‪▪️«Si tu veux être apprécié, meurs ou voyage! » | #Proverbe Persan. #Chirac‬

Jacques Chirac [1932-2019] Et, ne pas vous donner à lire ce texte de Bruno Gaccio, co-auteur des Guignols de l’info sur Canal+ serait une faute de goût. Lisons …

Chirac Hommage Bruno Gaccio 1Chirac Hommage Bruno Gaccio 2Chirac Homage By Bruno Gaccio

 

Pas mieux.

./…

#Racisme: les antécédents de Pierre Ménès| Peau #noire & masques #blancs, séquence foot, sans filet …

Pierre Menes Lilian Thuram Racisme footDepuis quelques jours, je suis bloqué – moralement – sur l’ahurissante déclaration Pierre Ménès: «Le vrai problème dans le foot, c’est le racisme anti-blanc» (sic!). Une simple phrase? Oui, quelques mots, trois fois rien pour certains, mais une vraie déflagration pour d’autres, pour tous ceux pour qui le quotidien est fait de regards de travers, de refus injustifiés, d’insultes à peine voilées, bref, de faits racistes.

Sans revenir sur la genèse cette imbécile expression de racisme anti-blanc (que certains mettent désormais en avant pour justifier leur propre racisme,), je vais revenir sur deux- trois exemples de faits similaires dans le foot, avec déjà là aussi, ce triste Pierre Ménès aux manettes.

1. Affaire des Quotas dans le foot ou Affaire Laurent Blanc… | En 2011 dans l’affaire des quotas du foot lorsque la fédération voulait moins de noirs & d’arabes – dans les équipes de France à Clairfontaine, Pierre Ménès l’expert en génétique soutenait les visées racistes de son ami «Lolo» Laurent Blanc dans des termes que nous rapporte Acrimed info dans un papier de mai 2011. Exemple premier

Pierre Menes racisme blanc

Pour Pierre Ménès, « dénoncer le racisme dans le foot, c’est revenir sur les heures les plus sombres de notre histoire ». À peu près. Rien que ça. Un gros dérapage de celui qui était -déjà- vent debout contre … Lilian Thuram ! Bref, comme l’écrit Acrimed dans son papier «Jean-Marie Le Pen a ouvert une porte. Éric Zemmour a tenu la porte. Robert Ménard et Ivan Rioufol sont entrés. Et Pierre Ménès les a suivis.». Et huit ans plus tard, il y est toujours, un sociétaire vintage

2. L’affaire WillySagnol et les « joueurs de type africain » | Encore une affaire de racisme dans le foot accompagnée par un grand silence jusqu’à la prise de parole de Lilian Thuram. Vous remarquerez que dans ces affaires de racisme qui souvent leur en touche une sans faire bouger l’autre, le mécanisme est toujours le même. On ne bouge pas! Jusqu’à ce que les victimes montent au créneau. Et c’est là que les «corporate» débarquent. Pour se plaindre du racisme? Non. Pour s’indigner qu’un noir se fasse traiter de singe? Non. Mais on active le pare-feu, l’antivirus. La cible est toute trouvée: La victime qui ose se plaindre de ce qu’ils ne vivent pas: « On ne va quand même pas se faire esspliquer le racisme par (…) un noir! ». Inversion de la culpabilité et j’en sais quelque chose, un passé recent (lire). Exemple deuxième

Pierre Menes racisme Antiblancs.

Oui Pierre Ménès, celui qu’il ne faut surtout pas qualifier de «gros con» pour ne pas tomber dans les travers de la grossophobie et surtout d’en faire une victime, le Ménès s’était fait un gros kif là aussi: Une allusion à la couleur… de la mer en intro pour dire les choses autrement et justifier la sortie de Willy Sagnol. Dans son viseur deux cibles bien identifiées: Lilian Thuram et Pape Diouf – ancien Président de l’OM -. Celui sur qui l’insulte serait un crime de Lèse-Majesté n’est pas avare d’insultes sur les autres. Qualifier Pape Diouf et Thuram de «Filopat et Patafil de la lutte contre le racisme #AntiNoirs» a du faire rire des colonnes entières d’identitarés et autres racistes du 7ème jour. Sa pirouette à la fin du texte ci-dessus est une perle. Il ne dit pas que c’était mal, non, juste que c’est « très mal dit », nuance. Il pensait pouvoir «bien le dire», lui et il vient de le faire. Une préméditation…

