Du « pays des droits de l’homme » au « pays de l’homme de #Droite (extrême) », la #France …

Juste un titre et une illustration (de Marc Dubuisson) pour ne pas … « vous entraîner dans de vastes périodes oratoires où la fleur de la rhétorique (que je n’ai pas) permet parfois à d’habiles éditocrates (que je ne suis pas), d’escamoter le fond d’une actualité pour ne présenter qu’un talent patenté fait de mots, de périphrases, adroitement juxtaposées, aussi sonores qu’inutiles ». Passons à l’essentiel …

(L’Intro ci-dessus, que je recycle Ad Libitum est un souvenir d’une très vieille lecture, une plaidoirie dans un roman de San Antonio (Frédéric Dard) je crois (de mémoire). Le titre? Non, pas l’histoire de France vue par San-Antonio, c’est autre chose, je ne m’en souviens plus, passons). Bref, la France, ex « pays des droits de l’homme » est devenue « Pays de l’homme de Droite ». Bientôt dans la galaxie des « Shithole countries »? C’est possible, ne jamais sous-estimer notre capacité à « bien faire »

Relire: «Comptoir des étrangers»: la politique de la terra incognita

./…

Publicités

#Réfugiés: L’#Europe en 40-[h]aine / #Migrants

[Info 2-en-1]: L’Autriche veut faire payer les demandeurs d’asile, [Et] la France botte en touche, elle demande à l’Europe de soutenir financièrement les collectivités locales qui accueillent et intègrent les réfugiés. En résumé, elle ne veut pas payer, comme l’Autriche, pareil. L’Europe en quarantaine, encore …

Ah la « Nouvelle Europe » et son « Jeunisme »! Bref, la politique de l’autruche continue, je dis ça je [..]  Tenez, sur la loi « Asile et immigration« , ce lapsus qui n’en est pas un (convergence  des idées extrêmes)..

2018-04-19 23.59.29

Voilà voilà ….

./…

Kif-kif (politique) & langage de sourds, illustration…

Sur la scène internationale entre la France et la Syrie de Bachar, c’est « Je t’aime moi non plus »

Macron sur la question Syrienne: «Bachar est l’ennemi du peuple syrien. Mon ennemi, c’est Daesh» (…) «Bachar al-Assad sera là. Il sera là aussi car il est protégé par ceux qui, sur le terrain, ont gagné la guerre aussi, que ce soit l’Iran, la Russie, donc on ne peut pas dire qu’on ne veut pas parler avec lui ou ses représentants », Traduction: « Bachard Al Assad c’est pas mon ennemi, c’est celui des Syriens ». Et en même temps, ajoute Emmanuel Macron:« Bachar El Assad devra répondre de ses crimes ». C’est la partie après le « en même temps » que Bachar n’a pas aimé je crois, trop compliqué pour le chimiste de Damas, il ne « parle pas le Macron » d’où sa réponse malgré cette belle main tendue de Jupiter. L »ingrat. Il est vrai qu’avec les tribulations de Lafarge en Syrie et ses 15 millions de dollars suspects dont une partie importante a financé, entre 2011 et 2015, des organisations terroristes (y compris l’État islamique, il nous est bien difficile de donner des leçons. Passons, c’est secret défense d’en parler (sauf chez Mediapart). Encore eux.

Financement du terrorisme: les 15 millions de dollars suspects de Lafarge

C’est compliqué. Bref, ils finiront bien par se mettre à table un jour, peut-être parleront-ils en arabe. En effet, à l’occasion de la journée mondiale de la langue arabe (le 18 décembre), le lexicologue Jean Pruvost nous apprend la langue arabe est extrêmement présente dans la langue française qui comporte – on s’accroche-  5 fois plus de mots arabes que gaulois! En gros, le français est une langue arabe qui s’ignore (Mon Dieu!). Ce lien linguistique va très certainement énerver les Finkielkraut, Valls & asSouchiés, mais reste néanmoins une porte d’entrée non négligeable pour en finir avec ce langage de sourds qui plombe la communication diplomatique sur la question Syrienne

