« Faire pour la banlieue c’est faire avec la banlieue en #banlieue et nulle part ailleurs ». Avis…

Entre autres déclarations d’Emmanuel Macron sur le « plan banlieue qui  ne pas son nom« , il y a cette annonce phare du jour: création de 300.000 stages de 3ème pour les « jeunes des quartiers ».

Des « places de stage » dans les administrations pour les « jeunes des quartiers en difficulté ». C’est bien. Donc, pour résumer, « la banlieue est un jeune en difficulté, niveau collège en quête d’un stage de 3ème ». À peu près et j’exagère à peine. Aussi, puisqu’il est admis – comme pour l’équipe de France de foot d’ailleurs-, qu’on a tous le droit d’émettre un avis sur la « banlieue » (surtout lorsqu’on y habite pas/ou plus), permettez que je fasse la proposition suivante:

Organiser des stages d’insertion en banlieue, obligatoires pour la classe politique et les éditorialistes, idem les décideurs économiques, etc

Une sorte de Koh Lanta au cœur de la cité avec si possible, le niveau des revenus de la banlieue sans oublier les épreuves d’immunité. Et comme le dit si justement le BondyBlog dans une tribune à lire, «Tant que vous ferez à notre place, ce ne sera pas pour nous, ce sera contre nous!».

Oui, un Conseil présidentiel des villes à l’Elysée c’est bien mais … « Faire pour la banlieue c’est faire avec la banlieue, en #Banlieue et nulle part ailleurs ».

./…

Publicités

C’est quoi le « vrai » problème avec Christiane Taubira?…

Je pose la question. Parce que, lorsqu’on remonte le fil des agressions sur sa seule personne depuis sa nomination au poste de « Garde des Sceaux, Ministre de la Justice », on peut avoir des doutes sur les « vraies motivations » de cet acharnement disproportionné. Alors, question:

C’est quoi le vrai problème

avec Christiane Taubira?

20120517-christiane_taubira

Répondre à ma « Parole de liberté«  (ou pas). Je pose la vraie question, pour connaitre enfin la racine de ce mal qui ne dit pas son nom, les yeux dans les yeux (de Taubira).

Sans se cacher.

La Marseillaise en arabe …

Mais quelle idée! C’est en regardant une émission de Laurent Ruquier, un Best Of sur France2,  que m’est venue l’idée d’un billet sur le thème de  »la Marseillaise en arabe ».

L’un des artistes de l’émission, dans son sketch (bureau des records), reçoit la proposition suivante d’un candidat au Guinness World Records: chanter la Marseillaise en arabe. En voila une idée qu’elle est bonne, n’est ce pas?

Puis me vient cette folle envie de trouver sur le Net une vidéo de la Marseillaise en arabe. Direction l’ami Google, je tombe sur une vidéo de l‘INA.fr (Prix à,99€ la Marseillaise en arabe). C’est une vidéo de 4mn, un extrait d’une émission de Michel Field (2007). Moins d’un 1€ la Marseillaise, comme une simple application sur AppStore, pas assez chère…

On aurait pu s’attendre à une gratuité pour la Marseillaise mais non, l’hymne national a un prix. Je  »partage » l’avis de l’INA qui suppose que « la gratuité ne vaut plus rien », une conception logique, fruit d’une démonstration-par-l’absurde brillament expliquée par le mathématicien-philosophe DenisG  dans les colonnes de Mediapart. Passons.

D’un lien à l’autre, des vidéos sans intérêt puis, le Graal! Une performance d’un jeune parisien de Barbès-Rochechouart  qui nous la chante  en solo. Écoutez…

In French! Devant une telle performance, la morale exige la fin de la quête, de clore ce billet et de passer aux félicitations d’usage: Bravo Abdel!

Idée: L’inviter au Stade de France pour chanter la Marseillaise, lors du prochain match de l’équipe de France de Foot. Qu’en pensez vous?