Mon avis sur votre avis dans ce débat sur le «#voile» qui masque celui sur les #Retraites…

Dans ce débat imposé (par qui?), dans cette furie qui fait abstraction de vrais sujets (Retraites, le bordel au Chili – mais comme c’est pas le Vénézuela personne n’en parle-, la révolution en Catalogne avec la fuite en France de Manuel Valls, Hong-Kong, les Kurdes, les GiletsJaunes, etc), dans ces ébats je disais, il y a des gens qui ont les mains tellement sales on dirait des pieds (Coluche) | Aussi, pour faire simple, un titre, une illustration et hop billet!  Résumons mon avis.

Débat Voile Vidéo Franche-comté Odoul FN

Just foot it!

Bref, j’ai blogué, pareil que Sarkofrance: [PS: Je file courir le long de la Saône, y a pas de raison de perdre son temps le dimanche avec ces billevesées].

./…

Publicités

Cher Laurent Bouvet …

J’avais prévu, dans un billet argumenté comme je sais les faire, de répondre à tes billevesées anti -FCPE. Finalement et sans réflexion, je pense très sincèrement que tu n’en vaux pas la peine. Pourquoi? Peut-être bien… parce que, cette illustration trouvée sur Twitter reflète à merveille ta dérive identitaire, un « billet miroir » en somme, ou disons-le, dans l’ «esprit Charlie » comme évoqué dans ta honteuse et sacrilège-défense alambiquée

Fait. D’avantage serait d’intempérance n’est-ce pas? Smiley-à-la-con toussa …

Source.

L’Être numérique, ce «4ème singe» qui s’ignore: De notre perception des choses, presque (…)

De l’évolution de l’homme et des problèmes de société à l’ère du tout numérique. La résultante

Une image. S’applique à tous, aux hommes politiques, mais pas que. S’étend à notre inaction collective sur certains sujets de société: Dérèglement climatique, Reforme des retraites, Pouvoir d’achat et Gilets Jaunes, chômageféminicides, racisme réel et sa version imaginaire, homophobie, les affaires classées sans suite à répétition, les gueulantes de l’opposition politique jugées en correctionnel. etc. Et que fait « le 4ème singe? ». Il décide de « regarder l’immigration bien en face« . Allégorie, enfin, presque…

L’Être numérique est-ce «le 4ème singe» qui s’ignore? _Vous avez 4 heures_

./ Source

#Patrick Balkany ▪️«Four more years!» ‪| l’affiche électorale de la case prison… ‬

Condamné pour #fraude fiscale, le Sarkozyste Patrick Balkany part en prison. Quatre ans ferme avec incarcération immédiate,  il va dormir en prison avec son beau numéro d’écrou. Et cette « affiche électorale à l’américaine  » s’imposait pour ses dix ans d’inéligibilité et d’interdiction de gérer une société.

Lui c’est fait. Le suivant? Certainement un macroniste au regard de toutes les affaires en marche. Le pouvoir est éphémère, la Team Sarkozy-Pasqua le découvre, une question de temps..

./…

«40 nuances de #Blancs en 280 caractères», espaces (« vide ») compris | Réflexion…

Thuram Blanc Racisme France

Y paraît que «#Blanc», le mot « blanc » est un gros mot. Depuis peu, nous dit-on. Soit. Ce matin à l’heure du café – noir, comme on dit – je me suis posé une question (Il était 07 heures du matin, le 1er tweet du jour était déjà sur les réseaux sociaux bien avant le Cocorico de Maurice le coq de l’île d’Oléron désormais libre de réveiller les voisins): Combien de fois peut-on écrire le mot «Blanc» dans un tweet de 280 caractères espaces (#blancs) compris? Puis, avec courage non sans trembler mais pour les besoins de la science, j’ai twitté ceci.

Blanc Racisme

Je vous laisse compter (ou le refaire sans le #), c’est le weekend et vous avez le temps. Malins comme vous êtes, vous avez très certainement remarqué que, pour rendre le mot «blanc » encore plus blanc dans ce «1er tweet blanc de l’histoire de l’humanité», j’ai volontairement laissé des «espaces» – des « blancs », comme on dit -. J’aurais pu dire: j’ai laissé du «vide entre deux blancs», on me l’aurait reproché genre: «Dis donc toi, tu supputes donc que le blanc c’est du vide?». Non. Aussi, pour éviter toute mauvaise foi et réflexions alambiquées, je propose de garder « espace » pour décrire le « vide » entre deux « blancs». Précision sur cette dernière phrase qui elle aussi peut prêter à confusion: Je n’affirme pas non plus que les blancs ne communiquent que par le vide. On se calme. [Re]précision…

Le vide, c’est (…) ne rien écrire en #noir pour bien lire le mot #blanc (ou bien) …

Ouf! C’est laborieux mais tout le monde a compris, c’est bien.  Pour finir, j’ai une question primaire, c’est le véritable objet de ce billet de rien..