Parler des antécédents nauséabonds de Pierre Ménès désormais leader de la Droite extrême ne peut se clore sans un autre fait, une autre cible couleur unique – Patrice Evra. Aujourd’hui, on comprend peut-être mieux ce qui l’avait excédé pour se laisser aller à la riposte suivante (Pat’Evra): « Il y a Menez, Ménès, Je ne veux pas lui donner de l’importance, mais j’espère le croiser un jour. Il a parlé de ma famille disant que j’étais prêt à vendre ma mère pour revenir en EdF… Malouda l’a déjà croisé : il ne parle plus de lui, il l’a chopé. J’espère le choper! Le jour où il saura faire huit jongles, j’arrête ma carrière. ». La violence c’est mal. Et à la fin de sa carrière – bien plus tard -, devinez qui lui tombe dessous?.

Pierre Menes racisme Antiblancs Evra.jpg

Il doit avoir d’autres problèmes et pas que de santé. Pardonner? Non. ça devient un peu trop facile, le mécanisme bien huilé est un Westminster, toujours le même: 1. On dérouille volontairement et souvent contre les noirs et les arabes 2. On se prend des tartes – numériques-, et face à la pression – et pour des raisons d’audience, d’image de l’employeur, etc -, le raciste présente des excuses-à-la-con genre « vous ne m’avez pas bien compris mais je m’excuse », 3. On cherche un « de service«  qui viendra dire « Ah non c’est mon pote il n’est pas raciste sur la tête de ma mère ». 4. Puis, les Corporate, fiers du brevet d’antiracisme fraichement délivré à leur copain raciste feront le tour des télés et des radios pour vous dire: « Ah mais non hein? lui pas raciste, pas du tout! D’ailleurs, voici son certificat en bonnet difforme! ». Marche aussi pour l’antisémitisme (c’est BHL qui délivre le fameux Sésame, cf Affaire Yann Moix) et pour l’islamophobie.

Ni Pardon ni Oubli, plus maintenant …

Ce billet-foot sans filet n’est qu’un avis, le mien, aujourd’hui. Et dans cette jungle que j’ai fait mienne, ce qui m’attriste le plus, ce n’est point les billevesées de quelques « assassins d’aube » -ils sont de plus en plus nombreux certes -, ce qui me fâche, c’est le « silence des bons«  et je sais qu’il y ‘en a. Mais ils se terrent, partagés je suppose entre ce qu’ils sont réellement –des gens bien-, et la peur d’être mis au ban de leur « communauté ». Possible. Pour finir, se le dire …

« Le racisme s’habille toujours chez Très Bonne intention ». Et désormais, « mange à la cantine de Mme Très Mauvaise foi ».

Plus aucun doute. Et je vous épargne des lignes inutiles sur ce fait récent d’insultes racistes dans le foot français, passé à l’As.

367FBE09-F789-4D77-AB72-F94A26D4D24A

Thuram a raison.

./…

«40 nuances de #Blancs en 280 caractères», espaces (« vide ») compris | Réflexion…

Thuram Blanc Racisme France

Y paraît que «#Blanc», le mot « blanc » est un gros mot. Depuis peu, nous dit-on. Soit. Ce matin à l’heure du café – noir, comme on dit – je me suis posé une question (Il était 07 heures du matin, le 1er tweet du jour était déjà sur les réseaux sociaux bien avant le Cocorico de Maurice le coq de l’île d’Oléron désormais libre de réveiller les voisins): Combien de fois peut-on écrire le mot «Blanc» dans un tweet de 280 caractères espaces (#blancs) compris? Puis, avec courage non sans trembler mais pour les besoins de la science, j’ai twitté ceci.

