Manuel Valls et la première torpille de F. Hollande….

VAlls HollandeLe gouvernement nouveau est arrivé, Elo’dy est satisfaite, « contre toute attente« , je suis content pour elle. Grandludo souligne: «Cette forme me plait sincèrement, et l’ensemble me semble cohérent. Ce n’est pas le gouvernement de « Vallsiens » ou « Rocardiens » que je craignais».

S’en réjouir? Certains le pensent sincèrement, d’autres par fayotage (pas de lien), c’est à mon avis, prétendre que Manuel Valls serait l’otage politique de la « Gauche » dans son propre gouvernement, c’est (comment dire) le faire passer pour un « Ayrault » qu’il n’est pas.

Autre hypothèse: il confirme ses velléités hégémoniques pour asseoir un destin politique au delà de Matignon, c’est plus dans les traits du personnage. De facto, la « guerre des ego » (Montebourg, Sego, Taubira, Hamon, Valls etc.) est à craindre, et,  les divergences « primaire citoyenne » de 2011, ou « Congrès de Reims » sont à redouter.

Gouvernement « de gauche« ? ou nouvelle machine à couacs? Pour torpiller Manuel Valls, François Hollande ne pouvait pas faire mieux, il tient peut être, son « Michel Rocard »…

À suivre.

Publicités

F. Hollande (Florange): un tiens vaut mieux que deux tu l’auras…

François Hollande est de retour à Florange, haut-lieu de la Sidérurgie en danger. Un déplacement risqué qui s’est plutôt bien passé, à en croire la déclaration du syndicaliste Édouard Martin:  

« Certains disent que l’annonce de Hollande, c’est de la merde. Moi de la merde comme ça j’en veux tous les jours. »

[Édouard Martin, 26 sept 2013]

hollande-edourd-martin-florangee3bf876a602fb72c5c61821c5186f3b12d49778d

F. Hollande n’a pas fait le déplacement les poches vides. Le Président de la République propose, dans le cadre d’un pacte État-Région (2014-2016) une enveloppe de 300 millions d’euros d’investissements pour des projets lorrains innovants, dont 33 millions consacrés au site d’Arcelor pour le développement d’une technologie de production d’acier faiblement émettrice de CO2.

Ce qui n’est pas rien. Par les temps qui courent, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras

L’aveu: «Oui, F. Hollande a toutes les chances de gagner son pari d’inverser la courbe du chômage»..

Croissance FranceLe journal «Le Parisien» révèle dans son édition du jour (Édition abonnés), une indiscrétion d’une des éminences grises de Nicolas Sarkozy, du temps où il était à l’Élysée: «Oui, François Hollande a toutes les chances, grâce à sa «boîte à outils», de gagner son pari d’inverser la courbe du chômage d’ici à la fin de l’année».

Le Parisien parle de «petit vent d’euphorie à l’Élysée» et titre à la UNE de son édition papier : Et s’il gagnait son pari?. « il« ? c’est François Hollande, affectueusement nommé Pépère

photo

A défaut d’aveu (On s’est planté!), c’est un titre qui nous change du Hollande Bashing de l’été 2012. En effet, Pépère a de quoi être rassuré (les français aussi) l’inversion des courbes est palpable, les principaux indicateurs économiques montrent que c’est possible. On va tous l’espérer n’est ce pas?. Prémices de cette inversion des courbes, l’étonnant rebond de l’économie française (Figaro) et son excellent taux de croissance du deuxième trimestre 2013..

Le nom de l’éminence grise? Je pense à Alain Minc, peut être Henri Guaino… Et vous?. Partageons l’effet positif de la boite à outils de Pépère

Annick Lepetit: « Avec François (Hollande), c’est du sérieux.. »…

Comme un air de déjà vu ou entendu, et ça se passe de commentaire…

20130517-073524.jpg

Elle ne pensait pas si bien dire. Vérification en image.

À chacun sa Carla et son sérieux

F. Hollande a-t-il déjà réussi?

En réponse à « l’intelligente » question de Marianne.net qui lance le Hollande bashing vol II.

