L’ouragan Macron ou la politique de « l’entre-riches »: Le théorème du « milieu autorisé » …

20171019_193008Prolégomènes (ou conseils de début de lecture): prendre un cachet d’aspirine pour bien digérer la suite, et en prévoir un deuxième pour bien anticiper le mal de tête. Et pour lire avec fruit la notion complexe de « l’entre-riches », d’abord une chose : Le «Milieu-autorisé»

Ni de gauche ni de Droite, seul le milieu compte et se protège. Le «Milieu-autorisé» c’est un truc vous n’êtes pas dedans disait Coluche [de mémoire]: « Le milieu autorisé c’est un endroit où les gens s’autorisent à penser des trucs qu’ils s’autorisent. ». Un exemple au hasard, prenons le cas du jeune Emmanuel, il voulait faire Président de la république. « Je veux faire Président de France mais j’ai pas d’argent, pas assez, comment est-ce que je finance ma campagne électorale »? Il faut en avoir, et pas qu’un peu.  « Pas de problème » dit le Milieu qui s’empressa d’ouvrir une ligne comptable pour l’enfant prodige fils du milieu, en souvenir des bons et loyaux services du temps de sa Business School à Paris Bercy entre 2014 et 2016. «Je vous rembourserai rubis sur l’ongle, avant l’An 2018, foi de banquier, intérêt, principal et pas seulement! » dit-il. Puis ajouta, sans un rictus …

#EnMarche, la violence (politique) des riches est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l’œuvre du Malin. Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui, au nom de la cupidité, se fait le berger de ses frères qu’il guide dans la vallée d’ombre de la mort et des larmes… Car il est le gardien de ses frères et la providence des enfants épargnés. J’abattrai alors sur la France une terrible colère, une vengeance furieuse et effrayante sur ces hordes impies de syndicalistes du code du travail qui nous pourchassent et veulent réduire à néant les brebis de Dieu. Et ils connaîtront pourquoi mon nom est « Ouragan Macron » quand sur eux s’abattra la vengeance de Jupiter! (Politique fiction, Ezéchiel 25, verset Macron)

Puis vint le projet loi de finance 2018, Président, il s’exécuta. Mission était confiée à Édouard-Philippe et à Bruno-Le-M, délégués par le Milieu pour garantir le prêt. Se mirent à l’ouvrage, enclenchèrent le très complexe mécanisme du remboursement optimisé, une singularité de cette strate sociale qui passe à table sans jamais régler l’addition. C’est dans le Canard que se trouve « sa dernière recette » de foie gras…

Canard enchainé ISF Bercy Riches

[Prendre le deuxième cachet si besoin, ou attendre)]. « Pas convive au « banquet de la nature du milieu autorisé, mais l’addition tu payeras! De 5 euros ton APL on ponctionnera!». Nouveau Deutéronome (politique), en abrégé, un vrai BlogOwar

APL Recettes fiscales ISF Riches

Retour sur investissement pour « souscription et financement de compagne présidentielle« ? Ben voyons, qui peut penser à une telle infamie? Pas les vrais gens en tout cas. Et c’est pas fini…

MAcron Leaks Secrets levées de fond

Pour se protéger de l’Ouragan Macron qui dévaste l’île « France », la « politique de l’entre-riches » s’exerce sous le sceau du secret absolu. À couvert. les autres, toujours à découvert, pas dedans. C’est le principe du «Bercy Secret Story», une alcôve, disons …, une « pudeur nécessaire» pour nous épargner d’atroces souffrances, voire d’horribles crises convulsives si l’on venait à en prendre connaissance. D’ailleurs, Mediapart en fait l’écho dans ce papier « enquête exclusive »

Secret de Bercy ISF

 

L_omerta sur les cadeaux de Macron aux ultrarichesSecret Fiscal ISF Bercy Mediapart Bruno le maire

 

Pour finir, quelques chiffres mais pas trop: la « fraude aux indemnités chômage » c’est 50 millions €, la fraude à l’IS s’élève à 14 milliards €, et pour « la fraude fiscale », son montant oscille entre 60 et 80 milliards d’euros.

