon plein gré », -comme on dit …

Mais il fallait bien leur filer un coup de main, au démarrage, et nous avions des valeurs partagées. Avant. Mais « il faut savoir quitter les choses avant que les choses ne vous quittent »

@Limportant_fr

Oui, le droit à l’oubli. M’oublier. Ne jamais attendre le Printemps pour bien faire. En effet, ces derniers temps, j’ai fait le ménage dans mon compte twitter: J’ai bloqué pas mal de cons et j’ai masqué pas mal d’ami.e.s, de vrais amis – c’est secret-, ils le sont toujours. Je suppose que la réciproque est vrai. Sans oublier quelques titres de presse, des organismes de « lutte contre rien » et des hommes politiques (des ex- ministres avec Manuel Valls en 1er de cordé, des ministres #EnMarche, etc. Que du «beau monde». Virés eux aussi.  Pour ces derniers, vous me direz que ça leur fait une belle jambe. Possible (et pas vraiment). Astuce: Le faire pour le privilège de les citer dans leurs dérives, le temps qu’ils accourent pour vous lire et s’apercevoir qu’ils sont bloqués, par vous, je ne pense pas qu’ils apprécieront beaucoup, et leur envie de lire votre tweet ne sera que plus grand. C’est le but. Bref, Une « option quiétude » pour m’éviter de lire certaines choses, ou certaines personnes. Aussi, bloquer @Limportant_fr –ils savent pourquoi– était un vœu désormais exaucé. Sur Twitter et dans la vie, l’important, c’est vous, c’est moi, c’est nous. Bloquer les gens ne sert strictement à rien (les tweets restent visibles hors connexion) mais ça fait du bien. Voila qui devrait plaire à l’ami GaucheDeCombat. Et pour me masquer/bloquer, et se faire Plèz, c’est par là ⤵. Vous pouvez …

20180224_131025

Bref, j’ai viré @L’important_fr « le restaurant-es-tweets » car le crédit fournisseur est épuisé, fin de l’indigestion. Trois fois rien, c’est juste qu’on a plus les «mêmes valeurs», sans en dire plus. Et c’est pas le plus important.

./…

Ho!? @RealDonalTrump a été viré de Twitter #LeSaviezVous? 11 longues minutes de silence…

#DonaldTrumpBanOnTwitter. Oui Twitter sans Donald Trump vous l’avez rêvé et l’ami Twitter l’a fait! Ce 02 novembre 2017 et ce n’est pas une blague, j’ai les images « RealDonaldTrump does not exist».

DoladTrump désactivé sur Twitter

Qui Lustucru ? À 01h05, message de Twitter qui confirme l’info « User (Donald Trump) not found » et nous explique: « Earlier today ’s account was inadvertently deactivated due to human error by a Twitter employee. The account was down for 11 minutes, and has since been restored. We are continuing to investigate and are taking steps to prevent this from happening again. »

Donal Trump désactivé par Twitter

« Désactivation accidentelle » nous dit-on, erreur humaine (la faute d’un employé qui n’a pas fait express pour son dernier jour de boulot) – ben voyons, il s’est fait plèze-, etc.  Officiellement, par inadvertance, mais la vérité est ailleurs je crois. Ils ne manquent pas d’imagination chez Twitter, des gens modestes …

RealDonaldTrump doesn't exist

On gardera ces 11 minutes historiques sur Twitter sans @RealDonaldTrump. Historique car pendant ce temps, le monde était « en sécurité » avec un Donald Trump s’arrachant les cheveux devant sans écran de smartphone se demandant ce qui lui arrivait et si ce n’était une farce de Kim Jong Un de Corée. J’imagine la centaine de coups de fil à la Sécurité intérieure des States, l’opération 02.11.17 de la CIA enclenchée «Alerte, on a hacké le President of the United States of America!». Oui, j’imagine ce bordel digne d’un épisode de Jack Bauer «11 Minutes Chrono» avec décompte des secondes tic-tac-tic, sans oublier la musique qui fait flipper bien comme il faut. J’imagine, et vous aussi d’ailleurs. Bref, le code nucléaire était en sécurité pendant 11 longues minutes grâce à « l’employé du mois-de-l’année » de chez Twitter. Et comme le dit si bien notre ami Fabien du Canada (Ex de Menilmontant)…

« le 2 novembre 2017, une date qui marquera les annales de Twitter ».

Trump désactivé sur Twitter

20171103_115642

Cher Twitter, Merci pour ce moment!

./…

« Je tweete donc je suis », c’est l’histoire d’un mec devenu le porte-parole des #SDF (lire)…

ERvé @CroisepattesBillet de Ervé dit @Croisepattes sur les #SDF connectés . Non, il n’est pas devenu porte-parole des « Sans Téléphone Fixe », mais interpelle ses « amis des deux cotés du smartphone » sur les risques d’une « pseudo médiatisation » qu’il appelle « le Tsunami du vide », qui au final ne règle pas vraiment les problèmes de fond. Après deux trois petits modif’ dans le texte – avec son autorisation- , lecture…

C’est l’histoire d’un mec devenu le porte-parole des #SDF, porté par les médias qui le sollicitent à tour de bras d’honneur (ben oui, une fois que c’est dans la boîte ou publié, le mec SDF on s’en fout, qu’il retourne sur son bout de trottoir). Via les réseaux sociaux, une déferlante d’indignations et de soutiens (via même cagnotte en ligne) s’organise et MIRACLE: ça marche pas. Le mec est toujours SDF. C’est ballot. Alors on s’indigne forcément. C’est pas normal, en France, de vivre comme ça toussa toussa… Mais désolé… Si. C’est comme ça.

