À l’Élysée, c’est «la mémoire qui flanche» …

Des problèmes de mémoire à l’Élysée? La question peut se poser après cette nomination, et certains y vont déjà de leurs commentaires: « C’est possible! ça explique la nomination d’un « conseiller mémoire » à l’Elysée  » ou, « Le jeune âge du Président n’exclut pas cette hypothèse! ». Une autre explication est tout aussi possible, passons. Il vrai que, entre Macron-candidat et le Président Jupiterien, la République #EnMarche a paumé des trucs en route. À l’Élysée, faut croire que c’est « la mémoire qui flanche »

Bref, restons #Charlie et surtout pas d’amalgame sur le « job carte mémoire » de Bruno Roger-Petit (BRP) qui, je le précise, mérite notre respect. Je l’ai déjà dit sur ce blog je crois, non? Problème de mémoire …

./…

Publicités

Macron: « Interview debout, journalisme couché ». Très beau titre de @Mediapart !

Ce titre de Mediapart suite à l’itw d’Emmanuel Macron/Laurent Delahousse hier à l’Élysée va me faire ma journée, la votre aussi. « Interview debout, journalisme couché »

Emmanuel Macron communique Interview debout, journalisme couch

Papier signé Hubert Heurtas. Best titre de l’année 2017. D’ailleurs Michael Rose de l’agence Reuteurs confirme le couchage de Laurent Delahousse – qui du coup porte bien son nom-, « Une des questions les plus percutantes dans l’interview de Macron: «Voici l’arbre de Noël dans la Cour. C’est la fin de l’année, ce que vous voulez dire les Français – n’ayez pas peur? » Deferential French journalism at its worst...

Macron Elyséee

Paroxysme de la déférence du journalisme à la française. Pas mieux.

./…

 

Porte-parole de l’@Elysee. Bref, @B_Roger_Petit est devenu grand …

Un blogueurde Gouvernementà l’Élysée, « le gars a percé », comme on dit. Oui, et #LeTitreMeSuffit.

./…

E.#Macron ou quand « Je suis votre chef » s’était arrangé pour éviter le Service National. Planqué

Selon le Canard Enchaîné, le  Général de Villiers – frère de (…), viré par l’Élysée – avait osé dire en Off qu’Emmanuel Macron s’était arrangé pour ne pas faire son service militaire. Le «chef légal» avait évité …

Il aurait pu, mais non, ce n’était pas son choix. Comme Alain Finkielkrault ou Eric Ciotti, il avait la possibilité de le faire, mais a trouvé une « très bonne excuse ». Je comprends, ma fille vient de finir sa Prépa. Mais bon, on ne la ramène pas dans ce cas, se déguiser en Top Gun ne remplace pas le service militaire.  On se demande toujours c’est qui « l’adulte » qui l’avait conseillé. Et ce n’est pas le seule raison de la colère de « Je suis votre Chef! »« . Selon une indiscrétion du Figaro, l’avenir de l’ancien chef d’état-major ne se serait pas joué lors de l’audition parlementaire du 12 juillet, mais au cours d’un conseil restreint de défense qui s’est tenu le matin même à l’Élysée. Donc bien avant. «Le planqué de l’Élysée» – dixit le Canard– avait décidé de virer les principaux acteurs de la Défense de l’ère François HollandeJean Yves Le Drian et Cie, tout doit disparaitre, même les « pas pro-Hollande » comme l’ancien chef d’État Major »-. Voila qui devrait « satisfaire » l’intelligence des ex-copainsPS qui pensent, aujourd’hui encore, que « Macron est l’héritier de François Hollande ». Sic.

Macron Armée Viré les pro Hollande

Alors camarade, toujours aussi (…) con? – J’ai les noms, deux au moins, l’ami SarkoFrance les cite dans ce billet.-. Tenez, à propos de François Hollande. #LeSaviezVous? En 1976, exempté de service militaire à cause de ses problèmes de vue lors de ses 3 jours au fort de Vincennes,  il avait insisté pour obtenir l’annulation de cette décision pour faire son service militaire. Et l’avait fait, lui. Oui, « faire son service militaire, c’est servir la République ». Seuls les vrais savent. Non, je ne critique pas j’informe. Et puis, qu’on se le dise, la guerre est une chose tellement complexe qu’il serait maladroit d’en confier la responsabilité aux vrais militaires n’est ce pas?

