Les « idiots »: De la joie de tout diriger dans le mur [Et j’aurais pu vous parler de (..), mais…]

Oui j’aurais pu vous parler de milles et une choses, de la politique, de lex vaisseau amiral de la Gauche désormais vent debout contre les victimes du racisme et de l’islamophobie, un bateau ivre qui pensait se ranger derrière l’idéologie des identitarés avant que ces derniers ne décident de s’imaginer «Parti politique» pour – disent-ils – «peser en 2022». Peser dans le jeu comme un certain Olivier Giroud avec ses zéro but en coupe du monde? Soit. J’aurais pu vous parler longuement de cette belle et grande manifestation contre les violences faites aux femmes, j’aurais pu vous parler de son initiatrice Caroline de Hass que j’ai récemment croisé à Paris, une féministe de talent, celle qui vient de donner à la France les raisons d’espérer de vraies mesures de la part du Gouvernement et de Marlène Schiappa qui vraisemblablement ne branle rien. L’ampleur d’une mobilisation est toujours proportionnelle à l’incapacité des autorités à faire. Et que dire de ces pseudo-féministes entre autres imbéciles arcboutés sur l’idée de dissocier «l’homme-coupable» de son «œuvre (sic !)», ceux qui se torchent avec la morale en limitant le féminisme à des principes d’appartenance géographique, aux origines culturelles ou de proximité sociale? Rien.

J’aurais pu vous parler de Lyon, cette merveilleuse cité qui brille la nuit, du reflet de ses lumières sur celles et ceux qui s’y attardent, de sa féerie sur le peu, le vrai et les ombres en quête de rien. Comme MonsieurFraises, j’aurais pu [dû ?] vous parler moi aussi de mes commandes sur internet, de mes achats Kitendi sur Vide-dressing pour remplir le mien, des délais de livraison d’EBay ou Amazon. Sans intérêt, toujours à bon port dans mon cas et dans les temps (Ah zut !). Et Noël approche, c’est dans un mois, ne stresser personne. Oui c’est idiot car de politique j’avais vraiment envie de parler, de littérature ou de philo je ne parle plus, c’est un tort je sais. Pendant la trêve des confiseurs peut-être, si vous voulez bien. Aussi, pour en marquer une – de pause -, chantons «les idiots» et leur joie manifeste de tout diriger dans le mur

De politique Juan Sarkofrance a parlé et il a raison. Bien lire son billet.

[Billet « de rien »] Fait. Bon dimanche.

./…

#Plongeur-en-cuisine ou le «fabuleux destin des #noirs en France» selon Emmanuel #Macron | De ses «#Valeurs [extimes]», la suite…

Dans l’interview ExtremeDroite d’Emmanuel Macron chez #ValeursActuelles tout a été dit ou presque, et un passage -et non des moindres- est presque passé à l’As. Il est ici question de sa vision sur l’immigration africaine – qu’il préfère aux mafias Bulgares et ukrainiennes nous dit-il, non pas pour son humanité envers les 7-à-8 gosses de la femme africaine mais pour une raison bien précise. Emmanuel Macron voit grand et rêve de voir les noirs d’Afrique dans des postes de chargé de la vaisselle et ustensiles de cuisine, de plongeur. Oui, une spécialisation dans les « métiers-à-la-con », on va dire ça …

Macron Noirs de France Valeurs actuelles plongeurs

Donc, pour Emmanuel Macron, « un bon noir en France est un «plongeur». Traduction. Certes, nous ne sommes plus « amazones du roi du Dahomey, ni princes de Ghana, ni docteurs à Tombouctou, ni architectes de Djenné, ni Mahdis, ni guerriers », le tout à l’insu de notre plein gré, mais nous limiter en un fumier ambulant hideusement prometteur de cannes tendres et de coton soyeux comme l’écrivait Aimé Césaire, c’est, comment dire … | Est-ce là le fait de notre «expertise imaginaire» après avoir échappé -ou survécu- à une plongée en Méditerranée? Aujourd’hui encore et bien des années après le Code Noir, en France, certains pensent que « le seul indiscutable record que nous ayons battu est celui d’endurance à la chicotte ». Ce qui, en 2019, nous vaut l’honneur du valeureux métier de plongeur. Soit.

« Plongeur je suis, plongeur je resterai et le plongeur t’emmerde. »

Ainsi Soit…  Je.

./…

C’est l’histoire d’un mec, normal et pas encore «is dead», un «mort-vivant»…| info #Halloween via @LeMondeFr …

Surtout on ne rigole pas ok? C’est l’histoire d’un mec, normal le mec, et « pas encore is dead ». C’est dans le journal LeMonde, un scoop pour Holloween je crois …

Achever François Hollande n’a pas suffit au bonheur de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, ils voulaient se faire B. Tapie, pour Holloween. Journaliste c’est plus comme avant…

Un journaliste ne devrait pas dire ça! Deux encore moins! C une honte..

