L’ouragan Macron ou la politique de « l’entre-riches »: Le théorème du « milieu autorisé » …

20171019_193008Prolégomènes (ou conseils de début de lecture): prendre un cachet d’aspirine pour bien digérer la suite, et en prévoir un deuxième pour bien anticiper le mal de tête. Et pour lire avec fruit la notion complexe de « l’entre-riches », d’abord une chose : Le «Milieu-autorisé»

Ni de gauche ni de Droite, seul le milieu compte et se protège. Le «Milieu-autorisé» c’est un truc vous n’êtes pas dedans disait Coluche [de mémoire]: « Le milieu autorisé c’est un endroit où les gens s’autorisent à penser des trucs qu’ils s’autorisent. ». Un exemple au hasard, prenons le cas du jeune Emmanuel, il voulait faire Président de la république. « Je veux faire Président de France mais j’ai pas d’argent, pas assez, comment est-ce que je finance ma campagne électorale »? Il faut en avoir, et pas qu’un peu.  « Pas de problème » dit le Milieu qui s’empressa d’ouvrir une ligne comptable pour l’enfant prodige fils du milieu, en souvenir des bons et loyaux services du temps de sa Business School à Paris Bercy entre 2014 et 2016. «Je vous rembourserai rubis sur l’ongle, avant l’An 2018, foi de banquier, intérêt, principal et pas seulement! » dit-il. Puis ajouta, sans un rictus …

#EnMarche, la violence (politique) des riches est semée d’obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l’œuvre du Malin. Béni soit-il l’homme de bonne volonté qui, au nom de la cupidité, se fait le berger de ses frères qu’il guide dans la vallée d’ombre de la mort et des larmes… Car il est le gardien de ses frères et la providence des enfants épargnés. J’abattrai alors sur la France une terrible colère, une vengeance furieuse et effrayante sur ces hordes impies de syndicalistes du code du travail qui nous pourchassent et veulent réduire à néant les brebis de Dieu. Et ils connaîtront pourquoi mon nom est « Ouragan Macron » quand sur eux s’abattra la vengeance de Jupiter! (Politique fiction, Ezéchiel 25, verset Macron)

Puis vint le projet loi de finance 2018, Président, il s’exécuta. Mission était confiée à Édouard-Philippe et à Bruno-Le-M, délégués par le Milieu pour garantir le prêt. Se mirent à l’ouvrage, enclenchèrent le très complexe mécanisme du remboursement optimisé, une singularité de cette strate sociale qui passe à table sans jamais régler l’addition. C’est dans le Canard que se trouve « sa dernière recette » de foie gras…

Canard enchainé ISF Bercy Riches

[Prendre le deuxième cachet si besoin, ou attendre)]. « Pas convive au « banquet de la nature du milieu autorisé, mais l’addition tu payeras! De 5 euros ton APL on ponctionnera!». Nouveau Deutéronome (politique), en abrégé, un vrai BlogOwar

APL Recettes fiscales ISF Riches

Retour sur investissement pour « souscription et financement de compagne présidentielle« ? Ben voyons, qui peut penser à une telle infamie? Pas les vrais gens en tout cas. Et c’est pas fini…

MAcron Leaks Secrets levées de fond

Pour se protéger de l’Ouragan Macron qui dévaste l’île « France », la « politique de l’entre-riches » s’exerce sous le sceau du secret absolu. À couvert. les autres, toujours à découvert, pas dedans. C’est le principe du «Bercy Secret Story», une alcôve, disons …, une « pudeur nécessaire» pour nous épargner d’atroces souffrances, voire d’horribles crises convulsives si l’on venait à en prendre connaissance. D’ailleurs, Mediapart en fait l’écho dans ce papier « enquête exclusive »

Secret de Bercy ISF

 

L_omerta sur les cadeaux de Macron aux ultrarichesSecret Fiscal ISF Bercy Mediapart Bruno le maire

 

Pour finir, quelques chiffres mais pas trop: la « fraude aux indemnités chômage » c’est 50 millions €, la fraude à l’IS s’élève à 14 milliards €, et pour « la fraude fiscale », son montant oscille entre 60 et 80 milliards d’euros.

Bref, dans la « théorie politique de l’entre-riches », les premiers de cordée resteront les « 1ers ruisselés par l’État ». Et les seuls, grâce à ce bon vieux mécanisme du «Secret de Bercy», une pompe à injection toujours orientée vers le haut, un parapluie fiscal qui les protège de la crise (de nerfs). « La fin de l’ISF ne profitera pas à l’économie française » nous informent déjà ses heureux bénéficiaires. Ben voyons ….