20130310-152517.jpg

Lire chez SarkoFrance.

Hollande, nominations abusives? Et alors?

Le bruit des débats à l’assemblée couvre à peine la « polémiquette » des nominations supposées abusives de François Hollande. Jegoun et Sarkofrance s’expriment assez longuement sur le sujet.

Nominations abusives

Fini les vacances au Mali, blogueur de gouvernement, je reprends du service. Mon avis?

On n’a pas voté François Hollande pour garder, dans les postes stratégiques tous les anciens copains de Sarkozy & associés!

Depuis François Mitterrand (1995), on ne peut pas dire que la gauche… Je vous conseille de lire: 1. Irréprochables nominations [Jegoun.net], 2. Hollande: la chasse aux sorcières a-t-elle enfin commencé? [SarkoFrance]

Nominations abusives? Et alors? On va se gêner…

Obama look « Made in France », The Economist a osé…

Barack Obama, il fait tout comme nous! On peut le dire si l’on se se base sur le dernier papier du magazine The Economist qui caricature Barack Obama en français! Gérard est devenu DepardieV par ruse fiscale, Obama le remplace, frenchie selon TheEconomist.

Obama doit cette identité à son obsession du modèle français. Le 31 mars 2012, J’avais osé écrire sur mon blog-bis « billet(s)politweet(s)«  (ex-reservus): « le Président américain Barack Obama approuve l’idée de François Hollande d’augmenter les impôts pour les riches contribuables, Il reprend donc à son compte (et valide) la proposition de taxer les très hauts revenus… » Et, BFMTV m’avait tapé dessus dans Présidentielle 2012, sans compter une très désobligeante remarque d’un « ami » qui avait parlé entre autres de connerie. Il faut dire qu’il a des idées sur tout, enfin, il surtout des idées pour reprendre cette belle formule de Coluche. Me voilà donc réhabilité dans ma connerie par The Economist. Ouf.

20130104-194720.jpg

Revenons à « Obama Made in France« . Il vient d’éviter le mur budgétaire avec la bénédiction de la droite américaine (la moins bête du monde) qui elle, a voté la hausse des impôts des riches. Sa politique ressemble de plus en plus à la notre, ceteris paribus, selon ce magazine qui pense aussi que le Modèle français devient celui de l’Europe. D’où ce titre «America turns european» (L’Amérique vire européenne). Il n’en fallait pas plus pour l’habiller en Marinière-Montebourg, sans oublier les éternels clichés (béret, foulard rouge, baguettes).

Si The Economist (magazine très à droite) pense que la France de François Hollande est devenue « Modèle » pour l’Europe et les États-unis d’Amérique, alors…

François Hollande garde le AAA de Fitch et s’en fiche…

Fitch Ratings a annoncé vendredi avoir maintenu la note « AAA » attachée à la dette souveraine de la France, au nom de l’économie diversifiée du pays, de la stabilité de ses institutions et de sa marge de manoeuvre en termes de financement.

20121215-102230.jpg

A Bruxelles, François Hollande a rappelé qu’il ne déterminait pas sa politique en fonction des agences de notation.

« Nous entendons ce qui est dit mais nous ne déterminons pas notre politique par rapport à telle ou telle agence (…) Nous déterminons notre politique par rapport à l’intérêt de la France, par rapport à ce que nous voulons lui donner comme force en matière de compétitivité et lui ôter comme faiblesses en matière de dettes et de déficits ». (…) La vraie note de la France, celle que nous pouvons vérifier chaque jour sur les marchés, c’est les taux d’intérêt« .

En effet, depuis son arrivée à l’Elysée, les taux de la dette de l’Etat français n’ont cessé de baisser. Ne pas se faire dicter sa politique par les agences de notation, j’approuve.

|Challenges|.

Tiens, le 1er sommet du G8 de Nicolas Sarkozy, c’était …

F. Hollande a participé à son premier Sommet du G8 à Camp David. C’était bien sauf pour quelques UMP. Certains vont jusqu’à affirmer que: » Nicolas Sarkozy avait plus de prestance et d’influence lors des sommets des chefs d’Etats ».