Bref, dans la « théorie politique de l’entre-riches », les premiers de cordée resteront les « 1ers ruisselés par l’État ». Et les seuls, grâce à ce bon vieux mécanisme du «Secret de Bercy», une pompe à injection toujours orientée vers le haut, un parapluie fiscal qui les protège de la crise (de nerfs). « La fin de l’ISF ne profitera pas à l’économie française » nous informent déjà ses heureux bénéficiaires. Ben voyons ….

Les députés votent la suppression de l'ISF

Fin de l'ISF

Pour finir. Le milieu autorisé, cette « forteresse imprenable », à l’abri des ouragans,  est un Panthéon où on pouvait lire, _ d’après la légende (je précise)_, ces quelques lignes écrites à l’encre sang: « Comme l’éclair perça les entrailles du ciel bleu de France, n’entrent ici que des gens riches avec leur terrible cortège d’exaltations financières et d’abattements fiscaux! Pas les ouragans… » Une inscription très vite retirée pour outrage et atteinte à l’esprit de la résistance des vrais gens. Oui le peuple, toujours au four et au moulin – pardon Jean-, et à jamais stigmatisés.

Bref, Maintenant vous savez. Voila, voila…

./Couv…

 

Publicités

«Porcs sur le Gril» [Ah Aaah!!] Et les sirènes ne chantent plus la même mélodie… #Weinstein

Harcèlement, viols, agressions: Et les Sirènes ne chantent plus la même mélodie [Wowo!!!] À la UNE.

UNE de @Libe Porcs sur le Gril

#Balancetonporc, le hashtag qui fait naufrager les « porcs désormais sur le gril », le hashtag où tout commence et tout finit. Barques sur le Nil ou Voiles sur les Filles,  Ah Plus!… fini!

./…

Contre les crispations identitaires, «l’exigence #Ubuntu», par Souleymane Bachir Diagne, #philosophe…

L_encre des savants-Réflexions sur la philosophie en AfriquePendant que le monde se meurt et qu’ils applaudissent, abritons-nous un instant sous le baobab qui fait l’ombre dans la cour de cette récréation verbale, celle qui désormais alimente notre quotidien. Une pause-café, le temps de prendre connaissance de l’exigence #Ubuntu, une « distribution morale », une libre médication, pour soigner certaines crispations identitaires...

Au chevet de la bibliothèque victime de la flamme du mal, Soulemane Bachir Diagne, Philosophe (hypokhâgne et khâgne  à Louis-le-Grand, Paris, Docteur en Mathématiques (Sorbonne, Paris), Énarque et diplômé de Harvard, professeur de langue française à la Columbia University, codirecteur des Éthiopiques – revue sénégalaise de littérature et de philosophie -, membre du comité de publication de Présence africaine,- il a été désigné comme l’un des 50 penseurs de notre temps)…

Comme #Linux, Ubuntu est une exigence libre, un luxe qu’on peut s’offrir, à distribuer. Lire aussi « L’encre des savants: Réflexions sur la philosophie en Afrique » . Ed. Présence africaine, 2013.

./…

#QuiSuisJe? Des « origines et des hommes », voyage au pays de l’ADN..

D’abord une assertion: « Non, le tweet n’est pas un objet instantané, sa durée de vie est tributaire du message qu’il véhicule ». Exemple, ce tweet édité le 26 juin dernier, de nouveau à la UNE après un RT heureux. La vidéo intégrée se regarde…

Alors, #QuiEtesVous? Attention – je précise-, ce voyage dans le monde merveilleux de l’ADN n’est pas une recommandation pour tous car cela peut être très dangereux. En effet, sans évoquer la possible crise cardiaque qui l’accompagne, le risque de retrouver dans la « branche génétique des cons » n’est pas à exclure. Ou l’inverse. Bref, une émission télé malheureusement absente du paysage audiovisuel français. Dommage, ça nous aurait bien fait marrer…

./…

De la « Salope », entre autres noms d’oiselles, « réflexion-miroir » sur l’insulte…

Actuellement à la Fondation maison des sciences de l’homme (54 boulevard Raspail, Paris), et jusqu’au 18 octobre, une exposition « invitation au voyage », destination «le pays des grandes insultées», pour bronzer au cœur du paradigme classique de l’insulte animalière, un rendez-vous avec soi. Et je suppute, mes chers amis, que ça ne va pas vous plaire du tout! Non? Ok, le confessionnal  est ouvert, entrez […]

De la Salope entre autres noms d_oiselles

Via Libération.