/source

Dress Com’ de l’Élysée: Six jeunes, et Sibeth …

Résumons l’analyse de Nathalie Raulin de Libé sur le plantage – ou verrouillage – de la communication politique d’Emmanuel Macron depuis son installation à l’Élysée.

« Emmanuel Macron garde ses distances avec les média – pour le candidat de la Presse c’est curieux-, prétextant que le jeu des questions-réponses est mal adaptée à « sa pensée complexe » – les chevilles-. Mais, c’est surtout attester son refus d’affronter la critique et le contradictoire – pas faux-. Macron refuse « de commenter les péripéties du quotidien » dans notre pays – « Moi Président, hôte de Versailles, Je(..) » -. Ce verrouillage diffuse jusqu’au sein du groupe de la République En Marche à l’Assemblée – Des #frondeurs, déjà?!-. Selon un élu LREM ( je cite)  » ça ne tiendra pas plus de six mois. Il y a loyauté à Macron, mais nous avons aussi une éthique et une responsabilité envers nos électeurs » …

Sibeth Ndiaye Com Elysée

Une équipe Strauskhanienne, six jeunes et Sibeth. Et tout avait pourtant si bien commencé à l’Élysée…

C_xVUlBXUAMHSeS

Une com'(politique) trop verrouillée, c’est si bête d’en arriver là. Pauvre Sibeth (Ndiaye) -Conseillère presse et communication de l’Élysée-, la « pensée complexe de Jupi » ne facilite pas son quotidien qui selon toute vraisemblance finira par ressembler à un placard doré. L’expérimentée Laurence Haim s’est – déjà- barrée, elle. Back to United States, recrutée par David Axelrod, ancien stratège de Barack Obama et directeur de l’Institut d’études politiques à l’université de Chicago. Ailleurs. Moralité?

Une communication (politique) – Com’pol – trop verrouillée ne dure que « la vie d’une rose », c’est à dire « l’espace d’un matin ». Savoir l’entretenir « à jardin ouvert » (…)

Fin du Dress code Com’

./…

Face à F. #Hollande, M. #Valls se couche: « le Président décide, le 1er ministre exécute ! » …

Convoqué à l’Élysée ce lundi pour s’expliquer après sa sortie dans le JDD, le locataire de Matignon a révisé ses ambitions primaires & présidentielles face à Président de la République. Manuel Valls se couche, il veut rester premier ministre

La grosse explication a eu lieu, durée 2 heures. Résultat? il n’y aura pas de primaires entre François Hollande et son premier ministre. Et ça, « le collaborateur » de F. Hollande  l’a très bien compris …

«Il ne peut y avoir, notamment dans ce moment précis où la France fait face à la menace terroriste, de confrontation politique dans le cadre d’une primaire entre un président de la République et un premier ministre. » [Manuel Valls(Traduction): «Si François Hollande y va, je reste à quai, candidat à rien je suis! François Hollande me garde à mon poste – ouf!– et il me laisse partir à Tunis – le sens de l’État toussa-…».

[Art. 49.3 du couple exécutif]:  François Hollande décide, Manuel Valls exécute !

Le Chef a dit.

Voila.

./…

Alain Juppé dans le viseur de l’Elysée …

sondage-juppe-incontournable-hollande-hors-jeuA propos d’ Alain Juppé dans le voisinage de F. Hollande, ces éléments de langage: « Il a été Premier ministre de Jacques Chirac en 1995, il a mis la France dans la rue par sa réforme brutale des retraites ». « Lui Président, ce n’est pas la République exemplaire. (…) Il a été un élément clé d’un système de financement occulte d’emplois au sein du RPR ». « En allant voter aux primaires de la droite, tu renforces le pronostic des sondages qui ne voient qu’un duel entre la droite et l’extrême-droite en 2017 ». Alain Juppé, le favori des sondages pour la présidentielle fait peur, c’est la nouvelle cible. Extrait du courrier « Lettre à un électeur de gauche qui envisage de voter Juppé à la primaire de la droite

« Cher électeur de gauche, tu souhaites la victoire de la gauche en 2017. Tu la souhaites tellement que tu es prêt à aller voter Juppé à la primaire de la droite pour éviter Sarkozy. Mais pour que la gauche gagne en 2017, il faut que le candidat de la gauche soit présent au second tour de la présidentielle » (…) En participant à la primaire de la droite, tu valideras un candidat de droite qui appliquera un programme autoritaire et inégalitaire »

argu-anti-juppe-elysee-1argumentaire-anti-alain-juppe-2

« (…) ce n’est pas en se résignant à une hypothétique défaite de la gauche et en faisant tout pour éviter Sarkozy que tu aideras la gauche à se préparer à l’élection présidentielle. (…) En allant voter aux primaires de la droite, tu renforces le pronostic des sondages qui ne voient qu’un duel entre la droite et l’extrême-droite en 2017 ». etc…

