Lecture commentée du 1er billet de JF Copé, jeune blogueur (politique) …

La blogosphère fête l’arrivée d’un petit dernier: Jean François Copé. L’ancien Président de l’UMP a ouvert un blog, il débarque. Dans son premier billet que j’ai lu, il nous explique pourquoi il veut faire «blogueur», son post « Pourquoi ce blog?» se termine par une demande: «Cette démarche ne doit pas être solitaire. Je vais donc la poursuivre, ici, avec vous, sur ce blog». Avec nous? Ok. Puisque c’est gentiment demandé, je vais l’aider, je vous propose une lecture commentée du 1er billet de blog de Jeff_Copé avec ma généreuse contribution (en bleu).

La parole est à JF Copé, jeune blogueur (politique)

En juin 2014, je me suis demandé si je devais tout arrêter (depuis le temps qu’on te l’avait conseillé Jeff). Renoncer face à la violence des attaques, l’ampleur des calomnies. (Tu parles pour toi?). Bien sûr, j’avais parfois été caricatural. (Très caricatural même, particulièrement  avec Christiane Taubira, toujours ministre). Mais là, j’étais tellement caricaturé, sali (en même temps, tu l’avais bien mérité Jeff).  A quoi bon continuer? (on n’osait pas te le dire). En avais-je l’envie, la capacité, la force même? Je me suis longuement posé ces questions. Sérieusement, en conscience. (Ouf! Il était temps). 

Jusqu’à présent,  ma conception de la politique avait été celle d’un parcours initiatique au service de mon pays, avec une progression palier par palier (…) Là, tout s’effondrait brutalement. Trop de violence, de jalousie, de haine. (jalousie? Heu… La haine, oui, ta haine était d’une violence inouïe!) 

Si malgré les injures et les mensonges publics (on attend toujours tes excuses Jeff), je souhaitais poursuivre le combat au service de cette France qui m’a tant donné, alors je ne pouvais plus faire l’économie d’une profonde remise en cause. (Les injures et le mensonge, c’est mal Jeff, pas bien!). Une remise en cause que je sentais nécessaire depuis longtemps, mais que j’avais toujours reportée, par manque de temps et aussi peut-être, avouons-le, par manque de volonté (feignasse).

Bien sûr, j’ai passionnément aimé présider ma famille politique (F. Fillon ne partage pas ton avis Jeff, il l’a toujours de travers). J’ai aimé le choc des idées, (…) la politique, c’est la réflexion puis l’action. (chez toi Jeff, c’était l’inverse). Mais ce sont aussi des rencontres, une grande aventure humaine. Pourtant, de là où j’étais, les limites de la politique à «l’ancienne» m’apparaissaient clairement (…), les combinaisons et la lutte des egos plus forte que la formulation de solutions pour les Français, la recherche de compromis au prix d’incompréhensibles contorsions idéologiques, le goût irrésistible de la petite phrase « qui tue » (je ne te le fais pas dire), la course aux matinales et aux chaînes infos (ça te manque? Tiens, Philippot du FN t’a piqué la place de squatteur), (…) Mais comment changer tout cela quand on est accaparé par les servitudes d’un parti politique? (oh ho Jeff! Piquer sa place à Fillon en le faisant cocoe et venir te plaindre de « servitude », faut pas pousser..).

Alors, ce recul politique qui s’impose, (on te l’a imposé Jeff, dire la vérité aux français). Oui, c’est une épreuve (l’affaire Bygmalion). Mais si, paradoxalement, cette épreuve était aussi une vraie chance? (la chance, c’est de ne pas revenir Jeff, les juges toussa, demande à Claude Guéant…). Une chance pour souffler (et disparaître). Pour redevenir moi-même. Pour trouver des réponses à la question lancinante que me posaient, un peu tristement, tant de mes administrés à Meaux: « pourquoi l’homme que l’on connait et que l’on aime ici, apparaît-il si différent, si arrogant à la télé ? » (parce que c’est toi Jeff, le vrai toi). Une chance pour comprendre aussi et surtout quelles peuvent être les racines de ce malaise qui sinistre la politique et désenchante notre pays (avec ton concours je te rappelle).

