ici #RadioLondres, le Gouv. #Macron veut «casser du #GiletsJaunes», je répète …

Après avoir tabassé, éborgné et mutilé des manifestants ces dernières semaines , le Gouvernement, – réfractaire à la demande populaire pour plus de justice sociale et fiscale-, se radicalise. En plus de faire appel à l’armée avec les conséquences prévisibles qui s’imaginent, Christophe Castaner, Premier hic de France et désormais « Ministre chargé de l’utilisation des Flashball (LBD40) » durcit le ton, l’escalade est EnMarche

B28ECB89-DC3C-4842-8AC1-94D552CB9110

Comme le fait remarquer @Despasperdus sur Twitter: « Le macronisme ressemble furieusement à l’extrême droite: lois pro-Capital, racisme contre les migrants, même les enfants sont expulsés, répression policière, recours à l’armée. Après les mutilés à vie, vous voulez des morts pour enrayer la mobilisation? ». La question se pose en effet quand on sait qu’une certaine presse légitime cette vieille idée de recourir à l’armée contre la population. Certains comme Y. Calvichy font mieux, il propose « d’ouvrir des stades pour parquer les gilets jaunes » comme au bon vieux temps de Pinochet au Chili, rien que ça. Jusqu’à Emmanuel Macron, notre armée avait toujours œuvré contre les ennemis de l’extérieur, le recours à l’arsenal militaire contre de simples manifestants revient à les assimiler à des « terroristes ». Et ce n’est pas rien. Bref, demain vos enfants vous diront très certainement …

« Quand ils avaient décidé de casser du #GiletJaune vous n’aviez rien dit, vous n’étiez pas GiletsJaunes … »

Macron se voulait Roi d’Europe et le voilà qui recourt à l’armée pour des opérations de maintien de l’ordre face à un mouvement social comme nulle part ailleurs dans une démocratie du vieux continent.

  • ici #RadioLondres, la Démocratie parle aux Français, je répète …

./…

Publicités

Christophe Castaner, «Premier hic de France» | Santé!

Ce titre, je l’avais depuis la diffusion des images de la folle soirée au Noto Club, cette boite de nuit parisienne qui a eu les «faveurs» du Premier flic de France. Puis je me suis dit: «Mettre un hic dans le titre pour parler d’un mec chopé en boite en galante compagnie et qui – apparemment – n’avait bu pas que de l’eau? Euh… laisse tomber, les gens vont s’imaginer des trucs et ça laissera penser que … enfin, c’est  (…) comme se foutre de la gueule de ceux qui picolent, et se moquer #ceymal». Et puis ce matin à l’heure du café et en grand dans Libération

Christiphe Castaner Premier hic de France Libération UNE

Paf! Très beau titre de Libé, ça s’arrose! Non y a pas de «hic», liberté de la presse et des blogs oblige.  Ce « hic » fait référence à « flic » et à rien d’autre, et c’est à lire comme l’équivalent de «couac» – expression utilisée à hue et dia sous François Hollande – ok les gens? Autre précision et pas des moindres,

«Toute ressemblance avec des personnages ou des événements existant ou ayant existé ne serait que forte cuite, euh… fortuite et pure coïncidence! »

J’ai failli me rater sur la fin, oups! 🤭 .  Si réclamation, merci de contacter la Rédaction de Libé (formulaire/Contact). PS: Je conseille de d’abord lire l’article avant de se perdre en arguties.

Cordialement.

./…

La #LigueChristChurch: Voilà voilà que ça recommence, partout ils avancent …

Voilà que ça recommence, partout sur la douce France, ils avancent, les gens de la #LigueChristChurch. La leçon n’a pas suffi, faut dire qu’à la mémoire ils ont choisi l’oubli. Partout, les discours sont les mêmes: « Etranger, tu es la cause de nos problèmes ». On croyait que c’était fini, ce n’était qu’un répit
.
La leçon n’a pas suffi, à la mémoire ils ont choisi l’oubli, le remède des (…) « hommes civilisés«  de la #LigueChristChurch (concept, à définir si besoin) …
.
|Voila pour la « chanson du dimanche« , si on veut (texte de Rachid Taha) …
./…

« Emmanuel #Macron sur la pente glissante du « #despotisme démocratique » | Et c’est le @FinancialTimes qui le dit…‬

Et si on ajoute à cela le désaveu d’Angela Markel sur l’Europe, la condamnation de l’ONU au sujet des répressions ultraviolentes des manifestations en France depuis 4 mois, ça fait beaucoup. Aussi, ce titre «Despotisme démocratique» pour l’action de «Madurolito» se justifie n’est-ce pas?