Il faudrait qu’on nous explique un jour comment on peut: 1. demander aux électeurs de Gauche d’aller voter à Droite -pour Christian Estrosi aux régionales– pour faire barrage au FN et 2. s’offusquer que les mêmes manifestent le désir de faire barrage au discours Front national de Nicolas Sarkozy dans cette primaire de Droite. Et pour le « programme autoritaire et inégalitaire », on ne va pas rappeler la brutalité de la Loi travail ou la déchéance de nationalité pour ne vexer personne, il faut trouver autre chose je crois. D’ailleurs, ces arguments ont été utilisé par ses amis intimes lors du débat primaire sur TF1, et cela ne l’a pas empêché de sortir vainqueur de la joute verbale (avis des français). Si on commence à avoir «peur d’Alain Juppé», alors le plus simple serait peut-être de céder la place au favori des sondages de Gauche, hors bilan. Et j’ai un nom. Les 20 et 27 novembre at #PrimairedeDroite, je ferai barrage au discours FN de Nicolas Sarkozy. J’ai 4 euros.

img_1215

Vous m’avez convaincu.

./Source

Changement à l’#Élysée: Romain Pigenel is back, «conseiller chargé des discours» …

Fabien (@Menilmuche) – le plus assidu des lecteurs du Journal officiel, peut-être bien le seul – nous informe qu’il y a du changement à L’Élysée, François Hollande réorganise son cabinet

 cabinet-franc%cc%a7ois-hollande-elysee-romain-pigenel

Des départs, encore, et des arrivées. Dans l’arrêté du 12 octobre 2016 portant organisation du cabinet (du Président de la république), M. Romain Pigenel est nommé «conseiller pour les discours ». JORF n°0239 du 13 octobre 2016, art.3.

cabinet-franc%cc%a7ois-hollande-elysee-romain-pigenel-2

Maitre de cérémonie de la campagne numérique du candidat F. Hollande – Team FH2012-, puis à l’Élysée  «chargé du numérique, cellule web» jusqu’en 2014, Romain (Pigenel) est passé par le Service d’Information du Gouvernement (SIG)Directeur adjoint (numérique) -, le voilà donc de retour à l’Élysée, « conseiller pour les discours »

 (re) lire:  Romain Pigenel: la « touche crédible » de la com’ politique

Le normalien Sapelogue is back. C’est un très bon communicant, une bonne plume, s’attendre à autre chose dans les discours du Président de la République. Et ça ne va être facile, y a du boulot. [ça s’arrose! comme on disait]

./…

M #Valls désavoué: « le Président décide, le légat exécute »…

Et chacun partira en vacances de son côté. Désaccord au sommet de l’exécutif sur « le financement des Mosquées » en France.

Pas besoin de lien pour en savoir plus, ni de brûler un cierge.

« Le Président décide, le légat exécute »..

C’est la règle, pointLe reste, ça se discute…

./…

Capillarité (& politique): « Faut vraiment ne pas s’aimer pour critiquer celui prend soin de lui »…

Faire l’économie du signe, c’est à dire, vouloir paraître, c’est aussi s’adapter aux lieux (…)

#CoiffeurGate hollande eLyséejpeg

Ses émoluments? Ok. Merci de trouver un « très bon artisan coiffure désigné volontaire et bénévole, à disposition du Président des français 24 heures sur 24, tous les matins  -très tôt -, et autant de fois que nécessaire, avec une grande amplitude horaire et présent avant chaque prise de parole publique sans se faire remplacer par des extras et sans vie de famille! Durée contrat: 5 ans ». Non, la démi-coupe n’existe pas. Et pour finir sur les « critiques de bas de page » de l’infinie capillarité à la Une de la presse, juste une chose: l’Élysée, c’est un lieu qui se respecte de la tête aux pieds. Y aller au moins une fois pour en saisir la portée et exigences, pour comprendre l’importance de passer par la case coiffeur. Et, (…)

 » Il faut vraiment ne pas s’aimer pour critiquer celui prend soin de lui « .

IMG_20160713_152050

Une pratique bien courante, et sans commentaire. Après la teinture de Luc Ferry, la coupe est pleine.

./…