Au Théâtre de l’#Élysée, le « Monologue de #Macron », chapitre fin, dernière séance…

Quand le 18 janvier dernier j’avais édité le visuel ci-dessous pour schématiser le spectacle «Grand Débat» d’Emmanuel Macron, je ne croyais pas si bien faire avec l’insertion «Théâtre de l’Élysée» dans l’illustration ci dessous. Et nous y sommes. Pour l’épitaphe de sa séquence verbale qui cette fois encore portera sur la forme, Jupiter ouvre grand les portes du Palais pour «conférencer la Presse à Gilets fermés »

Voila pour la forme. Sur le fond et comme pour ses consultations intuitu personae, s’attendre qu’il nous entraine dans « de vastes périodes oratoires où la fleur de la rhétorique permet parfois à d’habiles oratoires d’escamoter le fond d’un débat pour ne présenter qu’un talent patenté fait de mots et de phrases adroitement juxtaposées aussi sonores qu’inutiles ». Et demain à la UNE de la Presse, les Editocrates-SAV-de-la-Macronnerie vous expliqueront ce que vous n’avez -toujours- pas compris et surtout, ce qu’ils pensent que vous devez absolument retenir.

Seul le prononcé fait foi (n’est ce pas?)

./…

Météo (politique) 2019…

De la Lorraine et de l’Alsace jusqu’à l’Auvergne Rhône-Alpes, le ciel de France sera bien jaune en 2019. S’attendre à de faibles pluies par endroits et de fortes bourrasques de neige jaune partout en France et surtout dans les grandes agglomérations, des vents en conflit avec le cyclone boursier d’envergure qui trop pique partout en Europe. Une année couleur « jaune foule haineuse » selon notre présentateur météo…

Vœux Macron Annonces foule haineuse.jpg

De la pointe bretonne à la Vendée jusqu’aux plaines du Sud-ouest, l’année débutera sous la grisaille. Cet hiver, ces nuages jaunes résisteront entre le sud de l’Aquitaine, le Pays toulousain et le Tarn. Des éclaircies parfois belles se développeront les jours de semaine, du lundi au vendredi, toute l’année du Nord au sud et même en Bretagne! Près de l’Atlantique, dans Alpes, sur le relief des Pyrénées comme du pourtour du Golfe du Lion jusqu’à la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le jaune s’imposera les week-ends en ville, sur les ronds-point et à la campagne. Il faut toutefois composer avec le vent fort des casernes, le mistral des gendarmes et la tramontane des armées atteigneront 80 à 100 km/h en rafales, jusqu’à 120km/h en flasball. Sortez couvert…

Bref, une année couleur jaune intense avec des vents forts sur les Champs-Elysées, des nuages stables au dessus de toute l’île de France en alternance avec l’anticyclone  Benalla. Une saison (politique) beaucoup plus instable que celle qui vient de s’achever. Fin du bulletin météo.

À suivre, le film « La haine », chap. –la foule haineuse-. Bande annonce …

C’est l’histoire d’un mec qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer: «Jusqu’ici tout va bien, Jusqu’ici tout va bien, Jusqu’ici..». Mais l’important c’est pas la chute, c’est l’atterrissage.

Bonne Année.

./…

Le #Passeport (diplomatique), ce « clavier physique » des barbouzeries en #Afrique. Tuto (politique) #AffaireBenallaMacron…

  1. Avant de revenir sur l’#AffaireBenallaMacron et afin d’en saisir toute la portée, arrêtons nous un instant sur la nouvelle pièce maîtrise de ce scandale d’État: Le Passeport diplomatique, que ceci? | Tuto (politique), Principes & effets, entrez …

Mis en examen mais protégé par la République. Oui, Alexandre Benalla a l’immunité diplomatique, étonnant non? Et ce ridicule ballet style « je t’aime moi non plus » qui se joue entre Alexandre Benalla et l’Élysée ne tient plus, non. Pourquoi informer l’Élysée après ce voyage dit « privé »? Il ne viendra à personne l’idée d’informer son ancien employeur sur sa destination de vacances d(affaires surtout après un licenciement pour faute grave n’est ce pas? Et  si ajoute à ce dossier l’affaire Cold Case du coffre disparu à son domicile lors de l’impossible perquisition de l’été dernier, ça fait beaucoup …

