#GiletJaune: «c’est moche, ça ne va avec rien mais le porter est une élégance qui peut sauver votre pouvoir d’achat».

Obligatoire depuis le 1er octobre 2008, le « gilet de sécurité » dit #GiletJaune fête son dixième anniversaire ce 17 novembre 2018, u n vrai succès. Il est « de sortie » partout en France », c’est l’objet tendance, et le porter est une élégance. Karl Lagarfeld en témoigne

Bilan Grève #GiletsJaunes, Manifestation AntiMacron Bilan

Oui c’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien mais le porter est une élégance qui peut sauver votre pouvoir d’achat …

Contester, un luxe dont on ne saurait se priver, simple conséquence de l’affaiblissement des corps intermédiaires par Macron depuis Mai 2017. Les français sont dans la rue et le gouvernement rit jaune

#GiletsJaunes #17Novenbre2018

Plus de détails à suivre dans le Semainier (politique) de Sarkofrance

./…

Publicités

Et Gilles-William #Goldnadel inventa le «#racisme #Antinazis», en 2018 …

Tranquille, le pro-Zemmour, l’ami & chroniqueur de Thierry Ardisson, Gilles-William #Goldnadel vient d’inventer le «racisme AntiNazis», en 2018. Faut croire que le «racisme #AntiBlancs» a fait pschitt, ça marche de moins en moins bien, aussi, il fallait trouver autre chose, frapper fort et plus haut: Dans son «papier» édité chez le Figaro (surprise), Gilles-William #Goldnadel pointe du doigt la responsabilité de l’idéologie d’un pseudo «antinazisme» devenu fou qui alimente – selon lui-  une névrose médiatique (…) c’est-à-dire, une idéologie inconsciente qui a ouvert immédiatement la «boîte à folie». En gros, critiquer le nazisme est une folie (sic). Et pour le traduire en de termes simples, ça donne: « faut arrêter de stigmatiser ces pauvres nazis les gens!  C’est pas bien, #CeyMal !» | Après « le point Godwin », voici le « Point Goldnadel  » …

goldnadel-c2ab-la-polecc81mique-sur-pecc81tain-recc81vecc80le-un-e28098antinazisme-devenu-fou-c2bb

Entre le Pétainisme en Kippa de Zemmour et l’hommage de Macron à Pétain – que GW-Goldanel ne contredit pas-, il est aisé de dire que, ce pays part en vrille. La France est en mode «syndrome de Stockholm», plongée dans un état léthargique où les victimes d’hier manifestent une morbide et étrange fascination envers les Nazis, les boches. Terrible constat. C’est peut-être bien le « syndrome de Stendhal», ne pas confondre – selon le Wiki- avec le «syndrome de Brulard», également inspiré par Stendhal, une maladie psychosomatique qui provoque (des coliques néphrétiques chez certains), des accélérations du rythme cardiaque et des vertiges chez d’autres, voire des suffocations et des hallucinations chez ces nouveaux Pétainistes décomplexés, enfermés dans une boîte de déraison où l’imbécilité règne en maître. Peut-être bien les trois ensemble.

«L’antinazisme»?, je rêve. Tout fout l’camp …

./…

Non rien, mais vraiment rien, pas grand-chose…

Le 06 novembre 2018, il ne s’est rien passé ici. Rien, mais vraiment rien, pas grand-chose …

Rien vraiment rien pas de itinérance 11Novembre.png

Aujourd’hui rien, trois fois rien, pas grand-chose. Mais … il y ‘a 30 ans jour pour jour, un très jeune étudiant noir, visa « Long séjour pour Études » en poche, débarquait en France. Atterrissage at Aéroport Roissy Charles de Gaulle, il était 09 heures 15, température zéro degré au sol (selon le commandant de bord). Rien, pas un seul petit degré...

