Le bide littéraire de M. #Valls: seulement 410 exemplaires vendus…

Lire de beaux discours rédigés par des conseillers à la tribune de l’assemblée nationale c’est une chose courante, vendre ces mêmes discours en les présentant comme des textes de références, c’est autre chose, cela relève presque de l’indécence, voire une obscénité morale si l’on veut bien dire les choses. C’est peut-être bien là une des raisons du «refus d’achat» par les français, du recueil de discours de Manuel Valls titré «l’exigence», vendu en 410 exemplaires seulementet cela malgré une promo dantesque: un «direct live» depuis le Palais de Matignon et sur BFMTV, plus le passage chez Ruquier dans «On n’est pas couché». Le livre est devenu un bide

image

L’exigence (en politique)? c’est d’abord le respect des électeurs, une contrainte morale. L‘exigence en librairie? c’est surtout le respect des lecteurs. Oui, ne jamais leur donner à lire ce qui ne relève pas de sa propre plume, écrire, c’est un métier. Autre chose, jouer la carte «récupération du drame des attentats» pour s’approprier une souffrance collective relève de l’arnaque (politique), un écart de conduite lourdement sanctionné par les français peu disposés de lire une superfétation. Et l’histoire ne nous dit pas combien d’exemplaires achetés par les services de Matignon.

Des stats pour « le plus mauvais livre politique de l’année«  pense un «affreux Göchiste». Il faut dire, pour relativiser, que Manuel Valls a quand même vendu plus de bouquin que Christine Boutin, c’est une grosse performance, et ce n’est pas rien.

./…

Publicités

20 réflexions au sujet de « Le bide littéraire de M. #Valls: seulement 410 exemplaires vendus… »

    1. Pas le temps d’éditer mon brouillon.

      Conseil: « ne jamais se moquer avant 19h00, après, c’est mieux« ! Sinon, Même boutiquier pour son propre « livre » il ne sait pas faire Manuel Valls– c’est affligeant.

      😉

      J'aime

  1. Je proteste. Ce chiffre inclue les exemplaires tombés du camion. Momo gueule comme un putois : son fourgue ne lui a même pas donné un euro pour les cinq cartons distraits à l’affection de l’éditeur.

    J'aime

  2. vous êtes des mauvaises langues, je trouve très bien d’avoir une grande famille pour le soutien moral….

    et puis le manu est très visuel, comment faire vivre des successions de colère millimétrées dans un bouquin ?

    J'aime

  3. Tiens, pendant que le petit Manuel amuse la galerie avec cette foutaise de déchéance de nationalité, les députés ont voté, en séance nocturne, l’inscription de cette vraie saloperie qu’est l’état d’urgence dans la Constitution . 103 pour, 26 contre, les 348 autres « représentants du Peuple  » dans les bras de Morphée, de leur régulière ou de leur Julie Gayet personnelle . Elle est pas belle, la Veme ?

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s