Blanc Racisme

Je vous laisse compter (ou le refaire sans le #), c’est le weekend et vous avez le temps. Malins comme vous êtes, vous avez très certainement remarqué que, pour rendre le mot «blanc » encore plus blanc dans ce «1er tweet blanc de l’histoire de l’humanité», j’ai volontairement laissé des «espaces» – des « blancs », comme on dit -. J’aurais pu dire: j’ai laissé du «vide entre deux blancs», on me l’aurait reproché genre: «Dis donc toi, tu supputes donc que le blanc c’est du vide?». Non. Aussi, pour éviter toute mauvaise foi et réflexions alambiquées, je propose de garder « espace » pour décrire le « vide » entre deux « blancs». Précision sur cette dernière phrase qui elle aussi peut prêter à confusion: Je n’affirme pas non plus que les blancs ne communiquent que par le vide. On se calme. [Re]précision…

Le vide, c’est (…) ne rien écrire en #noir pour bien lire le mot #blanc (ou bien) …

Ouf! C’est laborieux mais tout le monde a compris, c’est bien.  Pour finir, j’ai une question primaire, c’est le véritable objet de ce billet de rien..

Dans un tweet de 280 caractères, combien de fois doit-on laisser de « blancs» pour rendre les « XfoisBlancs » plus lisibles?

Répondre, vous avez 4 heures. Et toute copie blanche sera éliminatoire je vous préviens! Note subsidiaire: Durant cette courte rédaction, j’étais en mode « fou rire » pour ne pas dire « Mode noir intense activé». Je me suis éclaté et l’ami Laurent Bignolas de Télé-matin en face dans la télé ne comprenait rien, il devait s’imaginer des trucs pas bien contre lui alors que ce n’est pas le cas, ni contre personne d’ailleurs. Je suis juste heureux de voir ma « communauté d’hommes de couleur » s’étendre, c’est jouissif. De quoi monter une boite de comm‘ pour aider les « venants » à bien vivre leur colorité. Rien n’est plus pénible que d’être tout en en s’imaginant ne pas être. Je me comprends. Oui, « le Blanc est un homme de couleur qui s’ignore». Non il n’est pas communautariste, il est «Corporate», pas immigré quand il est loin de l’hexagone mais un «Expat». Sans oublier sa faculté de considérer que son «rhume des foins est plus grave que le cancer ».

lilian-thuram-racisme-foot-blancs

Oui j’ai une vraie expertise en la matière, une expérience que je mettrais à disposition pour aider et éviter à celles et ceux qui le découvrent des traumatismes irréversibles. « On est ensemble » n’est-ce pas? Bon week-end les #Blancs! (Ah je rigole! Comme vous êtes susceptibles! C’est pénible à la fin si on ne peut même plus être aimable, mais où on va? Franchement, entre nous et on ne va pas se mentir: c’est pas parce qu’on ne le dit pas qu’on sait pas que vous êtes … #Blancs.

On est cons, oui – si vous voulez-, mais pas aveugle non plus...

./…

 

«Crimée & Châtiment» ou la rencontre «Poutine-Macron» …

Pour résumer la rencontre Poutine-Macron, prenons la UNe de Libé, rajoutons quelques lignes…

Le Macronisme est un Poutinisme qui ne dit pas son nom. De nombreux points de convergence..

▪️Autoritarisme – Répression des manifestationsGouvernance AntiSyndicats & Opposition – Violence d’État – Identitarisme – Sympathisants radicalisés tendance Droite extrêmeTélévision corporateLibéralisme sauvageClientélisme Concupiscence, etc.

Bref, ce mini sommet se résume assez simplement: Crimée rencontre Châtiment.

./…

 

La #LigueChristChurch: Voilà voilà que ça recommence, partout ils avancent …

Voilà que ça recommence, partout sur la douce France, ils avancent, les gens de la #LigueChristChurch. La leçon n’a pas suffi, faut dire qu’à la mémoire ils ont choisi l’oubli. Partout, les discours sont les mêmes: « Etranger, tu es la cause de nos problèmes ». On croyait que c’était fini, ce n’était qu’un répit
.
La leçon n’a pas suffi, à la mémoire ils ont choisi l’oubli, le remède des (…) « hommes civilisés«  de la #LigueChristChurch (concept, à définir si besoin) …
.
|Voila pour la « chanson du dimanche« , si on veut (texte de Rachid Taha) …
./…

«À Macron, Maduro-et-demi»: le Venezuela va organiser un #GrandDebatNational, eux aussi |Vrai.