Aussi, pour plus de clarté dans ce nouveau chapitre « on nous prend pour des cons« , je propose la mise en place d’une « Commission GiletsJaunes d’Enquêtes Citoyennes, CGJEC« , pour auditionner tout ce beau monde en plus de Jean Yves Le Drian, ministre des « Affaires Étrangères (disons, étranges) », responsable de ce passeport diplomatique délivré le 24 mai, c’est à dire, après les faits de la Place de la Contrescarpe à Paris – tabassage de manifestants par Benalla -, après sa « sanction par l’Elysée« , un Quai d’Orsay qui fait mine de découvrir les déplacements hors France du protégé d’Emmanuel Macron, un multi mis-en-examen qui avait fait une récente virée à Londres pour rencontrer Alexandre Djouhri (le sulfureux intermédiaire des Affaires Sarkozy) bien avant ses barbouzeries en Afrique. Et devinez qui est devenu le « conseiller de l’ombre d’Emmanuel Macron »? Sarko …

Non, ce Passport n’est pas un simple BlackBerry (ou Passeport de Service), c’est beaucoup plus qu’un simple clavier physique, et les explications téléphonées de la TeamMacron EnMarche ne suffiront pas. Et le Quai d’Orsay, apparaît, dans cette barbouzerie (politique), comme «le seul fournisseur d’accès au monde incapable de récupérer une Box à un abonné hors contrat et qui toujours se connecte avec. » Bref, Alexandre Benalla avait un «forfait illimité» et il les a bien multiplié, les forfaits…

À suivre.

./…

À l’Élysée, c’est «la mémoire qui flanche» …

Des problèmes de mémoire à l’Élysée? La question peut se poser après cette nomination, et certains y vont déjà de leurs commentaires: « C’est possible! ça explique la nomination d’un « conseiller mémoire » à l’Elysée  » ou, « Le jeune âge du Président n’exclut pas cette hypothèse! ». Une autre explication est tout aussi possible, passons. Il vrai que, entre Macron-candidat et le Président Jupiterien, la République #EnMarche a paumé des trucs en route. À l’Élysée, faut croire que c’est « la mémoire qui flanche »

Bref, restons #Charlie et surtout pas d’amalgame sur le « job carte mémoire » de Bruno Roger-Petit (BRP) qui, je le précise, mérite notre respect. Je l’ai déjà dit sur ce blog je crois, non? Problème de mémoire …

./…

Macron: « Interview debout, journalisme couché ». Très beau titre de @Mediapart !

Ce titre de Mediapart suite à l’itw d’Emmanuel Macron/Laurent Delahousse hier à l’Élysée va me faire ma journée, la votre aussi. « Interview debout, journalisme couché »

Emmanuel Macron communique Interview debout, journalisme couch

Papier signé Hubert Heurtas. Best titre de l’année 2017. D’ailleurs Michael Rose de l’agence Reuteurs confirme le couchage de Laurent Delahousse – qui du coup porte bien son nom-, « Une des questions les plus percutantes dans l’interview de Macron: «Voici l’arbre de Noël dans la Cour. C’est la fin de l’année, ce que vous voulez dire les Français – n’ayez pas peur? » Deferential French journalism at its worst...

Macron Elyséee

Paroxysme de la déférence du journalisme à la française. Pas mieux.

./…

 

Porte-parole de l’@Elysee. Bref, @B_Roger_Petit est devenu grand …

Un blogueurde Gouvernementà l’Élysée, « le gars a percé », comme on dit. Oui, et #LeTitreMeSuffit.