Les députés votent la suppression de l'ISF

Fin de l'ISF

Pour finir. Le milieu autorisé, cette « forteresse imprenable », à l’abri des ouragans,  est un Panthéon où on pouvait lire, _ d’après la légende (je précise)_, ces quelques lignes écrites à l’encre sang: « Comme l’éclair perça les entrailles du ciel bleu de France, n’entrent ici que des gens riches avec leur terrible cortège d’exaltations financières et d’abattements fiscaux! Pas les ouragans… » Une inscription très vite retirée pour outrage et atteinte à l’esprit de la résistance des vrais gens. Oui le peuple, toujours au four et au moulin – pardon Jean-, et à jamais stigmatisés.

Bref, Maintenant vous savez. Voila, voila…

./Couv…

 

Publicités

Contre les crispations identitaires, «l’exigence #Ubuntu», par Souleymane Bachir Diagne, #philosophe…

L_encre des savants-Réflexions sur la philosophie en AfriquePendant que le monde se meurt et qu’ils applaudissent, abritons-nous un instant sous le baobab qui fait l’ombre dans la cour de cette récréation verbale, celle qui désormais alimente notre quotidien. Une pause-café, le temps de prendre connaissance de l’exigence #Ubuntu, une « distribution morale », une libre médication, pour soigner certaines crispations identitaires...

Au chevet de la bibliothèque victime de la flamme du mal, Soulemane Bachir Diagne, Philosophe (hypokhâgne et khâgne  à Louis-le-Grand, Paris, Docteur en Mathématiques (Sorbonne, Paris), Énarque et diplômé de Harvard, professeur de langue française à la Columbia University, codirecteur des Éthiopiques – revue sénégalaise de littérature et de philosophie -, membre du comité de publication de Présence africaine,- il a été désigné comme l’un des 50 penseurs de notre temps)…

Comme #Linux, Ubuntu est une exigence libre, un luxe qu’on peut s’offrir, à distribuer. Lire aussi « L’encre des savants: Réflexions sur la philosophie en Afrique » . Ed. Présence africaine, 2013.

./…

Rungis (politique), les nouvelles fraiches de Manuel #Valls, la « victime imaginaire » …

Manuel Valls ou « l’histoire de Monsieur Insultes » qui veut se faire passer pour une victime, vous la connaissez? Noooon? Ok, je vais vous la raconter… 

« Il était 49.3 fois, un mec, Pat hibulaire mais presque, explosé en plein vol devant les Français par Benoit-le-Sysiphe, débouté à deux reprises lorsqu’il demanda asile en Macronnie, le mec, après avoir « falsifié? » son ticket d’entrée à la soupe populaire du Palais Bourbon, décida de ne point se faire oublier, il voulait exister vaille que vaille Valls. Indépendantiste, euh … indépendant à l’insu de son plein gré, sang Catalan chevillé au corps, il décida de s’attaquer aux « vrais gens » (qu’il avait bien appauvri il y a deux ans) pour se faire remarquer par les nouveaux Régents du Royaume. Aussi, il décida, tel un Parjure ambulant, de pousser sa légendaire complainte-à-la-Tarzan. « IslamoGôchiste!« . 

Mot magique, il l’avait (dit)! Puis, par la magie des Simples d’esprit, il se passa ce qui se passa: il avait réussi à se faire passer pour une victime! Heureux & fier comme s’il avait un bar-tabac, il décida d’enfoncer le clou en déclarant aux canards enchainés la suite de sa fable: « Ah les gens, si seulement vous savez ce qu’il m’a fait le vilain méchant Méluche (« c’est le nouveau chef des vrais gens, du peuple, la légende dit qu’il vient du Venezuela-Land »). Comme il est méchant-méchant poursuit-il. Même qu’il m’a dit que j’étais qu’un vilain « Nazi ». Moi, Nazislamiste, comme si j’étais capable de foutre dans un train une gamine de 15ans direction Europe de l’Est et de m’en féliciter. ¡Oh Dios mio! Gentil-sympa comme je suis et il m’a dit ça à Mouuua, même que David H. a tout bien entendu, il était témoin je jure sur la tête de ma mère! Chui écœuré, boulversifié, faut bien le dire à Jupiterre-de-rien, ok les gens? Il doit savoir que je suis genti, mwa, Tienes que decirselo, et gracias les gens. »

To be continued (demain matin bonne heure pour le Rungis (Politique) des histoires-à-la-con de la France qui se lève tôt et qui a toujours un train de retard.). Plus sérieusement, petit retour sur ce #NaziGate en deux extraits pour les nuls. D’abord David Habib, témoin de Manuel Valls: Il a dit que Manuel Valls lui avait dit que (…): « Valls m’a rapporté que Mélenchon aurait commencé par dire ‘Je ne m’assois pas à côtés de ce nazi’ ».