Dans un tweet de 280 caractères, combien de fois doit-on laisser de « blancs» pour rendre les « XfoisBlancs » plus lisibles?

Répondre, vous avez 4 heures. Et toute copie blanche sera éliminatoire je vous préviens! Note subsidiaire: Durant cette courte rédaction, j’étais en mode « fou rire » pour ne pas dire « Mode noir intense activé». Je me suis éclaté et l’ami Laurent Bignolas de Télé-matin en face dans la télé ne comprenait rien, il devait s’imaginer des trucs pas bien contre lui alors que ce n’est pas le cas, ni contre personne d’ailleurs. Je suis juste heureux de voir ma « communauté d’hommes de couleur » s’étendre, c’est jouissif. De quoi monter une boite de comm‘ pour aider les « venants » à bien vivre leur colorité. Rien n’est plus pénible que d’être tout en en s’imaginant ne pas être. Je me comprends. Oui, « le Blanc est un homme de couleur qui s’ignore». Non il n’est pas communautariste, il est «Corporate», pas immigré quand il est loin de l’hexagone mais un «Expat». Sans oublier sa faculté de considérer que son «rhume des foins est plus grave que le cancer ».

lilian-thuram-racisme-foot-blancs

Oui j’ai une vraie expertise en la matière, une expérience que je mettrais à disposition pour aider et éviter à celles et ceux qui le découvrent des traumatismes irréversibles. « On est ensemble » n’est-ce pas? Bon week-end les #Blancs! (Ah je rigole! Comme vous êtes susceptibles! C’est pénible à la fin si on ne peut même plus être aimable, mais où on va? Franchement, entre nous et on ne va pas se mentir: c’est pas parce qu’on ne le dit pas qu’on sait pas que vous êtes … #Blancs.

On est cons, oui – si vous voulez-, mais pas aveugle non plus...

./…

 

RIP @BFMTV, fini. «L’info outragée, l’info biaisée, l’info #macronisée, mais l’info libérée! »

Ce matin – et comme d’habitude- je voulais enjamber la chaine BFMTV que je ne regarde plus, et je suis tombé sur … la « liberté sans effort », l’instant 2BeFree…

Et je suis resté dessus, de très longues minutes, le temps de finir mon café et d’en profiter. J’étais là, à nouveau devant BFMTV, à me mirer et je me sentais bien. Non je ne rêvais pas. J’ai aimé ce doux silence – lire -, un instant magique. Le chant des oiseaux recouvrait enfin ses droits dans la pièce, le bruit des voisins me rappela qu’ils existent, que j’en avais. Ils devraient être joyeux eux aussi, beaucoup plus -je suppose-. Puis, avec douceur, mon petit doigt effleura tendrement la zappette et.. –la suite ne vous regarde pas-.

L’info outragée, l’info biaisée, l’info macronisée mais l’info libérée !

Libérée par elle-même, avec le concours de la cupidité des hommes. RIP BFMTV, tant mieux!

«D’Espelette #Housewives» | Allégorie…

En marge de l’’«Open Politique Cup» de #Biarritz 2019, ces Dames s’occupent …

Titre qui pique via Twitter | Pas mieux. Lire

./…

Eric #Woerth: la «fraude à l’escalade » …

Le Sarkozyste Eric Woerth était à la montage et il a posté la photo ci-dessous avec ce message: « Glacier du milieu à l’aiguille d’Argentière.. toujours sur les pointes avant..@Chamonix_France »

Sauf que, lorsque qu’on regarde l’image de près, y a comme qui dirait, un truc louche et pas qu’un seul d’ailleurs. Je vous laisse trouver. PS: d’autres indices visibles sont à découvrir …

 

L’alpiniste imaginaire Eric Woerth vient d’inventer «la fraude à l’escalade», le « plat » du jour..

 

./…

#Canicule & #Twitter | Comment rester «à l’ombre des polémiques» sans se mouiller #Tuto

canicule-TwitterPlus le thermomètre monte, plus Twitter s’affole et les polémiques deviennent exponentielles et proportionnelles aux températures. Et dans le beau pays de «Mercure, Dieu du Royaume de la recréation verbale», tout devient dangereux, un mot ou un bout de rien suffit pour mettre le feu aux tweets. À défaut de perdre des plumes comme le petit oiseau bleu, la prudence sous la canicule est de mise, elle s’impose dès les premiers signaux d’alertes: crampes, maux de têtes, vertiges/nausées, propos incohérents et une forte fièvre. Vous dire «comment se protéger et rester au frais face à la montée des polémiques» ne peut se faire sans quelques prolégomènes pour mieux saisir la « notion température ressentie sur Twitter» à défaut de vous offrir un indice ou une étude empirique sur le sujet. Il fait beaucoup trop chaud pour cela, passons….