20121121-203520

Dès l’été, j’ai pris ma voiture avec ma famille et nous sommes partis retrouver un peu de ce contact simple, direct et franc, avec les Français (prochainement, tu prendras les Car-Macron, y paraît que c’est très bien pour les voyages en famille). Ce contact qui me manquait tant dans le tourbillon médiatique parisien. Nous sommes allés dans ce Massif central qui a donné Georges Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac à la France (Et voila! tu reparles politique! Pfff). J’ai vu des gens heureux dans leur vie personnelle mais souvent déçus, désabusés, voire dégoûtés par la politique (et par tes idées). J’ai vu des Français résignés ou désespérés qui ne voyaient plus d’issue pour notre pays (tiens donc), qui s’inquiétaient pour leurs enfants (tu parles de pain au chocolat?). J’ai entendu, ce sont leurs mots, des compatriotes qui me disaient, sans haine mais froidement: « on ne vous croit plus » (Ah! t’as vu?), « la droite et la gauche, c’est pareil, ça fait trente ans qu’elles échouent », « il ne nous reste plus qu’à renverser la table », « si on ne réagit pas maintenant, après nous serons foutus… »

Je les ai longuement écoutés. J’ai réalisé que mon devoir (ton devoir ?) était de comprendre et d’analyser ce désespoir. De ne pas le rejeter (te rejeter nous a fait du bien, je dis ça je dis rien…). D’assumer un regard critique sur nos échecs. De me mettre à l’écoute, de chercher, de trouver avec eux des solutions pour sortir de l’impasse. En un mot, de faire de la politique autrement. (Non Jeff, c’est pas ton devoir, c’est pas le boulot d’un blogueur, les laisser tranquille, ok?). Alors je me suis astreint à une discipline : du silence, du travail (il était temps), du terrain (de foot? le sport, c’est bien). Plus de politique politicienne (sic !). Plus de médias. Du fond. Prendre le temps (le plus longtemps possible Jeff, ne pas se presser). J’ai pris mon bâton de pèlerin (oh Mon Dieu!). Depuis près de 9 mois maintenant (accouche!), je parcours cette France dite «périphérique» : Cantal, Cher, Dordogne, Oise, Corrèze, Vaucluse, Nord… Cette France si belle, …. Etc (…) 

Signé: JFC

J’arrête les conseils-à-Jeff, le dernier paragraphe est de trop, faire court sur un blog, d’ailleurs, ces quelques remarques devraient suffire. Sinon, bienvenue Jeff dans le monde merveilleux des «blogs (politiques)»! Blogueur-mode, c’était moins risqué mais t’as pas le profil. N’oublie pas de mettre F. Fillon et Alain Juppé dans ta Blogroll, pour les blogowars, ça peut être sympa.  Bonne chance mon cher JFC.

De rien.

Publicités

Le Pass Navigo 2017 de N. Sarkozy: Nouvelle séquence (politique) …

Élu sur un strapontin avec seulement 64.5% des suffrages, ce résultat de Nicolas Sarkozy est un échec pour son égo mais une victoire face à des adversaires bien identifiés, mais absents dans cette élection pour la Présidence de l’UMP: François Fillon, Jean-François Copé et  le plus sérieux, Alain Juppé.

IMG_0079.JPG

Si l’on se base sur ce que disait le Figaro avant cette élection, le score de Bruno Le Maire est un choc pour Nicolas Sarkozy qui a encore du travail. Moins de 65%, c’est un retour raté selon Le Figaro, (je précise).

Figaro echec de Sarkozy

Une petite victoire interne mais un Pass Navigo pour 2017, un abonnement pour être plus juste. En effet, il est difficile d’imaginer Nicolas Sarkozy déroulant le tapi-vert d’une hypothétique « primaire » à ses adversaires. La primaire a eu lieu aujourd’hui, c’est une évidence, et l’UMP n’existe plus, une certitude, RIP.

Que le voyage 2017 commence!…

L’heure de l’opération « on efface les traces » a sonné, un nouveau process (politique) va remplacer cette campagne publique qui vient de s’achever, la « politique » va reprendre ses droits avec ses alliances stratégiques, ses messes basses entre autres arrangements loin des caméras et des militants. Correction: Nicolas Sarkozy va dérouler « le tapis-rouge-sang » à ses adversaires, et les étapes s’imaginent assez facilement:

1. Changement du nom: Pour effacer les traces d’une UMP entachée par les affaires, ses affaires, on reprend les mêmes et on recommence dans l’attente des juges… 2. Convention constitutive pour établir le nouveau parti politique: Adoption de nouveaux statuts sans obligation d’organiser une « primaire » à Droite, l’option « sous réserve de.. » fera l’affaire.  3. Rallier les indécis, le temps des alliances: Offrir des postes aux amis de Bruno Le Maire, d’Alain Juppé, de François Fillon, de Jean-François Copé et de François Bayrou (Modem) pour mieux les isoler, retourner leurs soutiens, les travailler chevillé au corps, en faire de futurs sarkozystes. Les 6,30% de Hervé Mariton ne sont pas négligeables, Manuel Valls est bien devenu 1er Ministre avec beaucoup moins (5,6 % à la primaire socialiste). 4. Intégrer l’UDI dans l’alliance: Facile, Jean-Chistophe Lagarde l’actuel nouveau Président de l’UDI était soutien inconditionnel de N. Sarkozy en 2012, une proximité qui facilitera bien des choses, 5. Résister à la fronde qui va s’organiser en internet,  6. Faire face aux juges: Les affaires! Éléments de langage: « On veut faire taire la seule opposition démocratique dans ce pays! » ou, « Comme par hasard, les affaires reprennent depuis qu’il est Président du parti! », « Diktature Socialisse! », 7. S’occuper des médias et de la Presse: Présence permanente chez l’ami Yves Calvi, chez la copine Apolline de Malherbe sur BFMTV, iTélé, dans le Figaro, L’Opinion, Valeurs actuelles, Minute, etc. 8. Sans oublier les instituts de sondages, les gaver: Odoxa, BVA, Ipsos, Ifop, TNS Sofres, les sondages en ligne, etc9. Se rapprocher du FN: Florian Philippot en grande difficulté est une proie facile, l’associer à  Guillaume Peltier et Geoffroy Didier dans le droite forte, 10. Faire une prière…  etc…

Sarkozyl lepennol

Le troisième tour de la présidentielle 2012…

Donc, pour l’élection présidentielle de 2017, les deux premiers candidats sont connus: 1. Nicolas Sarkozy (Sous réserve de l’avis des Juges) et 2. Marine Le Pen (FN), réélue à la tête du FN ce week-end à Lyon. Reste l’entrée en lice du tenant du titre, il se prononcera plus tard, il a du boulot. Le 3ème tour de la présidentielle 2012 aura lieu en 2017, une « belle »...

Aux armes citoyens, formez vos bataillons, une nouvelle séquence (politique) commence. Ressortir la machine à baffes, c’est maintenant!...

(…)

Bygmalion: N. Sarkozy va t-il annuler son retour en politique? …

Bygmalion mises en examen Sarkozy Copé 3La question se pose car dans l’affaire Bygmalion: « l’étau se resserre » écrit LesEchos. Interpellés lundi, placés en garde à vue à l’office anti-corruption de la police judiciaire à Nanterre, Bastien Millot, Guy Alvès et Franck Attal, les cerveaux de la boîte Bygmalion  sont poursuivis et mis en examen pour «complicité de faux et complicité d’usage de faux, la routine.

Ce qu’il faut retenir de cette journée, c’est cette contrainte judiciaire qu’ils doivent respecter: interdiction d’entrer en contact les uns avec les autres ainsi qu’avec les responsables de l’UMP chargés de la campagne de 2012, pas de contact avec Jean-François Copé et …  Nicolas Sarkozy! C’est dire…, d’où cette question: JF Copé et N. Sarkozy étaient-ils informés? (.)

Bygmalion mises en examen Sarkozy Copé _1

Pour la suite de l’instruction, il est question de savoir jusqu’où était-on informé au sein de l’UMP et de l’équipe de campagne d’une telle fraude et si les premiers rôles, tels que Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy pouvaient l’ignorer. Alors, Nicolas Sarkozy pouvait-il ne pas savoir? Guillaume Peltier (droite forte), porte parole de N.Sarkozy2012 et acteur de la galaxie Bygmalion et déjà perquisitionné, savait-savait pas? Hormis Jérôme Lavrilleux et les membres historique de la bande (organisée) Bygmalion, Qui d’autre savait? Des questions que se posent les enquêteurs dans ce dossier (encore 1!) qui implique Nicolas Sarkozy. L’étau se resserre, et JF Copé n’est pas Alain Juppé pour porter seul le poids d’une telle responsabilité dans cette affaire politique judiciaire qui touche à l’honneur et aux finances publiques (remboursement des frais de campagne par les contribuables). La police déjà s’interrogeait sur le rôle de Sarkozy