Itinérance, Jour 1er …

La suite? Peut-être un jour, en librairie qui sait. Non, aujourd’hui il ne s’est rien passé ici, rien mais vraiment rien, pas grand-chose. Voilà.

|De rien ! 😉

./inzecity

♪ #Manitoumani, sur un air de #Kora ♪: « Puis un jour, « M » débarqua au Pays Mandingue »…

KOra M ManitomaniPour apaiser vos âmes endolories, le doux son de la Kora. Oui la kora, – aucun lien avec la chorale – est un instrument de musique à cordes d’Afrique de l’Ouest. (Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie, Guinée…). Selon la légende, la première kora était l’instrument personnel d’une «femme-génie» qui vivait dans les grottes de Missirikoro au Mali.

Impressionné et ému par la musique de l’instrument, un grand chef de guerre décida d’en déposséder la femme-génie. Aidé de ses compagnons de chasse, il récupéra l’instrument qui échut à Djelimaly le griot du groupe. « Djelimaly la transmit à son fils Kamba. Et ainsi la kora passa de père en fils jusqu’à Tilimaghan Diabaté qui l’introduisit au Mali. Puis un jour, Toumani Diabate, Sidiki Diabaté et Fatoumata Diawara décidèrent d’inviter leur ami toubab, un certain « M », natif des contrées lointaines au-delà des mers ». Il devait être malheureux pour avoir fait un si long chemin jusqu’au pays Mandingue. Tradition d’accueil oblige,  ils décidèrent de l’aider à retrouver son nom en entier qu’il avait perdu en chemin. Et tout le village en chœur chanta Manitoumani pour invoquer en l’esprit des anciens et bénir le visiteur égaré. Oui, pour entendre dans la kora la colère du cœur qui bat, pour entendre l’orage s’éloigner. Et pour l’ivresse apaisée d’une vie partagée car, au-dessus des murailles des fausses vies, ils placèrent la Kora

Ok j’ai un peu arrangé la fin de l’histoire mais ça se tient. Quand on « M » Manitoumani, on peut. Autre chose (pour bien finir l’histoire), Non, la «femme-génie» n’a jamais récupéré sa Kora. Nul besoin car elle est Kora, son esprit accompagne la douce sonorité de cet instrument de musique, typiquement africain que j’aime tant. Et vous aussi désormais.

./…

Emmanuel Macron a félicité l’#extrêmedroite, M.Le Pen aussi. Le #Bresil bascule & il « Samba »

Bolsonaro Brazil Macron NYTImes

Dimanche dernier, le Brésil a basculé à l’extrême-droite avec l’élection de celui qui porte bien son prénom « Jair » Bolsonaro, et Emmanuel Macron l’a félicité. Même le New-York Times en parle. Marine Le Pen – Salvini -Orban etc. sont en mode Youplaboum

Brésil bascule à l'extrême droite

Brésil Macron félicite Bolsonaro

MAcron félicite Bolsonaro Brésil extrême droite

virage à l_extrême droite pour le Brésil

la victoire de Bolsonaro réjouit l'extrême droite

Et comme le dit si justement l’ami Ervé dit @Croisepattes: « Donc le devient une dictature fasciste et la plupart des gens (Emmanuel Macron) « Samba » les couilles ». Bref, Macron a félicité l’extrême-droite, certainement pour de « bonnes raisons » que ma raison ignore. L’extrême-Droite n’a pas de nationalité, elle reste dangereuse, d’ici ou d’ailleurs. Mon avis.

Screenshot_20181102-152204~2

Puis suivra, je suppose, une invitation au 1er étage de la Tour Eiffel. On avait bien reçu Donald Trump le Bolsonaro Américain un 11 novembre à Paris n’est ce pas?