Il y a plus de mots arabes que gaulois dans la langue française

« La racine Gauloise est une fumée« . Plus sérieusement. Je pense que François Hollande avait une bonne fenêtre de tir contre Bachar Al Assad en septembre 2013 avec sa coalition internationale, mais grosse reculade des États-Unis et on connait la suite: installation des bâtards de Daesh et ses conséquences terroristes jusqu’à Paris. Aussi, l’attitude « ni pour ni contre Bachar » de Jupiter est un enlisement qui n’arrangera rien à court terme, le langage de sourd va continuer et pas la peine de « se mettre à l’arabe », c’est déjà dans la langue française..

Kif-kif…

./…

​Que faire des statues des #négriers et #suprémacistes blancs de France? Question…

635px-Mascaron_nantais_02C’est bien de regarder vers les Amériques et de se réjouir du démantèlement des statues des suprémacistes blancs, il serait peut-être temps de se poser la même question pour nos suprémacistes & négriers Bleu-blanc-rouge. Oui, il y en a, beaucoup.

À toutes fins utiles, je rappelle aux uns et aux autres – comme ça- que notre belle république est truffée « d’objets du même calibre », résultat de plus de 400 ans de participation, aux premières loges, dans le  « commerce triangulaire » lors de la traite négrière. Il suffit de se promener en levant les yeux devant les riches bâtisses à Nantes par exemple – le principal port négrier français-, pour découvrir ce « vernissage d’un autre temps ».  Et pour ne pas faire de jaloux, on va citer La Rochelle, Le Havre, Bordeaux, Saint-Malo, Lorient, Honfleur, Marseille, Dunkerque, Rochefort, Vannes, Bayonne, Brest, Paris, etc. Dans les artères de ces villes, en plus des statues négriers, on trouve aujourd’hui encore, les marques de «l’Art Nègre Panthéonisé» sur les frontons de riches et belles demeures, des œuvres gravées du sceau de cette «belle époque» où le «bois d’ébène» avait une très grande valeur marchande. Aussi, Slate pose  la question: « Que faire des statues des négriers français »?  Extrait du beau papier de Slate.fr.

Le « débat sur la Mémoire de l’esclavage » est posé. Certains proposent de «Débaptiser les collèges et les lycées Colbert», ministre de Louis XIV et acteur de la légalisation de l’esclavage. Le retirer de l’espace public. Mon avis: les virer, mais ne pas les détruire, les garder dans « le Musée de l’esclavage » – À construire, dans Paris par exemple (une idée). L’option « Musée des horreurs » n’est pas à exclure. En plus – c’est dimanche et j’ai le temps, -, je propose de les remplacer par les statues des « gens propres » et qui ont fait la grandeur de la France, dans le droit fil de l’identité française, ce patrimoine commun.  A ce propos …

Pour la journée du patrimoine, Emmanuel Macron était à Villers-Cotterêts pour un retour sur un acte fondateur de notre identité: l’ordonnance de 1539 par François Ier, « qui fait du français la langue officielle », [Macron]. « Si nous parlons tous le français, c’est grâce à l’ordonnance de Villers-Cotterêts », [Stéphane Bern]. Au delà de la polémique autour de cette approximation historique,  je vais m’attarder sur le très peu cité personnage central au cœur de cet Édit: Alexandre Dumas, l’un des plus écrivains français, le plus lu dans le monde, un personnage haut en couleur qui, comme tout le monde le sait très bien, était … noir. Disons … « pas blanc » bien qu’interprété au cinéma par Gérard de Depardieu.

