À la UNE du New Yorker: Color Me Black…

c’est un concept, avec message caché dans l’arrière plan , ça résume tout.

image

New Yorker, Feb. 22, 2016, Black History Month. Devinez « qui est qui ». Attention, il y a des absents, beaucoup. Non, Barack Obama n’est pas à la UNE, Mamy Black non plus. Bon, ok, je résume:

La peinture de l’artiste Kadir Nelson pour la couverture du numéro du New Yorker de cette semaine célèbre le Centre de recherche Schomburg , à Harlem . Il dit qu’il voulait créer « un montage de style comme un hommage aux grands peintres Renaissance de Harlem: Aaron Douglas, William H. Johnson, Norman Lewis , Jacob Lawrence, Elizabeth Catlett, Archibald Motley, et Palmer Hayden » et également des artistes et interprètes comme les Nicholas Brothers , Billie Holiday et Duke Ellington, Malcolm X, et des écrivains comme James Baldwin et Zora Neale Hurston etc….

Amazing UNE.

./source

Advertisements

5 réflexions au sujet de « À la UNE du New Yorker: Color Me Black… »

  1. Superbe effectivement !

    Suis content parce que j’ai reconnu tout le monde, à l’exception de Zora Neale Hurston. Mais je ne sais pas non plus qui représente le dessin.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s