./…

Que devenus êtes-vous? De mon #Extégration (politique), réflexion sur un constat d’échec …

Désormais tout est #noir ou #blanc, ils ont tous viré « Ouf ». Se poser des questions, sur la nature de « nos valeurs » dites «communes» que nous n’avons jamais défini ensemble, sur ce qui en reste du moins. Ce n’était qu’une illusion (je suppose) car le naturel est vite revenu au galop. Et ils ont « traversé la rue ». Même les mieux armés cèdent à la tentation, les voila desormais victimes d’une pathologie volontaire qui ne les « affecte que pour masquer celle qu’ils igorent » semble t-il. Souffrir de ce qui n’existe pas pour soi, somatiser à tout va, telle est la nouvelle tendance des «malades imaginaires», des sujets à une infection bien réelle. Comprendre …

Le contre-diagnostic viendra plus tard. Dans ma sphère numérique, petit à petit, la gangrène s’installe, la régression s’opère, le foyer d’infection s’étend. Et au bout de cette jactance étalée, un poison savamment instillé opère, et l’on se dit: «Bah, ça passera … (ou pas)». Quand les lire devient blessure, installer des filtres, s’éloigner, «s’extégrer (1)». Quand l’événement à venir projette son ombre, s’inquiéter, ou laisser passer la vague qui les emporte loin des rives de la raison. Et s’en faire une, de raison, à tort peut-être, qui sait. Le Vieux Charles me disait: «il faut savoir quitter les choses avant que les choses ne vous quittent». Pour ne pas insulter demain..

Que devenus êtes-vous? Merci de ne pas répondre à ce «billet-de-service» réservé aux «initiés de la Grande École de la parole sur les blogs & réseaux sociaux». Ils se reconaitrontC’est un simple constat-d’échec, le mien., le vôtre? Le nôtre. L’afficher et vous le livrer est une élégance, disons que c’est un marque page pour de nouvelles lectures … « communes (?) » que nous definirons ensemble, demain peut-être. Le croisement aura lieu …

Bref, comme le chante Lokua Kanza ci-dessus, «Nakozonga»  (ou pas).

________
(1). Extégrer (Extégration). Ce mot-concept qui me vient à l’esprit n’est nullement l’inverse de celui dont il se réfère, et que je vous laisse deviner. Bien au contraire. On peut définir l’éxtégration comme l’étape d’après, celle où l’on devient « soi » dans son espace de vie. S’extégrer c’est tout simplement être libre, surtout quand la nécessité l’oblige. A développer]

./…

À l’Élysée, c’est «la mémoire qui flanche» …

Des problèmes de mémoire à l’Élysée? La question peut se poser après cette nomination, et certains y vont déjà de leurs commentaires: « C’est possible! ça explique la nomination d’un « conseiller mémoire » à l’Elysée  » ou, « Le jeune âge du Président n’exclut pas cette hypothèse! ». Une autre explication est tout aussi possible, passons. Il vrai que, entre Macron-candidat et le Président Jupiterien, la République #EnMarche a paumé des trucs en route. À l’Élysée, faut croire que c’est « la mémoire qui flanche »

Bref, restons #Charlie et surtout pas d’amalgame sur le « job carte mémoire » de Bruno Roger-Petit (BRP) qui, je le précise, mérite notre respect. Je l’ai déjà dit sur ce blog je crois, non? Problème de mémoire …

./…

Le « racisme anti-blancs » vu sous le prisme du VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) ⤵️ …

Je pose ça là, comme ça, puis je vous explique. Surtout ne dites pas merci (pas encore)…

Parti comme c’est, enfin, je dis ça je dis rien, mais bon, puisque vous insistez. Mon avis sur le « racisme Anti-blancs »? Mais que vous êtes cons! Vraiment, et comme c’est pas permis. Les gens … ils ont une putain de veine que jamais ce crime contre l’humanité ne leur arrive, au lieu de s’en réjouir, non, certains, une minorité de plus en plus visible s’excite et s’amuse à se faire peur. Les malades imaginaires

« Ah non hein! Nous aussi on souffre du racisme je l’jure sur la tête de ma mère! Même que c’est vrai, ça m’a tellement émotionné que j’ai pas mangé la viande depuis 2 jours et j’ai viré végan vous vous rendez compte?  Ö Rage Ö Désespoir Ö Nègre ennemi! Pourquoi tant de haine bordel! Qu’avons nous fait au Bon Dieu pour pareille malédiction? Por Qué tant de souffrances depuis la nuit des temps? Cé Pô juste, On n’est pas venu sur terre pour souffrir ok? #StopRacisme!