Une baguette magique? un truc pour « s’occuper » de SDF ?

 Rien.

Normal, il n’y en a pas de baguette magique. Par contre, il y a des structures, du personnel (dans le sens armée de travailleurs/travailleuses sociaux), médecins, associations d’accueil de jour, et j’en passe, (sans parler de la générosité des gens) qui permettent à qui VEUT de s’en sortir.

Mais à « QUI VEUT »…

Il suffit de le demander (je sais, parfois ce n’est pas facile).

Alors, passer par Twitter pour dire que son pote souffre de son dos, assis sur un banc, bière et petit sourire, ça me laisse un tantinet perplexe. Et pour connaître ce qu’est un cri d’alarme, on ne pose pas devant un smartphone pour dénoncer un soi-disant système à la con quand on peut en bénéficier. La critique est facile dans les deux sens. (..) Pour certains d’entre nous, Twitter, c’est devenu la technique du fainéant. Je tweete donc je suis…

Il faut faire le bilan, se demander pourquoi on est toujours à la rue si c’est si génial que ça d’être médiatique via twitter.

  • Et moi qui écrit ce tweet long, quelle légitimité ai-je à donner mon avis ?
  • Réponse: Un ras-le-bol .

J’utilise Twitter (en dehors de la déconne) comme marteau pour proposer à qui à besoin de planter un clou pour accrocher un improbable tableau sur un mur. Mais aussi, quand je décroche un boulot, créer ou recréer du lien social. Ce que certains déclarent faire dans les médias. Je suis comme tout le monde, ça me flingue ces « appels au secours » mais je suis réaliste, pragmatique un peu aussi.

Dans la rue, on se considère comme des « potes », « de vrais gens solidaires ». Mais des fois, pas facile de compter sur les autres …

Pour terminer :

  • Il n’existe pas de #SDF, mais des personnes différentes qui vivent à et dans la Rue. Je fais parti des personnes pour qui la Rue est une Famille, famille dans le sens « chez moi ». Au bout de plus de vingt années, je pense la connaître dans ses douleurs et ses souffrances, sans parler de sa violence mais aussi dans ce qu’elle peut apporter : solidarité, entr’aide, attention…
  • Nous sommes légions SDF : travailleurs pauvres, retraités pension de misère, ex-taulards, laissés pour compte-psychiatrique, mômes virés par les parents pour des milliers de raisons, ex-enfants de la DDASS…
  • Votre solidarité ou votre façon de voir les choses vous honore, et on ne peut qu’en être touché. Mais évitez de synthétiser les situations en 140 signes.
  • Twitter n’a de magique que si on lance un appel et un feux-follet magnifique quand l’appel à trouvé réponse.

(…) Voila, un tweet long merdique mais que je tenais à vous adresser juste histoire de vous dire que pendant l’été aussi, il y a des gens sur le trottoir, comme en hiver-, et que la chaleur tue.

Fin de ce long tweet. Je vous aime. Biz.

Ervé

./…

 

Vie « extime » et réseaux sociaux: Finalement …

Juste une note. Lecture  (ou réflexion) …

Finalement, c’est très con les réseaux sociaux. La vie extime s’expose, nouvelle norme et nouveau paradigme. En même temps, faire sans, c’est très compliqué, presqu’anti-social. Reste à bien choisir son psychiatre et son psychologue. Pour les flics, pas la peine de s’inquiéter, ils frapperont à votre porte le moment venu, et c’est gratuit – prise en charge de l’État hors trou de la Sécu-.

Demain j’arrête.

Extrait/@helviala

Le « penseur de Biraben »: Maitena, l’ex de canal+ innove …

Sur son profil Twitter: « ne Travaille plus. pense. ».

img_20160903_000249.png

Le penseur de Rodin, on connait, « le penseur de Pôle emploi » – ou de Biraben– c’est nouveau

Avec tous « les penseurs que compte la France« , j’ai du mal à comprendre qu’on ne trouve pas une solution pour éradiquer le chômage. Il ne manquerait plus qu’on les accuse de ne pas suffisamment penser à leur difficile situation, ou de réfléchir. Avoir le « chômage facile« , avec de bons émoluments, mieux payé qu’un actif..

« le chômeur ne Travaille plus, donc il pense « / Mais à quoi? …

C’est Maitena qui le dit. Je pense qu’elle se moque, enfin je crois. Une pensée pour les chômeurs – involontaires, de longue durée, en fin de droit, etc- qui n’ont pas « le temps de penser »

./…