À lire dans le très libéral Financial Times. (Signalé par Ervé @Croisepattes)

./…

«Lettre à l’Europe»: #Macron félicité par le nationaliste Victor #Orbán de Hongrie…

La lettre d’Emmanuel Macron à l’Europe vient d’obtenir un «avis favorable» de la part de Victor Orbán, leader d’Extrême-Droite de Hongrie. Le Salvini Hongrois vient de saluer l’initiative dans son homologue français Emmanuel Macron. Ce «blanc-seing» va bien au delà de la simple politesse après la Légion d’honneur française attribuée à Katalin Novák, membre du Gouvernement d’extrême-droite de Victor Orbán de Hongrie, secrétaire d’État à la famille, à la jeunesse et aux affaires internationales. Cette «convergence Macron -Orban», inavouée à Paris mais bien réelle dans les faits, porte essentiellement sur les questions migratoires (mais pas que). Résumé ès-titres de presse …

Comme l’écrivait Le Monde en septembre dernier, Macron et Orban ont deux visions de l’Europe pas toujours opposées, c’est à dire convergente et particulièrement sur l’immigration. Et les quatre derniers mois ont fait voler en éclat ce qui restait du distinguo «État de droit» évoqué dans l’article cité ci-dessus, ceci, après les exactions à répétition et la répression des manifestants Gilets Jaunes. Une violence inouïe condamnée tour à tour par l‘organisation des Nations Unies et par le Conseil de l’Europe. En Europe, la montée des Populistes est un fait et certaines de ses alliances restent honteuses. Disons, pour simplifier les choses, en Europe il y a une extrême-droite qui s’assume pleinement, sans masque, et une autre cachée et bien Macronne qui se révèle chaque jour un peu plus avec le satisfecit de ses pairs. Après Salvini sur la politique migratoire de Macron, le nouvel avis de Victor Orban sur l’Europe en témoigne.
.

Le « Progressisme en France » est un nationalisme qui ne dit pas son nom. En Europe, les populistes s’affichent en adversaire pour masquer une convergence désormais évidente.

Photo_2019-03-06_10-03-57_AM.png
Sur le modèle de l’ancien , la nouvelle icône de l’Extrême-Droite est en marche
./…

Marlène Schiappa & ValeursActuelles, c’est du sérieux | Convergences de vue…

Les mêmes Valeurs (Actuelles), ce qui a eu le mérite de désarçonner le journal tendance extrême-droite qui ne s’y attendait pas, des journalistes « déroutés par certaines des réponses de Marlène Schiappa (secrétaire d’État du Gouvernement Macron chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes) » comme l’écrit l’OBs. Des convergences de vue sur de nombreux sujets: Sur la Banlieue et les questions identitaires, sur ces « inquiétudes des lecteurs de « ValeursActuelles » ne sont pas contradictoires avec certaines préoccupations féministes » nous celle désormais sur la même longueur d’onde que « Valeurs actuelles« . Oui, Marlène Schiappa. Extraits…

Non, il n’est pas question de Nadine Morano si vous avez encore – à ce stade –  des doutes sur l’identité de la personne à la Une chez les proManifPourTous, il est bien question de Marlène Schiappa avec qui, décidément,  nous n’avons plus les mêmes valeurs

./…

#Benalla en prison, ça c’est fait..

Une «affaire d’été» devenue un «fait d’hiver», une affaire d’État 

Alexandre Benalla détention provisoire Prison

Benalla en prison Détention Emmanuel Macron çaSuffit

Benalla en prison

Benalla Crase Prison #çaSuffit Affaire BenallaMacron

«Ladies & Gentlemen We got Him!» Ça, c’est fait. Son alter ego Vincent Crase, salarié d’EnMarche dort en prison lui aussi.  La #Macronie en PLS. [Relire le «Dossier Benalla»]

./…

De la «#Belloubet-isation» de la #Justice| Le «Parquet flottant»..