Bygmalion, la police s'interroge sur Sarkozy

Il faut donc croire que « l’option annulation du retour en politique » commence à se faire jour dans la nouvelle équipe de Nicolas Sarkozy si ce n’est déja le cas. Une anticipation conseillée pour éviter l’humiliation d’une incapacité par contrainte judiciaire. Dernières nouvelles (Édit 02 oct.): Des ex-cadres de l’UMP dont Eric Cesari « l’œil de Sarkozy«  ont été placé en garde à vue ce matin. Signalé par Ervé(DoZone) dans les commentaires, on apprend que F. Fillon (ex-premier Ministre) affirme avoir « bien sûr entendu parler avant la présidentielle de 2012 de cette agence de communication, contredisant Nicolas Sarkozy.

Bygmalion Fillon contredit Sarkozy

Savoir quitter les choses avant que les choses ne vous quittent.

(…)

Nadia Copé, l’assistée parlementaire de Jean-François…

Après l’épisode « Billets d’avions » aux frais de l’UMP, Médiapart révèle autre chose sur le statut très particulier de Nadia Copé, Ex-Première dame de l’UMP, épouse de Jean-François.  Depuis six ans et en toute discrétion, Nadia Copé est salariée à l’Assemblée nationale comme assistante parlementaire du député et maire de Meaux son mari Jean François Copé.

Nadia Copé

Rappel, les fonds de l’Assemblée nationale, c’est de l’argent public. Donc, la femme de JF Copé est une assistée (parlementaire)….

(Médiapart)

Avocat d’affaires, JF Copé cherche clients consentants… #Bygmalion

Triste sortie (politique) pour JF Copé. Pour son dernier meeting populaire, ils n’étaient que 400 sympathisants UMP à Aulnay-sous-Bois, en banlieue, loin du Trocadéro et des grandes messes orchestrées par Bygmalion. Désormais, place au vrai travail, pour notre Jean François « le démissionné »Profession: Avocat d’affaires

image

Fonctionnaire (Grands corps de l’Etat), JF Copé peut exercer ce métier, ce n’est pas interdit par la loi. Oui, JF Copé est un fonctionnaire!. Enfin, un intermittent. Sinon, je ne sais pas pourquoi mais, si Jean-François Copé gère les affaires de ses clients potentiels comme il a géré l’UMP, je crois que certains seront profondément choqués…

Confier ses affaires à JF Copé, c’est un consentement….

À suivre (ou pas)

(Screen).

Quand JF Copé finance le Front national… #BigMillion

Pas le temps de faire un billet, je vous invite à lire un extrait de la Dépêche.fr.

Copé FN Bigmillion

Donc, Jean-François Copé a financé en loucedé le FN via sa boîte à fric BigMillion. Démission! Lire la suite sur La dépêche.fr.

Source

 

Certifié, Christiane Taubira n’avait pas menti! JF Copé va t-il démissionner?…

Non, Christiane Taubira n’a pas menti. N’en déplaise à Jean-François Copé qui avait hurlé à la démission de la Garde des Sceaux. Après une sérieuse vérification, le NouvelObs conclut à l’amateurisme et l’improvisation du Cabinet de Christiane Taubira, qui l’a tenu dans l’ignorance dans le dossier des «écoutes légales» de Nicolas Sarkozy décidé par les juges pour des affaires de violation du secret de l’instruction, de trafic d’influence actif et passif, de complicité et recel, etc.

Christiane Taubira Ecoutes Sarkozy

Selon les infos du NouvelObs (je résume): » ce n’est en effet que le mardi 11 mars au soir, après la livraison du « Canard enchaîné », que le rapport transmis dès le 26 février (par Éliane Houlette, procureur financier) est remis en personne à la garde des Sceaux. Jusque-là, sa directrice de cabinet n’en avait rien fait. Une fois le document en mains, la Garde choisira d’ailleurs de le brandir publiquement lors de la conférence de presse improvisée, à l’Élysée, à l’issue du conseil des ministres ».

« Dans ce pays dorénavant, il peut s’écouler plusieurs mois sans que le Garde des Sceaux soit informé qu’un ancien Président de la République est sur écoute (…) Aujourd’hui, les juges travaillent librement et en paix ».[]. Vrai.

