R.E.M : Losing My Religion (politique). [Billet avec 0% de #Macron dedans, faut suivre]…

Sur la place du marché ce matin, une jeunette sympa, la vingtaine à peine, m’aborde: «Bonjour Monsieur (Moi), c’est pour vous, une affiche de REM». Quoi ? REM en concert à Lyon ? Et ben non, elle ne parlait pas de musique, mais de politique! «REM, la République En Marche ». L’ami Google confirme..

REM Music & République En Marche

Encore un truc de jeune avec les mêmes initiales « R.E.M ». Pour nous « les Monsieur & les Madame » de cette nouvelle génération qui profane nos souvenirs, – R.E.M est une institution Pop’Rock des années 1980-90, et on était sûr de bien s’amuser, un vrai menu plaisir. Aujourd’hui, c’est beaucoup moins le cas, gueule de bois garantie (nous aussi d’ailleurs, le lendemain matin de cuite, mais on voulait, nous!). Bref, R.E.M est d’actualité, mais ça, si tu ne l’expliques pas sur la Place du Marché, tu passes très vite pour un con. Surtout si tu le fais

Sous le feu du projecteur politique, on mélange tout de nos jours. R.E.M, nouvelle religion et on a perdu la notre. Faut suivre. Je ne sais pas si je peux y parvenir. On restera éveillé, un œil sur la Marche et on se dira: «ce n’était qu’un rêve». Nouvelle Écrita, Losing My Religion (politique).

Photo_2017-05-13_11-05-18_PM

A chacun ses « Pop’Stars ».

./…

Publicités