Et longue vie à Bernard Tapie! Lire sa nécro de son vivant c’est spécial. À part Jésus-le-ressuscité je n’en connais pas d’autre. Et encore! À l’époque, LeMonde n’existait pas , c’était le début, l’An zéro. Bref, si j’étais Bernard Tapie, j’en profiterais pour demander un droit de correction à défaut de porter plainte. Tant qu’a bien faire les choses et puisqu’il est encore là Le Nanard, faire des corrections (et des améliorations compensatoires) pour ne rien laisser passer.  Ne pas se gêner…

Fin du billet-de-rien (En même temps, bloqué dans le métro lyonnais désormais équipé de Wifi, fallait bien que je m’occupe n’est-ce pas? J’ai blogué (et j’ai bien rigolé). PS: Marche bien le wifi – stations only -. Test, fait).

Source.

Emmanuel #Macron ou « l’Homme de #Vitruve » | Allégorie (ou presque)…

Réalisée vers 1490 à la plume – encre et lavis sur papier- par Léonard de Vinci (1452-1519), « l’Homme de Vitruve», célèbre représentation des proportions idéales et parfaites du corps humain s’applique au résident de l’Élysée, notre «Jupiter». Il se croit symbole allégorique de l’Humanisme – c’est lui qui le dit -, de la Renaissance (UE) comme lors de sa campagne des européennes avec Nathalie Loiseau l’ex du GUD-, du rationalisme (sic). Et ce n’est pas tout.  Il s’inscrit dans un cercle – imaginairese regarde le nombril et pense être «carré» dans sa représentation du monde. Et ce Willem (Libé) concaténé avec l’original corrobore cette assertion.

Homme de vitruve Expo Macron Louvre

Et comme le disait Marcus Vitruvius Pollio dit « Vitruve » – architecte romain qui vécut au Ier siècle av. J.-C-.« Pour qu’un bâtiment soit beau, il doit posséder une symétrie et des proportions parfaites comme celles qu’on trouve dans la nature ». Et nous en sommes loin, très loin comme vous pourrez le constater en vous rendant à « l’Exposition Léonard de Vinci » au Louvre – du 24 Octobre 2019 au 24 Février 2020 – accessible uniquement sur réservation pour un avis comparé entre l’original et la mauvaise copie.

Lien réservation: ticketlouvre.fr

On ne parle pas assez de « Culture » sur les blogs (politiques) je trouve. Fait.

./…

 

Mon avis sur votre avis dans ce débat sur le «#voile» qui masque celui sur les #Retraites…

Dans ce débat imposé (par qui?), dans cette furie qui fait abstraction de vrais sujets (Retraites, le bordel au Chili – mais comme c’est pas le Vénézuela personne n’en parle-, la révolution en Catalogne avec la fuite en France de Manuel Valls, Hong-Kong, les Kurdes, les GiletsJaunes, etc), dans ces ébats je disais, il y a des gens qui ont les mains tellement sales on dirait des pieds (Coluche) | Aussi, pour faire simple, un titre, une illustration et hop billet!  Résumons mon avis.

Débat Voile Vidéo Franche-comté Odoul FN

Just foot it!

Bref, j’ai blogué, pareil que Sarkofrance: [PS: Je file courir le long de la Saône, y a pas de raison de perdre son temps le dimanche avec ces billevesées].

./…

Cher Laurent Bouvet …

J’avais prévu, dans un billet argumenté comme je sais les faire, de répondre à tes billevesées anti -FCPE. Finalement et sans réflexion, je pense très sincèrement que tu n’en vaux pas la peine. Pourquoi? Peut-être bien… parce que, cette illustration trouvée sur Twitter reflète à merveille ta dérive identitaire, un « billet miroir » en somme, ou disons-le, dans l’ «esprit Charlie » comme évoqué dans ta honteuse et sacrilège-défense alambiquée

Fait. D’avantage serait d’intempérance n’est-ce pas? Smiley-à-la-con toussa …

Source.

L’Être numérique, ce «4ème singe» qui s’ignore: De notre perception des choses, presque (…)

De l’évolution de l’homme et des problèmes de société à l’ère du tout numérique. La résultante

Une image. S’applique à tous, aux hommes politiques, mais pas que. S’étend à notre inaction collective sur certains sujets de société: Dérèglement climatique, Reforme des retraites, Pouvoir d’achat et Gilets Jaunes, chômageféminicides, racisme réel et sa version imaginaire, homophobie, les affaires classées sans suite à répétition, les gueulantes de l’opposition politique jugées en correctionnel. etc. Et que fait « le 4ème singe? ». Il décide de « regarder l’immigration bien en face« . Allégorie, enfin, presque…

L’Être numérique est-ce «le 4ème singe» qui s’ignore? _Vous avez 4 heures_

./ Source

#Patrick Balkany ▪️«Four more years!» ‪| l’affiche électorale de la case prison… ‬

Condamné pour #fraude fiscale, le Sarkozyste Patrick Balkany part en prison. Quatre ans ferme avec incarcération immédiate,  il va dormir en prison avec son beau numéro d’écrou. Et cette « affiche électorale à l’américaine  » s’imposait pour ses dix ans d’inéligibilité et d’interdiction de gérer une société.