Dommage qu’on ne puisse pas demander la démission de JF Copé, il est responsable de rien, sauf des « déclarations solennelles au siège de l’UMP », ça l’occupe…

(LePoint.fr) : La «plainte secrète» de JF Copé…

Ne pas porter plainte aurait été mal vu par l’opinion après son Burn-Out (politique) de lundi dernier, le faire semble poser un problème à JF Copé. Alors, le Président de l’UMP a trouvé une astuce pour porter plainte sans conviction: la plainte secrète!

Plainte de Copé

Pour économiser votre temps de lecture disponible, je résume la plainte secrète. C’est faire le choix de saisir directement le doyen des juges d’instruction, avec l’avantage d’une longue, voire très longue procédure, un an et demi en moyenne. C’est une procédure qui relève du secret d’instruction c’est-à-dire, l’accusé ne peut connaître les motifs et les griefs précis de la plainte et ne sera informé que dans plusieurs mois. Le Point.fr espéraitla citation directe: «Nous aurions eu dix jours pour produire nos preuves tandis que M. Copé aurait eu tout le loisir de nous confondre. Le combat eût été loyal. La voie choisie par M. Copé et ses avocats privilégie plutôt l’effet d’annonce, le dilatoire et l’étouffement » .

En résumé, Jean François Copé a « peut-être saisi le Doyen des juges d’instruction, peut-être, mais Chuut! Ne le répétez pas à tout le monde! C’est un secret! Il faut s’attendre à ceci de la part de JF Copé: «Je ne peux pas répondre à votre question, une plainte a été déposée et je ne commente pas une affaire en cours instruction». Circulez, y rien à voir..

Donc, personne ne sait si JF Copé a saisi un juge. Par « souci de transparence« , il s’était engagé à mettre sous scellés les comptes de l’UMP, pour sa plainte, c’est fait.

La « Gravity » déclaration de JF Copé (12 Years a UMP) …

Il avait une tribune ouverte chez Jean Jacques Bourdin (BFMTV/RMC) pour répondre, les yeux dans les yeux et sans langue de bois, aux graves accusations du magazine Le Point, Jean-François Copé (Président de l’UMP) a décliné l’invitation pour une déclaration solennelle au siège de l’UMP (crée en 2002, donc 12 Years a UMP, je justifie mon titre).  Alors question: Que va dire Jean-François Copé?

20140303-080105.jpg
JF Copé - copie

Qu’est ce qu’il peut dire de si important qu’il n’aurait pu dire dans Bourdin Direct sur BFMTV? Je pense qu’il va taper sur la Gôche, sur le PS, sur le gouvernement, il va lancer la campagne des municipales de l’UMP avec un accent prononcé pour son amour de la France (comme Sarkozy), des valeurs républicaines (sic). Et, les révélations du Point, c’est un « coup monté », une « grossière manipulation »,  « vilain complot » pour abattre l’UMP (« c’est pas moi! c’est les autres! »). Je parie qu’il va dire que ses problèmes de 8 millions empochés par ses amis, c’est la faute à François Hollande etc…

Donc, l‘Oscar du faux suspens politique du jour est attribué à Jean-François Copé pour sa « Gravity » déclaration dans « 12 Years a UMP ».

C’est Dallas Buyers Club à l’UMP. .

 Édit: Il a causé..(Vidéo), Le "Burn-Out politique" de JF Copé

(Billet Oscars politique, Done.)

Meeting de Sarkozy au Trocadéro: le sourire radieux de JF Copé…

Pour vérifier l’info du Point de ce matin (surfacturation des prestations par les amis de Copé), j’ai eu le courage de regarder le fameux meeting de Nicolas Sarkozy au Trocadéro, c’était le 01 mai 2012, à 5 jours de la victoire annoncée de F. Hollande. Remix…

A part le soleil, le beau temps et les statues de la Place, tout était facturé: Les invitations (cartons), les flyers, les drapeaux tricolores, les casquettes, les bouquets de fleurs, les muguets, les milliers d’affiches estampillées « NS », les bobs pour bébés et vieux, les tee shirts, les bonnets phrygiens, le maquillage, les figurants, les milliers de ballons, les écrans géants, la sono, la sécurité, l’estrade tendance marbre blanc, les micros, la caméra comme au foot etc. Et, dans ce lot d’images, le sourire radieux de JeanFrançois Copé

20140227-223339.jpg

Juste un sourire, il était joyeux JF Copé, Allez savoir pourquoi.