./…

Retrait pancarte coloniale à Paris: «Au Nègre Joyeux» vous dit d’aller «Moufter» ailleurs …

Enseigne Au nègre joyeux#LeCroyezVous? Aujourd’hui encore au 14 Place de la Contrescarpe au niveau de la rue Mouffetard à Paris (Ve), une enseigne en bois d’une ancienne chocolaterie se visite (coordonnées GPS : latitude: 48.844483, longitude: 2.349445). «Au Nègre Joyeux», un passé-présent où l’on voit un Noir servir du chocolat à sa maitresse – Non c’est pas ce que vous croyez, ça se disait à l’époque. « Maitresse« , cette expression liée à la servitude n’a rien à voir avec sa « joyeuse » déclinaison de notre temps-. Passons.

Ce « tableau » protégé par une vitre, daterait du dix-huitième siècle et vantait ce qui (…), disons, – je reprends-, Ce «tableau» valorisait une comique joyeuseté, le « bon temps des colonies». Ce vestige esclavagiste ne choquera plus les passants. En effet, le Conseil de Paris a décidé ce lundi de retirer l’enseigne de l’espace public. Ce « vernissage urbain » n’avait que trop duré, il était temps.

Au Nègre Joyeux Paris C'est fini

Que les esprits chagrins se rassurent. Comme ici suggéré pour l’ensemble des ces œuvres encore visibles dans notre espace public, ce témoignage de la France coloniale ne tombera pas dans les oubliettes, l’enseigne sera restaurée et conservée au musée Carnavalet (IIIe). Oui, on n’efface rien, on garde! Un « patrimoine », témoignage du passé de cette belle France que nous avons en partage. Et « vous irez Moufter ailleurs, en privé», seuls avec l’archivé, si besoin. Et comme le disait si justement Christiane Taubira

« Le seul moyen de se débarrasser du passé, c’est de le prendre en compte ».

Christiane Taubira « Le seul moyen de se débarrasser du passé, c'est de le prendre en compte ».

Ça c’est fait. Next? Les statues esclavagistes des suprémacistes Français. Oui il y en a, beaucoup, pas qu’en Amérique, en France aussi, les « prendre en compte et s’en débarrasser » une bonne fois pour toute.

Désormais, vous irez moufter ailleurs, loin de la rue Mouffetard

./…

 

S’il y avait un «Conseil représentatif des institutions Juives de France» (le CRIF), @Enthoven_R trouverait ça immonde, et il aurait tort.

En réponse au tweet du « fil-aux-œufs » Raphaël Enthoven – signalé par l’ami Gauche de Combat – on va s’autoriser ce titre pour résumer l’imbécilité ambiante qui circule librement de nos jours…

Raphael Enthoven

Oui, il n’y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui dérouillent. Dans l’attente du célèbre «Ah mais c’est pas pareil!» ou, «Il ne faut pas comparer!», etc, je me dois de rappeler à l’assistance que Enthoven l’a fait – c’est son droit-, et que la devise même de la République est: « Liberté » – Égalité – Fraternité ». Et nul besoin de dire que « la mauvaise foi ou la racisme s’habille toujours chez très bonne intention. Et j’ajoute, opposé à « l’initiative du Conseil représentatif des associations noires de France» dans sa lutte contre ce passé raciste statufié dans nos villes, je suppose que …

« … Si Raphaël Enthoven était américain, il serait très certainement aux côtés des suprématistes blancs de Charlottesville, s’opposant au déboulonnage des statues des esclavagistes. On trouverait ça immonde, et on aurait raison » …

Pour finir, une maxime qui désormais m’accompagnera dans la jungle numérique, ce ring sans gants..

« Un jour, j’ai dit ce qu’ils ne voulaient pas entendre, et je me suis senti mieux ».

Fait [Lire la suite].