Empêtré dans une crise politique sans précédent, destitué virtuellement par une opposition soutenue par l’Occident et l’Amérique de Trump, le pas très démocrate Nicolas Maduro du Venezuelaque j’emmerde– a eu une «idée brillantesque»: Organiser un Grand Débat Dialogue National pour ramener la paix dans un pays déchiré

« J’appelle au bon sens et à la responsabilité. Je réitère mon engagement en faveur d’un grand débat dialogue national, seul moyen de coexistence. Que la paix l’emporte!»

Et c’est pas une blague, c’est du sérieux comme l’atteste son tweet, là ⤵️ avec traduction.

grand débat national maduro macron vénézuela gilets jaunes

Et d’ajouter: «Je crois en la parole, en politique, en être humain, en diplomatie, comme le seul moyen de parvenir à la compréhension. Je suis et serai disposé à dialoguer dans le respect pour protéger la paix.». On se demande d’où lui vient cette «brillante idée». Il faut cependant craindre qu’il l’organise à sa guise, c’est à dire …

1. Contourner les compétences de la Commission nationale du débat public du Vénézuela (CNDP), mettre la pression sur sa direction, virer sa présidente après l’avoir discrédité en laissant fuiter le montant exorbitant de sa paie dans la presse.

2. Encadrer le dit «Débat » avec des lignes rouges, c’est à dire, exclure du débat les points qui fâchent et surtout ceux à l’origine de la contestation populaire (fiscalité, pouvoir d’achat, l’épineuse question de l’ISF, etc).

3. Placer deux membres de son gouvernement aux manettes du Grand Débat National pour de grandes messes verbales devant les maires des villes qu’il va visiter pour attester de sa proximité avec le peuple et sa légitimité de Président élu démocratiquement par le Peuple du Venezuela  ….

Bref, Nicolas Maduro du Venezuela va organiser un «Grand Débat National». Quelque chose me dit –et je vous mets mon ticket – que la France va trouver que c’est pas une bonne idée. Le «Gran Diálogo Nacional», c’est très tendance … n’est ce pas?

grand-debat-2

 «À malin, malin et demi »|  À suivre

./…

#Migrants: « Les fachos italiens décident, la France exécute » Silence radeau #Aquarius

Sans destination fixe (SDF) avec 629 personnes à bord, l’Aquaruis que les fachos italiens (et Malte) refusent d’acceuillir est toujours en errance en méditeannée. L’Espagne propose de les acceuillir mais le voyage est long et trop risqué selon les ONG à bord. Sur la route vers l’Espagne, ce radeau de la Méduse va traverser les côtes françaises. Oui la France, celle pour qui nous avions voté pour « faire barrage aux fachos du FN » vous vous souvenez? Ben vous savez quoi? Le couple Macron-Collomb a un problème de batterie je suppose, silence radeau radio, on ne les entend pas. Et qui ne dit mot …

Les identitaires italiens décident et la France exécute (en silence)...

Un silence qui vaut « complicité ». Médusé, complètement, comme Anne SaintClair qui se demande…

20180612_085546

Question. Et comble de l’ironie, « les indépendantistes Corses se désignent volontaires » pour les accueillir …

20180612_102617

#MakeLaHonteGreatAgain. Allô Paris? Y a quelqu’un?