C’est quelqu’un (M.#Valls) qui lui avait dit. Et ce matin, Manuel Valls himself, il a dit qu’il n’avait pas dit à David H. que Jl Mélenchon lui avait dit que « t’as qu’un sale naziste! »

Bref, Manuel Valls is « la victime imaginaire ». S’attendre à ce qu’il remette une nouvelle pièce dans le Juke-box, tant que ça marche…

./…

#QuiSuisJe? Des « origines et des hommes », voyage au pays de l’ADN..

D’abord une assertion: « Non, le tweet n’est pas un objet instantané, sa durée de vie est tributaire du message qu’il véhicule ». Exemple, ce tweet édité le 26 juin dernier, de nouveau à la UNE après un RT heureux. La vidéo intégrée se regarde…

Alors, #QuiEtesVous? Attention – je précise-, ce voyage dans le monde merveilleux de l’ADN n’est pas une recommandation pour tous car cela peut être très dangereux. En effet, sans évoquer la possible crise cardiaque qui l’accompagne, le risque de retrouver dans la « branche génétique des cons » n’est pas à exclure. Ou l’inverse. Bref, une émission télé malheureusement absente du paysage audiovisuel français. Dommage, ça nous aurait bien fait marrer…

./…

Du « niveau de la pensée »…

S’élever? Oui, mais du niveau de votre pensée en dépendra la hauteur. Citation…

Ayn Rand [1905 – 1982] Philosophe, romancière juive russe émigrée en Amérique. Ses œuvres majeures traduites en français sont: La Révolte d’Atlas, La Source vive, La Vertu d’égoïsme, Hymne et Nous les Vivants, etc…

Ayn RAND

À défaut de hauteur, se mettre à niveau, par la pene, cet « instrument de mesure » …

./…

Le fils caché de Nicolas Sarkozy: « Ich bin ton (..)! »…

« Ich bin ton fils! » cria t-il lorsqu’il posa enfin ses valises dans cette belle et riche demeure qui fut celle de son Père de 2007 à Mai 2012, date de la saisie du bien par la Banque de France (pour accointance aggravée avec plus riches, libéralisme en bande organisée, appauvrissement de la rue, concupiscence avec les extrêmes, etc). Encore et toujours chez lui, le fiston est de retour à l’Elysée, lieu de son stage de 3ème dirigé par Tonton Attali, puis celui de ses classes Prépas (2012-2014) avant la Business School de Paris Bercy (2014-2016), étape tremplin, entièrement financée par l’Institut François Hollande – qui toujours attend les remerciements de l’enfant prodige, « Fils de (..)« – et le remboursement du capital, C’était un prêt étudiant à taux zéro. Puis, le « fils de » lança sa start-up #EnMarche en avril 2016 pour une OPA offensive -et réussie- sur l’Elysée en mai 2017.

Papa est très content, sa daronne aussi. D’ailleurs, il travaille toujours en famille, avec ses cousins Philippe, Bruno, Oncle Gérard, etc. C’est le bordel. Il a cependant du mal avec le cousin Manouël, un migrant Espagnol, de Catalogne. Bref, la politique est une histoire de famille.

./…

De la « Salope », entre autres noms d’oiselles, « réflexion-miroir » sur l’insulte…

Actuellement à la Fondation maison des sciences de l’homme (54 boulevard Raspail, Paris), et jusqu’au 18 octobre, une exposition « invitation au voyage », destination «le pays des grandes insultées», pour bronzer au cœur du paradigme classique de l’insulte animalière, un rendez-vous avec soi. Et je suppute, mes chers amis, que ça ne va pas vous plaire du tout! Non? Ok, le confessionnal  est ouvert, entrez […]

De la Salope entre autres noms d_oiselles

Via Libération.

./…

“De tous les hommes que je n’aime pas, c’est certainement mon mari que je préfère.” [Madame de #Staël]

Pour changer de registre…

“De tous les hommes que je n’aime pas, c’est certainement mon mari que je préfère.” [Germaine de Staël]. Paris.