img_20190218_08053137577928663229225823.jpgAprès la diffusion des enregistrements de Benalla en conversation avec son son comparse Vincent Crase, par Mediapart, le parquet s’était auto-saisie pour perquisitionner les locaux de l’équipe d’investigation d’Edwy Plennel. Accusée d’interférence et d’avoir diligenté cette procédure, Nicole Belloubet, Ministre de la Justice de Macron avait affiché sa colère à l’Assemblée Nationale avec les mots suivants: «Il n’y a pas d’instrumentalisation de la Justice (en France ), Paris n’est pas Caracas» (en référence au Venezuela du triste Maduro). Bref, pas de «directives au Parquet», soit. Et quelques 10 jours plus tard, face au mouvement des GiletsJaunes solidement installé dans le paysage politique tous les week-ends et cela depuis 3 mois, elle a «demandé aux Parquets de prendre des réquisitions fermes». Bref,pendant que ça casse à Caracas, «le Parquet devient flottant», en France. Illustration, résumé …

Alors, « Indépendance de la Justice? Mieux vaut entendre ça que d’être sourd je crois. Passons. Et pendant ce temps, Alexandre Benalla, le Xfois mis en examen est encore en ballade, cette fois, c’est au Lotus Club à Marrakech en train de siroter des Mojitos et son «coffre fort égaré» n’a toujours pas fait l’objet d’ouverture de procédure judiciaire. «Parquet flottant», suite. D’où le titre justifié de ce billet: la «#Belloubetisation de la Justice», bien #EnMarche sous Emmanuel Macron. Petit rappel, Janvier 2018

PArquet Justice Indepence

Vive l’indépendance de la Justice, Vive la France BenalLiséé! Je vous remercie …

./…

L’#ExtrêmeDroite, «la nouvelle confrérie de #ManuelValls», désormais copains comme cochons | RIP «l’Exigence» …

Que dire de plus sur le Coming Out (politique) de M.Valls? Rien, ce résumé devrait suffire …

Manuel Valls extrême droite ActeX111 GiletsJaunes

Décomplexé et sans aucun dilemme, comme on n’est pas surpris! Et dire qu’il se disait Socialiste l’ex-Premier Ministre de France, le voila «copain comme cochon» avec l’extrême-droite de son pays d’origine. RIP «L’Exigence en politique». PS: On trouvera toujours deux trois cons pour venir nous dire «Hé Ho PasDamalgam! c’est même pas vrai! Faut remettre les propos de Manuel Valls dans son contexte, c’est un républicain! il a tweeté en hispanique et d’ailleurs, t’as fait Español en classe de 4ème toi? Non? Ben voila! Faut arrêter avec cette haine envers celui qui n’a pas démérité et qui se bat – on ne sait plus pourquoi d’ailleurs– contre les affreuxGôchistes et toujours dans un intérêt complétement désintéressé. – Quoi? Comme le Front National? – Et Alors? D’ailleurs, il a apporté son soutien aux #GiletsJaunes! Oui et toujours en Espagnol! etc.» Attendre, ils ne vont pas tarder à se manifester, vers les 19h00 sur Twitter, vous verrez …

Moralité: «l’ExtrêmeDroite, ce sont les pseudo-progressistes qui font mine de la combattre qui s’en rapprochent le plus. Hier déjà et aujourd’hui encore dans cette nouvelle république EnMarche»

./…

Quand la France #Macron décore de la Légion d’honneur un membre du Gouvernement d’#extrêmedroite de Victor Orbán (Hongrie)…

«Mon ennemi c’est l’extrêmedroite!» chante Jupiter Macron à qui veut l’entendre. Après la loi Asile-immigration, le traitement des migrants de Calais, le refus d’accueillir l’Aquarius en France avec les félicitations du Rassemblement National ex FN, le voilà qui se lance dans la distribution de la plus haute distinction française à une membre de l’exécutif d’extrême-droite de la Hongrie de Victor Orbãn| Mediapart.

And (…) la Légion d’honneur de la République Française est attribuée à (…) Katalin Novák, Membre du Gouvernement d’extrême-droite de Victor Orbán de Hongrie, secrétaire d’État à la famille, à la jeunesse et aux affaires internationales!

Étonnant? Non, plus maintenant, surtout pas depuis son hommage à Pétain. Donc, une Légion d’honneur pour l’extrême-droite européenne, et le tout en pleine installation de la loi anti-casseurs  avec le concours du FN et de la Droite extrême. Alors, comprendĕre ou besoin qu’on vous fasse un dessin?

./…