./…

 

​Que faire des statues des #négriers et #suprémacistes blancs de France? Question…

635px-Mascaron_nantais_02C’est bien de regarder vers les Amériques et de se réjouir du démantèlement des statues des suprémacistes blancs, il serait peut-être temps de se poser la même question pour nos suprémacistes & négriers Bleu-blanc-rouge. Oui, il y en a, beaucoup.

À toutes fins utiles, je rappelle aux uns et aux autres – comme ça- que notre belle république est truffée « d’objets du même calibre », résultat de plus de 400 ans de participation, aux premières loges, dans le  « commerce triangulaire » lors de la traite négrière. Il suffit de se promener en levant les yeux devant les riches bâtisses à Nantes par exemple – le principal port négrier français-, pour découvrir ce « vernissage d’un autre temps ».  Et pour ne pas faire de jaloux, on va citer La Rochelle, Le Havre, Bordeaux, Saint-Malo, Lorient, Honfleur, Marseille, Dunkerque, Rochefort, Vannes, Bayonne, Brest, Paris, etc. Dans les artères de ces villes, en plus des statues négriers, on trouve aujourd’hui encore, les marques de «l’Art Nègre Panthéonisé» sur les frontons de riches et belles demeures, des œuvres gravées du sceau de cette «belle époque» où le «bois d’ébène» avait une très grande valeur marchande. Aussi, Slate pose  la question: « Que faire des statues des négriers français »?  Extrait du beau papier de Slate.fr.

Le « débat sur la Mémoire de l’esclavage » est posé. Certains proposent de «Débaptiser les collèges et les lycées Colbert», ministre de Louis XIV et acteur de la légalisation de l’esclavage. Le retirer de l’espace public. Mon avis: les virer, mais ne pas les détruire, les garder dans « le Musée de l’esclavage » – À construire, dans Paris par exemple (une idée). L’option « Musée des horreurs » n’est pas à exclure. En plus – c’est dimanche et j’ai le temps, -, je propose de les remplacer par les statues des « gens propres » et qui ont fait la grandeur de la France, dans le droit fil de l’identité française, ce patrimoine commun.  A ce propos …

Pour la journée du patrimoine, Emmanuel Macron était à Villers-Cotterêts pour un retour sur un acte fondateur de notre identité: l’ordonnance de 1539 par François Ier, « qui fait du français la langue officielle », [Macron]. « Si nous parlons tous le français, c’est grâce à l’ordonnance de Villers-Cotterêts », [Stéphane Bern]. Au delà de la polémique autour de cette approximation historique,  je vais m’attarder sur le très peu cité personnage central au cœur de cet Édit: Alexandre Dumas, l’un des plus écrivains français, le plus lu dans le monde, un personnage haut en couleur qui, comme tout le monde le sait très bien, était … noir. Disons … « pas blanc » bien qu’interprété au cinéma par Gérard de Depardieu.

Alexandre Dumas.jpg_large

C’est lui. Puisque l’Édit de Villers-Cotterêts – On va dire « ordonnance Alexandre Dumas » – est l’acte fondateur de notre identité, – ce qui me propulse de facto dans « notre identité (Youpi!) – je propose de remplacer les statues des suprémacistes français par celui Alexandre Dumas, par exemple. Une statue Joseph Bologne dit Chevalier de Saint-Georges à Versailles ne serait pas mal je crois. Voila pour ces deux français « victimes des négriers suprémacistes blancs de France ». Dans ce « Grand Remplacement », je propose qu’on érige une statue d’honneur à Robert Badinter, Père de l’abolition de la peine de mort en France. Le manuscrit de son discours devant l’Assemblée nationale est à lire. Et une statue pour Simone Weil – loi du 17 janvier 1975 relative à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)». Les gens biens, ce n’est pas ce qui manque en France. Alors, Kékonfait des statues de nos suprémacistes français? Vous avez 4 heures – et pas 400 ans-.

[PS: Dans l’hypothèse « c’est une idée insupportable! Mais pourquoi donc tu nous stigmatises? », dans cette hypothèse, je propose qu’on les naturalise citoyens américains pour commencer, puis on les déboulonne, ça passera mieux je crois. Sans oublier l’option déchéance de nationalité. De rien]

À vous.