A la cantine, ce midi, un collègue »Souviens-toi de sa première sortie! ». Alors

C’était comment le 1er sommet du G8 de Nicolas Sarkozy?.. 

04 juin 2007 en Allemagne. D’abord quelques confidences, puis…

Maintenant, il y a prescription. Alors, si quelqu’un a plus d’info sur les dessous de cette rencontre avec Poutine, si un journaliste pouvait…

Nadine Morano, Candidate à l’élection présidentielle de 2017…

Portée disparue dans la campagne 2012, Nadine Morano s’active et prépare déjà 2017. C’est le bruit qui court dans les coulisses de l’UMP de Paris. Nadine Morano s’active déjà pour l’élection présidentielle de 2017. Jean François Copé encore sous le coup de Bourdin du vendredi sur BFMTV ne décolère pas.

C’est la conséquence d’un élément de langage UMP.  »François Hollande n’a pas d’expérience ministérielle pour devenir Président de la République ». L’absurdité de cet argument  »Anti-Hollande » est prise très au sérieux à l’UMP. A défaut de convaincre les Français (Hollande est toujours vainqueur au 2è tour face à Sarkozy), l’argument a convaincu d’anciens ministres qui pensent dejà à l’échéance présidentielle de 2017. La dernière déclaration de Bernadette Chirac (François Hollande n’a pas le gabarit (et l’expérience ministérielle) pour être Président de la République) les conforte dans cette conviction.

Un faisceau de faits concordants laisse penser au sérieux de cette éventualité. En effet, évincée de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par les amis de Copé, l’aboyeuse en chef de la Sarkozie affute ses armes. Et, ça bouge! David Douillet, Fadela Amara, Bernard Laporte, Brice Hortefeux etc… manifestent aussi leur intérêt pour la mise en place des primaires citoyennes en 2017 pour élire le candidat de l’UMP-2017 comme l’a fait avec brio le PS avec à la clé l’élection de François Hollande par plusieurs millions de Français.

Jean François Copé campe sur ses positions. Cette situation est aussi la conséquence d’une très mauvaise presse de Sarkozy dans le monde. La presse américaine pense que ‘‘l’effet Toulouse » n’aura pas lieu au bénéfice de Nicolas Sarkoz. Le très sérieux TIME l’épingle avec ce titre à la UNE  »Adieu ? Nicolas Sarkozy ». Cette slave vient après celle du New York Times qui déjà l’avait dénommé  »Nicolas Le Pen’‘. Et l’Europe n’est pas en reste…

 »Angela Merkel s’active pour un rapprochement avec François Hollande » nous apprend lemonde.fr. La presse et les politiques sont convaincus que Nicolas Sarkozy est l’homme d’un seul mandat comme l’écrit le TIME.

A l’UMP, cette certitude est partagé avec le maitre-mot: refondation. Car

A l’UMP, être ou avoir été ministre est une compétence présidentielle.

Les présidentiables de l'UMP pour 2017
Les présidentiables de l'UMP pour 2017

François Fillon, en difficulté depuis le retour de Rachida Dati dans la campagne de Sarkozy voit ces velléités d’un bon œil. Sa rivalité avec Jean François Copé est plus que jamais relancé. Alain Juppé Président Fondateur de l’UMP, y voit une opportunité pour reprendre la main. Il cherche des soutiens chez les chiraquiens historiques (Dominique de Villepin, Michelle Alliot-Marie, François Baroin…) afin de réussir l’assemblée générale d’octobre 2012. Les dés sont jetés à l’UMP.

Nadine Morano, Candidate à l’élection présidentielle de 2017? Après tout, elle  a bien été ministre… Cela suppose que l’incompétent-énarque, Magistrat à la Cour des Comptes, François Hollande gagne en Mai 2012 face au brillant-récalé de l’ENA Nicolas Sarkozy. Et, pour sa réélection le   »nul » François Hollande-Président affrontera la brillante Nadine Morano, diplômée de la Grande École du Conseil des Ministres