Alexandre Dumas.jpg_large

C’est lui. Puisque l’Édit de Villers-Cotterêts – On va dire « ordonnance Alexandre Dumas » – est l’acte fondateur de notre identité, – ce qui me propulse de facto dans « notre identité (Youpi!) – je propose de remplacer les statues des suprémacistes français par celui Alexandre Dumas, par exemple. Une statue Joseph Bologne dit Chevalier de Saint-Georges à Versailles ne serait pas mal je crois. Voila pour ces deux français « victimes des négriers suprémacistes blancs de France ». Dans ce « Grand Remplacement », je propose qu’on érige une statue d’honneur à Robert Badinter, Père de l’abolition de la peine de mort en France. Le manuscrit de son discours devant l’Assemblée nationale est à lire. Et une statue pour Simone Weil – loi du 17 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)». Les gens biens, ce n’est pas ce qui manque en France. Alors, Kékonfait des statues de nos suprémacistes français? Vous avez 4 heures – et pas 400 ans-.

[PS: Dans l’hypothèse « c’est une idée insupportable! Mais pourquoi donc tu nous stigmatises? », dans cette hypothèse, je propose qu’on les naturalise citoyens américains pour commencer, puis on les déboulonne, ça passera mieux je crois. Sans oublier l’option déchéance de nationalité. De rien]

À vous.

./…

Oui, j’habite une merveille, #Lyon …

IMG_20170412_185613

S’arrêter sur cette photo de Lyon puis se dire: « Oui, j’habite une merveille ». L’expliquer serait une entorse au silence qui s’impose, l‘admirer suffira, vous en conviendrez. Oui #Cébo.

./Pict. via Melchior

« Jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici [..] », la #Haine, c’est l’histoire d’une société qui …

[Et toute ressemblance avec l’actualité , blablabla …]

« C’est l’histoire d’une société qui tombe, et au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer: « jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien ». Mais l’important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. »

J’étais dans une banlieue de #Lyon ce matin, et j’ai vu un «caïd» passer du rire aux larmes en évoquant le cas de Théo: « Avec ce qu’ils lui ont fait, Ils m’ont violé moi aussi! ». Il pleurait de rage, pour de vrai, sur la place publique. Et j’ai (re)vu la «#Haine» dans son regard, ce n’était pas un film. « Jusqu’ici tout va bien (…) Jusqu’ici tout va bien (…) Jusqu’ici tout va bien (…) Jusqu’ici… »

Jusqu’ici tout va bien (ou presque)…

./…

La #Russie nous colle un 49.3 à l’#ONU sur la #Syrie (Alep)…

la-russie-met-son-veto-au-texte-de-la-france-a-lonu

« La Russie a mis samedi son veto au texte appelant à la cessation des bombardements sur Alep proposé par la France, empêchant son adoption. Moscou, soutien principal du régime syrien, a soumis un projet de résolution concurrent, appelant plus généralement à une cessation des hostilités, sur lequel un vote était prévu dans la foulée. Sur les quinze pays membres du Conseil de sécurité, seuls la Russie et le Venezuela se sont opposés à la proposition française. La Chine et l’Angola se sont abstenus ». (Tribune de Genève)

C’est un 49.3 (diplomatique), ou un veto si vous préférez pareil-, avec les applaudissements des idiots utiles de Vladimir Poutine je suppose, les cons. Pendant ce temps, Alep-Est risque d’être « totalement détruite » dans deux mois (lire).

./…

Msg d’un #Bronzé à la #France: «Quand te reverrai-Je! Pays merveilleux! Où ceux qui (…)»

« @bembelly, que se passe t-il donc? t’as beaucoup changé, je te sens en colère, acerbe, et  comment t’dire … *radicalisé*! Dans tes écrits par exemple, fini le temps où tu prenais des gants pour arrondir les angles, tes billets sont de plus en plus directs, sans détours, cash. Je connais tes convictions et je les partage, et tu n’en fais plus mention, j’ai du mal à suivre. Que se passe t-il? ». Extrait -ou résumé- d’une conversation téléphonique que j’ai eu ce matin avec une amie du net.

premiere-etoile-2

Elle a raison. Oui j’ai changé. Vous avez changé, nous avons changé, c’est un fait. Vive la Liberté! Dans la vie comme sur le web, deux joues ça suffit la troisième n’existe pas. Comprendre. Que se passe t-il donc? A votre avis. Pour faire simple, je pense que le « Bronzé » Jean-Claude Duss résume assez bien le fond de ma pensée.