Lui c’est fait. Le suivant? Certainement un macroniste au regard de toutes les affaires en marche. Le pouvoir est éphémère, la Team Sarkozy-Pasqua le découvre, une question de temps..

./…

«40 nuances de #Blancs en 280 caractères», espaces (« vide ») compris | Réflexion…

Thuram Blanc Racisme France

Y paraît que «#Blanc», le mot « blanc » est un gros mot. Depuis peu, nous dit-on. Soit. Ce matin à l’heure du café – noir, comme on dit – je me suis posé une question (Il était 07 heures du matin, le 1er tweet du jour était déjà sur les réseaux sociaux bien avant le Cocorico de Maurice le coq de l’île d’Oléron désormais libre de réveiller les voisins): Combien de fois peut-on écrire le mot «Blanc» dans un tweet de 280 caractères espaces (#blancs) compris? Puis, avec courage non sans trembler mais pour les besoins de la science, j’ai twitté ceci.

Blanc Racisme

Je vous laisse compter (ou le refaire sans le #), c’est le weekend et vous avez le temps. Malins comme vous êtes, vous avez très certainement remarqué que, pour rendre le mot «blanc » encore plus blanc dans ce «1er tweet blanc de l’histoire de l’humanité», j’ai volontairement laissé des «espaces» – des « blancs », comme on dit -. J’aurais pu dire: j’ai laissé du «vide entre deux blancs», on me l’aurait reproché genre: «Dis donc toi, tu supputes donc que le blanc c’est du vide?». Non. Aussi, pour éviter toute mauvaise foi et réflexions alambiquées, je propose de garder « espace » pour décrire le « vide » entre deux « blancs». Précision sur cette dernière phrase qui elle aussi peut prêter à confusion: Je n’affirme pas non plus que les blancs ne communiquent que par le vide. On se calme. [Re]précision…

Le vide, c’est (…) ne rien écrire en #noir pour bien lire le mot #blanc (ou bien) …

Ouf! C’est laborieux mais tout le monde a compris, c’est bien.  Pour finir, j’ai une question primaire, c’est le véritable objet de ce billet de rien..

Dans un tweet de 280 caractères, combien de fois doit-on laisser de « blancs» pour rendre les « XfoisBlancs » plus lisibles?

Répondre, vous avez 4 heures. Et toute copie blanche sera éliminatoire je vous préviens! Note subsidiaire: Durant cette courte rédaction, j’étais en mode « fou rire » pour ne pas dire « Mode noir intense activé». Je me suis éclaté et l’ami Laurent Bignolas de Télé-matin en face dans la télé ne comprenait rien, il devait s’imaginer des trucs pas bien contre lui alors que ce n’est pas le cas, ni contre personne d’ailleurs. Je suis juste heureux de voir ma « communauté d’hommes de couleur » s’étendre, c’est jouissif. De quoi monter une boite de comm‘ pour aider les « venants » à bien vivre leur colorité. Rien n’est plus pénible que d’être tout en en s’imaginant ne pas être. Je me comprends. Oui, « le Blanc est un homme de couleur qui s’ignore». Non il n’est pas communautariste, il est «Corporate», pas immigré quand il est loin de l’hexagone mais un «Expat». Sans oublier sa faculté de considérer que son «rhume des foins est plus grave que le cancer ».

lilian-thuram-racisme-foot-blancs

Oui j’ai une vraie expertise en la matière, une expérience que je mettrais à disposition pour aider et éviter à celles et ceux qui le découvrent des traumatismes irréversibles. « On est ensemble » n’est-ce pas? Bon week-end les #Blancs! (Ah je rigole! Comme vous êtes susceptibles! C’est pénible à la fin si on ne peut même plus être aimable, mais où on va? Franchement, entre nous et on ne va pas se mentir: c’est pas parce qu’on ne le dit pas qu’on sait pas que vous êtes … #Blancs.

On est cons, oui – si vous voulez-, mais pas aveugle non plus...

./…

 

RIP @BFMTV, fini. «L’info outragée, l’info biaisée, l’info #macronisée, mais l’info libérée! »

Ce matin – et comme d’habitude- je voulais enjamber la chaine BFMTV que je ne regarde plus, et je suis tombé sur … la « liberté sans effort », l’instant 2BeFree…

Et je suis resté dessus, de très longues minutes, le temps de finir mon café et d’en profiter. J’étais là, à nouveau devant BFMTV, à me mirer et je me sentais bien. Non je ne rêvais pas. J’ai aimé ce doux silence – lire -, un instant magique. Le chant des oiseaux recouvrait enfin ses droits dans la pièce, le bruit des voisins me rappela qu’ils existent, que j’en avais. Ils devraient être joyeux eux aussi, beaucoup plus -je suppose-. Puis, avec douceur, mon petit doigt effleura tendrement la zappette et.. –la suite ne vous regarde pas-.

L’info outragée, l’info biaisée, l’info macronisée mais l’info libérée !

Libérée par elle-même, avec le concours de la cupidité des hommes. RIP BFMTV, tant mieux!