  • Twitter c’est Bagdad ou un désert du Sahara peuplé de bédouins qui twittent et qui gazouillent jusqu’à pas d’heure. La période d’affluence se situe autour de 18h30-19h00, l’heure de l’apéro, en France .
  • Twitter c’est un monde tentaculaire, caniculaire, avec ses codes, ses règles non écrites qui tout le temps changent en fonction des acteurs, des lieux, des circonstances, des saisons et de la météo.
  • Twitter c’est… Dallas, un univers impitoyable, avec ses secrets de famille, ses coups-bas, ses luttes d’influence, ses classes sociales, ses intox & Fakenews, et disons-le, ses histoires d’amour qui finissent mal en général (ou pas). Nous ne reviendrons pas sur son côté Meetic dans un prochain billet. Non.

Voici quelques fraiches recommandations pour bien vivre Twitter sous la canicule.

Plus de 10ans sur Twitter et quelques «polémiques au compteur», c’est donc en ma qualité de rien que je me suis désigné volontaire pour inscrire dans le marbre ces quelques «recommandations ombragées» dans le seul souci de vous éviter des coups de soleil – On bronze toujours mieux à l’ombre, qu’on se le dise-. Précision. Ce billet n’a nullement l’intention de vous priver de polémiques sur Twitter – il en faut, on s’ennuierait sinon -, la finalité c’est de vous protéger de vous-même d’abord, et surtout de vous éviter de vous fâcher avec ceux de vos amis victimes de la chaleur comme vous. La règle en la matière serait à peu près la suivante …

  • Désactiver vos notifications & alertes pour passer en mode DigitalDétox. Toujours décider seul quand y aller, surtout le matin au réveil quand les températures avoisinent les plus de 20 degrés Celsius dès 07heures (même en Bretagne où la température ressentie est équivalente à celle du reste de la France avec beaucoup moins de degrés au thermomètre, c’est pareil ).
  • Ventiler sa TimeLine et masquer ceux qui sont déjà en surchauffe. Pour le savoir, appliquer la règle de 10remonter de 5 tweets (10 max) en amont ou en aval le fil/tweet d’un ami ou celui qui vous pose problème. Vous aurez une indication sur son métabolisme. Le masquer -si besoin- c’est le garder en tant qu’ami, c’est préserver une amitié pour les joies des retrouvailles sous la pluie ou en Hiver. Ça vous fera grand bien.
  • Ne jamais se greffer sur les Tweets des autres les jours de canicule pour apporter une contradiction. A tort ou à raison, ne jamais marcher sur les tweets de vos ami.e.s. Privilégiez le message privé (DM), avec humour sans oublier les smileys ou hashtag (#Humour #AhJeRigole!) qui vont bien. Le problème avec la réponse sans préavis, disons « la riposte directe » c’est (…) il n’y a pas de problème, mais le faisant, vous l’autoriser à vous répondre, voire de vous en «coller une» légalement, c’est dans son forfait. Ce point s’applique quelque soit la saison, les conditions de pression et de température. Donc, moralité:

Le jour de canicule te fâcher avec tes amis sur Twitter tu éviteras

PS: Si la « canicule permanente » c’est votre état d’esprit – je parle des fachos (« réacs » c’est pareil), des racistes, les antisémites, les islamophobes, les homophobes et j’en passe-, merci de ne surtout rien changer à vos habitudes, le risque de surchauffe des neurones ne vous concerne pas, il faut déjà en avoir et c’est un minimum n’est ce pas? Les autres, » respirez, il y a de l’eau sur Twitter ».

  • Ou, passez en « Mode Avion ».

./…

On a changé d’époque, et ça craint | Simone de Beauvoir & Charles Baudelaire inside…

Si Brigitte Macron est la nouvelle Simone de Beauvoir (selon Marlène Schiappa) et si Patrick Balkany est le nouveau Baudelaire (selon Dupont Moretti son avocat ) alors oui, on a bien changé d’époque et c’est pas joli-joli

Et ça craint, « l’indice de protection » de la France est passé à #iPZéro. Ce pays prend l’eau de tous les cotés. C’est quand mon smartphone a sonné ce matin que je me suis dit: « Nan c’était un cauchemar! Y avait pas ça à l’époque! ». Ouf. Puis je me suis vraiment réveillé pour m’assurer que, tout Albatros qu’il soit, Patrick Balkany n’a pas écrit « Les Fleurs du Mal »  – le lire comme un compliment (ou pas) – et que Simone de Beauvoirnon rien, je vais me taire et ne pas remettre une pièce jaune dans le jukebox pour ne pas invectiver les féministes – les vraies-, celles qui se respectent en respectant l’œuvre des Simone ( Veil et de Beauvoir) .

./…