./…

Macron humilié à SaintMartin: Il débarque après «l’aide Maduro du Venezuela» déjà sur place..

BreakingNews. Après le passage de l’ouragan Irma à Saint-Martin (et Saint Barth’), et constatant la réponse tardive des autorités françaises dans l’aide aux victimes, le Venezuela de Maduro a porté assistance aux français de Saint-Martin. C’est ce que nous apprend Fabien de Ménilmontant désormais du côté des Amériques

Macron Saint Martin Humiliation Aide aux victimes

Clic, traduction:« Le Venezuela envoie une aide humanitaire à San Martin après l’ouragan Irma« 

Macron Saint-Martin Aide humanitaire du Vénezuela

Dans ce papier de Canal44, on peut lire – on s’accroche – « Par solidarité de pour les Peuples de notre Amérique (…) le gouvernement vénézuélien a envoyé dimanche 10 tonnes d’aide humanitaire à l’île de San Martin  (…) » Donc, on est dans l’Alliance Bolivarienne et on ne savait même pas! On se calme, c’est pas fini. En l’absence de Nicolás Maduro actuellement en Algérie – juste en face de chez nous – , c’est Néstor Reverol, Ministre de l’Intérieur de la Justice et de la Paix, qui s’exprime :

«Aujourd’hui, au nom du président Nicolás Maduro, nous avons envoyé 10 tonnes de matériaux différents à l’île de San Martin, qui a subi huit décès, de nombreuses blessures et de graves dommages aux infrastructures après le passage de l’ouragan Irma».

Emmanuel Macron, en déplacement sur place va donc constater «l’aide Maduro du #Venezuela» que la France ne peut refuser. Dans la « cargaison Bolivarienne » expédiée à Saint-Martin (France), des coussins, des couvertures, des aliments en conserve, des médicaments, des premiers soins et des vêtements, etc. La France, ce pays du tiers-monde. Mais on a échappé aux « sacs de riz » et c’est déjà ça (ouf!).  Info ou simple Plan com’ pour se venger des «embêtations» françaises? Dans les deux cas, c’est bien joué, une «humiliation suprême», et je crois qu’ils se sont bien foutu de notre gueule, enfin, de celui d’Emmanuel Macron qui y séjourne pour -nous dit-on- contourner la « journée de grève contre la loi travail », et créer un contre-feu médiatique. Bref, Saint-Martin est devenu « alibi ».

[PS: J’ai adoré écrire ce billet à l’heure du café, j’ai ri tout le long, surtout  après affichage par Google Traduction de la mention « Solidarité Bolivarienne », c’est là que j’ai avalé de travers je crois. Oui, ça va me faire ma journée].

./…

Précision: «les Français détestent les réformes annoncées» de #Macron. Celles-là, oui, à raison.

En déplacement à Bucarest, le chef de l’État s’est exprimé sur l’attitude des français face aux réformes. Il a déclaré: «les Français détestent les reformes». À l’heure des #Fakenews entre autres maquillages (politiques), et tel un Bruno Roger-Petit sur Challenges.fr, il est utile d’expliquer le complexe, de rendre à Jupiter ce qui est à la reflexion, c’est à dire, la quintessence de sa pensée. Aussi, je vous propose la version expliquée, – disons, corrigée– de la déclaration d’Emmanuel Macron [Deux trois coups de ciseaux, et..]…

La France pays reformable ou pas

Macron reformes

Emmanuel Macron: « La France n’est pas réformable (…) les Français détestent mes réformes ».

Les français détestent mes reformes

«Qui imagine les Français refuser une réforme sur la hausse du pouvoir d’achat »? Personne. Vérification..

20170826_115140

Donc, « Non, les Français ne détestent pas les réformes », mais seulement celles annoncées par Emmanuel Macron, particulièrement celle sur la casse du code du travail, et les sondages le confirment.

Sans titre 3

CQFD. Aussi, la version allégée de la presse sur cette Jupiter déclaration relevait presque du Fakenews, car incomplète. Fallait bien rétablir une complexe pensée.

De rien.

./…