https://dailymotion.com/video/x34mo0

En France, les bronzés ne font pas du ski, on déteste ça, je crois – à vérifier-. Et je n’ai pas l’intention de descendre de mon télésiège, le Gusse n’est pas Duss, faut pas prendre lui pour bête. Suspendu et décomplexé je suis et j’y reste! Toute la nuit s’il le faut, en chantant! « Quand te reverrai-je, pays merveilleux ? Où ceux qui s’aiment, vivent à deux! ».

Trop de monde sur la piste noire, ne m’attendez pas je vais être en retard.

./…

Bus à vendre (#bleu, n’a pas servi)… #FRAPOR

Portugal Champion d’Europe 2016. Donc, Bus des bleus à vendre, CT ok, faible kilométrage

Bus à impériale style #Macron, très bon état, contrôle technique ok, n’a pas servi, faire offre.

Visible à Clairfontaine, sur rendez-vous, pas sérieux s’abstenir En 2010, ils étaient resté dans le Bus, cette fois c’est l’inverse.

./…

Oui, je suis un #Afropolitain (« communautarisme » toi-même!) …

Afropolitain.jpgDans cette « période trouble de notre histoire » où chacun se cherche ou s’enferme, « se trouver » devient tendance, c’est à la mode. L’Etre se dépersonnalise de plus en plus, utilise le « nous » et boude le « Je » dans ce nouveau jeu de société, celui de l’identification à un ensemble ou à un groupe. « Il » s’isole, à tort ou à raison, sur des critères d’appartenance(∈), de revendications, voire d’inclusion(⊂) qui induit l’exclusion(), et pas seulement des autres.

Et le Grand ensemble devient patchwork, un amoncellement de sous-ensembles qui se côtoient, s’épient et s’observent. L’Ensemble devient juxtaposition de sous-ensembles, même les joutes frappées du sceau de l’identité commune (foot, Euro2016 par exemple) se vivent avec asymétrie en fonction des perf’s des entités qui la composent. Selon qu’ils appartiennent à tels ou tels entités, la faute des uns devient sujet d’invectives, et l’exploit des autres, l’occasion d’une appropriation du bien commun. Ainsi va « notre Belle Famille ». Ce matin chez mon buraliste, j’ai croisé deux « Afropolitains », Noella et Ibaka (serge) sur la couverture d’un magazine – que je découvre- Afropolitain -(là)-. Le mot n’est pas nouveau et trouve son racine dans le célèbre « négropolitain » des années 60, 70 voire avant, une expression miroir de African American pour résumer. Bref, j’ai mis un mot sur ma relation d’appartenance à la République  et je découvre – tardivement, c’est une honte– un monde inventif et persévérant dans des domaines variés. Exemple? Madjissem Beringaye, une « Black entrepreneure«  in da  Afrique Méditerranée Business -que je découvre aussi-. Alain Mabanckou? Vous connaissez.

Un univers Africa-France qu’on a trop souvent tendance à réduire au lifestyle, – moi le premier, j’avoue-, et je vais remettre une couche, saison estivale exige, pour un monde en couleur car, comme le disait si bien F. De la Rochfoucauld que je cite souvent: « Nous gagnerons plus de nous laisser voir tels que nous sommes que d’essayer de paraître ce que nous ne sommes pas » .

photo_2016-06-03_06-42-04_pm

vlisco

Ou l’inverse. Bref, je suis un Afropolitain et j’aime regarder la chaine Afropolitaine « Black Entertainment Television (BETv)« – avec Rokhaya Diallo dedans- et c’est pas agressif, ma case repos. Quoi? « communautarisme« ? Oui et alors? Et puis, « communautarisme toi-même ! » Voila, si ça vous va, ça me va, sinon, c’est pareil!

Billet Root’s My Name, fait.

./…