./…

Du « pays des droits de l’homme » au « pays de l’homme de #Droite (extrême) », la #France …

Juste un titre et une illustration (de Marc Dubuisson) pour ne pas … « vous entraîner dans de vastes périodes oratoires où la fleur de la rhétorique (que je n’ai pas) permet parfois à d’habiles éditocrates (que je ne suis pas), d’escamoter le fond d’une actualité pour ne présenter qu’un talent patenté fait de mots, de périphrases, adroitement juxtaposées, aussi sonores qu’inutiles ». Passons à l’essentiel …

(L’Intro ci-dessus, que je recycle Ad Libitum est un souvenir d’une très vieille lecture, une plaidoirie dans un roman de San Antonio (Frédéric Dard) je crois (de mémoire). Le titre? Non, pas l’histoire de France vue par San-Antonio, c’est autre chose, je ne m’en souviens plus, passons). Bref, la France, ex « pays des droits de l’homme » est devenue « Pays de l’homme de Droite ». Bientôt dans la galaxie des « Shithole countries »? C’est possible, ne jamais sous-estimer notre capacité à « bien faire »

Relire: «Comptoir des étrangers»: la politique de la terra incognita

./…

#Réfugiés: L’#Europe en 40-[h]aine / #Migrants

[Info 2-en-1]: L’Autriche veut faire payer les demandeurs d’asile, [Et] la France botte en touche, elle demande à l’Europe de soutenir financièrement les collectivités locales qui accueillent et intègrent les réfugiés. En résumé, elle ne veut pas payer, comme l’Autriche, pareil. L’Europe en quarantaine, encore …

Ah la « Nouvelle Europe » et son « Jeunisme »! Bref, la politique de l’autruche continue, je dis ça je [..]  Tenez, sur la loi « Asile et immigration« , ce lapsus qui n’en est pas un (convergence  des idées extrêmes)..

2018-04-19 23.59.29

Voilà voilà ….

./…

Kif-kif (politique) & langage de sourds, illustration…

Sur la scène internationale entre la France et la Syrie de Bachar, c’est « Je t’aime moi non plus »

Macron sur la question Syrienne: «Bachar est l’ennemi du peuple syrien. Mon ennemi, c’est Daesh» (…) «Bachar al-Assad sera là. Il sera là aussi car il est protégé par ceux qui, sur le terrain, ont gagné la guerre aussi, que ce soit l’Iran, la Russie, donc on ne peut pas dire qu’on ne veut pas parler avec lui ou ses représentants », Traduction: « Bachard Al Assad c’est pas mon ennemi, c’est celui des Syriens ». Et en même temps, ajoute Emmanuel Macron:« Bachar El Assad devra répondre de ses crimes ». C’est la partie après le « en même temps » que Bachar n’a pas aimé je crois, trop compliqué pour le chimiste de Damas, il ne « parle pas le Macron » d’où sa réponse malgré cette belle main tendue de Jupiter. L »ingrat. Il est vrai qu’avec les tribulations de Lafarge en Syrie et ses 15 millions de dollars suspects dont une partie importante a financé, entre 2011 et 2015, des organisations terroristes (y compris l’État islamique, il nous est bien difficile de donner des leçons. Passons, c’est secret défense d’en parler (sauf chez Mediapart). Encore eux.

Financement du terrorisme: les 15 millions de dollars suspects de Lafarge

C’est compliqué. Bref, ils finiront bien par se mettre à table un jour, peut-être parleront-ils en arabe. En effet, à l’occasion de la journée mondiale de la langue arabe (le 18 décembre), le lexicologue Jean Pruvost nous apprend la langue arabe est extrêmement présente dans la langue française qui comporte – on s’accroche-  5 fois plus de mots arabes que gaulois! En gros, le français est une langue arabe qui s’ignore (Mon Dieu!). Ce lien linguistique va très certainement énerver les Finkielkraut, Valls & asSouchiés, mais reste néanmoins une porte d’entrée non négligeable pour en finir avec ce langage de sourds qui plombe la communication diplomatique sur la question Syrienne

Il y a plus de mots arabes que gaulois dans la langue française

« La racine Gauloise est une fumée« . Plus sérieusement. Je pense que François Hollande avait une bonne fenêtre de tir contre Bachar Al Assad en septembre 2013 avec sa coalition internationale, mais grosse reculade des États-Unis et on connait la suite: installation des bâtards de Daesh et ses conséquences terroristes jusqu’à Paris. Aussi, l’attitude « ni pour ni contre Bachar » de Jupiter est un enlisement qui n’arrangera rien à court terme, le langage de sourd va continuer et pas la peine de « se mettre à l’arabe », c’est déjà dans la langue française..

Kif-kif…

./…