./…

E.#Macron ou quand « Je suis votre chef » s’était arrangé pour éviter le Service National. Planqué

Selon le Canard Enchaîné, le  Général de Villiers – frère de (…), viré par l’Élysée – avait osé dire en Off qu’Emmanuel Macron s’était arrangé pour ne pas faire son service militaire. Le «chef légal» avait évité …

Il aurait pu, mais non, ce n’était pas son choix. Comme Alain Finkielkrault ou Eric Ciotti, il avait la possibilité de le faire, mais a trouvé une « très bonne excuse ». Je comprends, ma fille vient de finir sa Prépa. Mais bon, on ne la ramène pas dans ce cas, se déguiser en Top Gun ne remplace pas le service militaire.  On se demande toujours c’est qui « l’adulte » qui l’avait conseillé. Et ce n’est pas le seule raison de la colère de « Je suis votre Chef! »« . Selon une indiscrétion du Figaro, l’avenir de l’ancien chef d’état-major ne se serait pas joué lors de l’audition parlementaire du 12 juillet, mais au cours d’un conseil restreint de défense qui s’est tenu le matin même à l’Élysée. Donc bien avant. «Le planqué de l’Élysée» – dixit le Canard– avait décidé de virer les principaux acteurs de la Défense de l’ère François HollandeJean Yves Le Drian et Cie, tout doit disparaitre, même les « pas pro-Hollande » comme l’ancien chef d’État Major »-. Voila qui devrait « satisfaire » l’intelligence des ex-copainsPS qui pensent, aujourd’hui encore, que « Macron est l’héritier de François Hollande ». Sic.

Macron Armée Viré les pro Hollande

Alors camarade, toujours aussi (…) con? – J’ai les noms, deux au moins, l’ami SarkoFrance les cite dans ce billet.-. Tenez, à propos de François Hollande. #LeSaviezVous? En 1976, exempté de service militaire à cause de ses problèmes de vue lors de ses 3 jours au fort de Vincennes,  il avait insisté pour obtenir l’annulation de cette décision pour faire son service militaire. Et l’avait fait, lui. Oui, « faire son service militaire, c’est servir la République ». Seuls les vrais savent. Non, je ne critique pas j’informe. Et puis, qu’on se le dise, la guerre est une chose tellement complexe qu’il serait maladroit d’en confier la responsabilité aux vrais militaires n’est ce pas?

/source

Dress Com’ de l’Élysée: Six jeunes, et Sibeth …

Résumons l’analyse de Nathalie Raulin de Libé sur le plantage – ou verrouillage – de la communication politique d’Emmanuel Macron depuis son installation à l’Élysée.

« Emmanuel Macron garde ses distances avec les média – pour le candidat de la Presse c’est curieux-, prétextant que le jeu des questions-réponses est mal adaptée à « sa pensée complexe » – les chevilles-. Mais, c’est surtout attester son refus d’affronter la critique et le contradictoire – pas faux-. Macron refuse « de commenter les péripéties du quotidien » dans notre pays – « Moi Président, hôte de Versailles, Je(..) » -. Ce verrouillage diffuse jusqu’au sein du groupe de la République En Marche à l’Assemblée – Des #frondeurs, déjà?!-. Selon un élu LREM ( je cite)  » ça ne tiendra pas plus de six mois. Il y a loyauté à Macron, mais nous avons aussi une éthique et une responsabilité envers nos électeurs » …

Sibeth Ndiaye Com Elysée

Une équipe Strauskhanienne, six jeunes et Sibeth. Et tout avait pourtant si bien commencé à l’Élysée…

C_xVUlBXUAMHSeS

Une com'(politique) trop verrouillée, c’est si bête d’en arriver là. Pauvre Sibeth (Ndiaye) -Conseillère presse et communication de l’Élysée-, la « pensée complexe de Jupi » ne facilite pas son quotidien qui selon toute vraisemblance finira par ressembler à un placard doré. L’expérimentée Laurence Haim s’est – déjà- barrée, elle. Back to United States, recrutée par David Axelrod, ancien stratège de Barack Obama et directeur de l’Institut d’études politiques à l’université de Chicago. Ailleurs. Moralité?