Et je vous présente mes excuses. Oui, rien n’est plus ridicule que de traiter les gens de cons même si la nécessité l’oblige. Aussi je corrige: Vous n’êtes pas cons, mais … d’un ridicule qui suscite l’admiration! Si seulement vous saviez combien on a rigolé cet après-midi au maquis (un bar africain), on était plié comme une feuille de manioc, particulièrement quand Massamba Mutombo a dit: « Hé les gars, s’ils veulent manger piment dans notre bouche c’est quoi même qui dérange? Ce que Blanc veut Dieu le veut n’est ce pas que j’ai raison? ». Nous, tous en chœur: « Yé Saï! C’est ça même qu’est la verité! ». Obligé. Massamba, le grand costaud et puissant, physiquement un mélange Booba&Kaaris a toujours raison, ne jamais le contrarier. Ce fou rire …

le-grand-casting-de-l-humour

Bref, dans l’attente de « l’inversion souhaitée des courbes » que certains appellent de leur vœux  et que je vous déconseille très fortement, dans l’attente…. Tenez, j’ai une idée: Commencez par vous exercer entre vous, lors des carnavals où déjà certains se griment en noirs, amusez-vous aux jeux suivants (À compléter) : 1. « je cherche un appart’ avec de bons revenus mais je ne trouve pas parce que je suis grimé en noir« , 2. « J’ai tout bien fait mon dossier dans les temps pour mon prêt étudiant mais la banque me dit que les fonds de l’État sont épuisés », 3. « Français, né à Dunkerque on me demande de renter dans mon pays« , ou encore, vous entendre dire «Votre mère a eu tort de vous appeler Corinne, elle aurait dû prendre un prénom du calendrier africain, votre prénom est une insulte à l’Afrique». 4. « Diplomé Bac+5, je fais les 3X8 à l’usine et je bosse comme un Blanc« , 5. « On va créer un Soweto pour grimés, foutre leur leader au bagne pendant des décennies qui vient?« . Le faire entre vous, comme une télé réalité style « vis ma vie » ou « les pas bronzés font les nègres », puis, faire une étude d’impact pour bien évaluer la chose et ne pas vous tromper, c’est important.

Souffrir du racisme c’est comme être supporter d’une équipe de foot qui jamais ne gagne malgré son beau jeu. Lorsqu’on a « les arbitres » à dos tout le temps, de génération en génération, c’est pénible de se faire chambrer, dans les vestiaires, tout le temps. Victime du racisme, et votre vie devient une 3ème mi-temps de foutage de gueule sans fin. Être dans une équipe qu’on ne choisit pas, mais … putain qu’est ce qu’on l’aime cette équipe! Porter ses couleurs est un honneur, une fierté sans nom et qui ne s’explique pas, c’est comme ça et vous n’êtes pas dedans  …

Dans l’attente, veuillez agréer, chers tous, mes remerciements à l’ami Robert Spire pour l’assistance vidéo.

Bande de cons!

./…

Public Enemy : Du miroir de la violence …

Prolégomènes: « Les personnages & les situations de ce récit ne sont pas forcement imaginaires. Toute ressemblance avec une fiction récente ou situation historique ayant existé est purement fortuite (ou pas) ». Attention, les images ci-dessous basées sur des faits historiques et bien réels sont d’une violence inouïe ...

“Honky Talk Rules” by Chuck D, Lead vocal de Public Enemy, sample évident de “Honky Tonk Woman” des Stones [oui]. Extrait: « i let the entire world hear and know of your problem, but let everybody also know of your crimes, but you don’t want to ever fix this world by solving rather have the whole earth singing to your lies… » A traduire (déjà ici).

L’« effet miroir», une violence inacceptable … ./…      

Le « lobby noir » …

Lobby noir

Dans cette période faste où l’on parle de « lobby  » à hue et à dia, une question me taraude..

« Lobby noir, ça existe ?

En voilà une question qu’elle est bonne! | PS: le 1er qui me dira « communautarisme » je le démonte…

Vous avez 4 heures.

./…