Les Extimités de Madame de Staël

Anne-Louise Germaine Necker, baronne de Staël-Holstein, (22 avril 1766 – 14 Juillet 1817). Fille des Lumières et de la Révolution qui a marqué son époque. Dans un portrait récent sur RTL – pour son entrée à La Pléiade– on peut lire …

« Madame de Staël fut, de son vivant, la femme la plus célèbre d’Europe et a littéralement révolutionné la pensée de son temps avec ses écrits. Née à Paris en 1766, fille du Genevois Jacques Necker, ministre des Finances de Louis XVI, Mme de Staël (femme d’Erik M. Staël-Holstein, ambassadeur de Suède à Paris) côtoie dès son enfance (..) tout ce que le siècle compte de gens de lettres et du monde. Diderot, D’Alembert, Buffon, etc. En 1788, son premier livre est consacré à Rousseau. Durant les premiers mois de la Révolution, « elle côtoie le pouvoir, influence des décisions et prend part, dans l’ombre, aux intrigues, à défaut de siéger dans les assemblées officielles ou de détenir un portefeuille régalien ». La jeune femme croit « en un avenir plus juste »… avant de déchanter. En exil à Londres et en Suisse, elle revient à Paris en mai 1795.

Femme libre comme en témoigne sa vie amoureuse, (…) opposée à Napoléon, mise au ban de l’Empire, elle est reçue dans toutes les capitales européennes comme une souveraine de la littérature et de la liberté, jusqu’à sa mort à Paris, à 51 ans ».

Féminine ou féministe? La réponse, peut-être bien in « Œuvres inédites de Mme la Bonne de Staël » Ed. 1821, publiées par son fils. A lire .

./…

#Macron, «Mr. #Playboy» & les «69%» de joyeux mécontents, l’avis « érotique »…

[Billet Lapin]. Hugh Hefner, le célèbre fondateur du magazine de charme «Playboy» est dead. Tristesse des coquins fainéants de France, et ils sont 69% à penser que Mr. Playboy de la «Maison Elysée» mène une politique injuste. Le sondage a bien dit «69», le chiffre du (…) département du Rhône (Lyon) qu’Emmanuel Macron a choisi pour le sommet France-Italie. Un croisement s’impose. illustration …

Macron Mr PlayBoy copie

Et voila. The French Hugh Hefner Story to be continued. Moralité? Dans la vie comme sur les blogs (politiques), il faut savoir poser un lapin. Fait.

./…

 

Retrait pancarte coloniale à Paris: «Au Nègre Joyeux» vous dit d’aller «Moufter» ailleurs …

Enseigne Au nègre joyeux#LeCroyezVous? Aujourd’hui encore au 14 Place de la Contrescarpe au niveau de la rue Mouffetard à Paris (Ve), une enseigne en bois d’une ancienne chocolaterie se visite (coordonnées GPS : latitude: 48.844483, longitude: 2.349445). «Au Nègre Joyeux», un passé-présent où l’on voit un Noir servir du chocolat à sa maitresse – Non c’est pas ce que vous croyez, ça se disait à l’époque. « Maitresse« , cette expression liée à la servitude n’a rien à voir avec sa « joyeuse » déclinaison de notre temps-. Passons.

Ce « tableau » protégé par une vitre, daterait du dix-huitième siècle et vantait ce qui (…), disons, – je reprends-, Ce «tableau» valorisait une comique joyeuseté, le « bon temps des colonies». Ce vestige esclavagiste ne choquera plus les passants. En effet, le Conseil de Paris a décidé ce lundi de retirer l’enseigne de l’espace public. Ce « vernissage urbain » n’avait que trop duré, il était temps.

Au Nègre Joyeux Paris C'est fini

Que les esprits chagrins se rassurent. Comme ici suggéré pour l’ensemble des ces œuvres encore visibles dans notre espace public, ce témoignage de la France coloniale ne tombera pas dans les oubliettes, l’enseigne sera restaurée et conservée au musée Carnavalet (IIIe). Oui, on n’efface rien, on garde! Un « patrimoine », témoignage du passé de cette belle France que nous avons en partage. Et « vous irez Moufter ailleurs, en privé», seuls avec l’archivé, si besoin. Et comme le disait si justement Christiane Taubira

« Le seul moyen de se débarrasser du passé, c’est de le prendre en compte ».

Christiane Taubira « Le seul moyen de se débarrasser du passé, c'est de le prendre en compte ».

Ça c’est fait. Next? Les statues esclavagistes des suprémacistes Français. Oui il y en a, beaucoup, pas qu’en Amérique, en France aussi, les « prendre en compte et s’en débarrasser » une bonne fois pour toute.

Désormais, vous irez moufter ailleurs, loin de la rue Mouffetard

./…