Une communication (politique) – Com’pol – trop verrouillée ne dure que « la vie d’une rose », c’est à dire « l’espace d’un matin ». Savoir l’entretenir « à jardin ouvert » (…)

Fin du Dress code Com’

./…

Face à F. #Hollande, M. #Valls se couche: « le Président décide, le 1er ministre exécute ! » …

Convoqué à l’Élysée ce lundi pour s’expliquer après sa sortie dans le JDD, le locataire de Matignon a révisé ses ambitions primaires & présidentielles face à Président de la République. Manuel Valls se couche, il veut rester premier ministre

La grosse explication a eu lieu, durée 2 heures. Résultat? il n’y aura pas de primaires entre François Hollande et son premier ministre. Et ça, « le collaborateur » de F. Hollande  l’a très bien compris …

«Il ne peut y avoir, notamment dans ce moment précis où la France fait face à la menace terroriste, de confrontation politique dans le cadre d’une primaire entre un président de la République et un premier ministre. » [Manuel Valls(Traduction): «Si François Hollande y va, je reste à quai, candidat à rien je suis! François Hollande me garde à mon poste – ouf!– et il me laisse partir à Tunis – le sens de l’État toussa-…».

[Art. 49.3 du couple exécutif]:  François Hollande décide, Manuel Valls exécute !

Le Chef a dit.

Voila.

./…

Alain Juppé dans le viseur de l’Elysée …

sondage-juppe-incontournable-hollande-hors-jeuA propos d’ Alain Juppé dans le voisinage de F. Hollande, ces éléments de langage: « Il a été Premier ministre de Jacques Chirac en 1995, il a mis la France dans la rue par sa réforme brutale des retraites ». « Lui Président, ce n’est pas la République exemplaire. (…) Il a été un élément clé d’un système de financement occulte d’emplois au sein du RPR ». « En allant voter aux primaires de la droite, tu renforces le pronostic des sondages qui ne voient qu’un duel entre la droite et l’extrême-droite en 2017 ». Alain Juppé, le favori des sondages pour la présidentielle fait peur, c’est la nouvelle cible. Extrait du courrier « Lettre à un électeur de gauche qui envisage de voter Juppé à la primaire de la droite

« Cher électeur de gauche, tu souhaites la victoire de la gauche en 2017. Tu la souhaites tellement que tu es prêt à aller voter Juppé à la primaire de la droite pour éviter Sarkozy. Mais pour que la gauche gagne en 2017, il faut que le candidat de la gauche soit présent au second tour de la présidentielle » (…) En participant à la primaire de la droite, tu valideras un candidat de droite qui appliquera un programme autoritaire et inégalitaire »

argu-anti-juppe-elysee-1argumentaire-anti-alain-juppe-2

« (…) ce n’est pas en se résignant à une hypothétique défaite de la gauche et en faisant tout pour éviter Sarkozy que tu aideras la gauche à se préparer à l’élection présidentielle. (…) En allant voter aux primaires de la droite, tu renforces le pronostic des sondages qui ne voient qu’un duel entre la droite et l’extrême-droite en 2017 ». etc…

Il faudrait qu’on nous explique un jour comment on peut: 1. demander aux électeurs de Gauche d’aller voter à Droite -pour Christian Estrosi aux régionales– pour faire barrage au FN et 2. s’offusquer que les mêmes manifestent le désir de faire barrage au discours Front national de Nicolas Sarkozy dans cette primaire de Droite. Et pour le « programme autoritaire et inégalitaire », on ne va pas rappeler la brutalité de la Loi travail ou la déchéance de nationalité pour ne vexer personne, il faut trouver autre chose je crois. D’ailleurs, ces arguments ont été utilisé par ses amis intimes lors du débat primaire sur TF1, et cela ne l’a pas empêché de sortir vainqueur de la joute verbale (avis des français). Si on commence à avoir «peur d’Alain Juppé», alors le plus simple serait peut-être de céder la place au favori des sondages de Gauche, hors bilan. Et j’ai un nom. Les 20 et 27 novembre at #PrimairedeDroite, je ferai barrage au discours FN de Nicolas Sarkozy. J’ai 4 euros.

img_1215

Vous m’avez convaincu.

./Source