Les «News du barrage»: Le #FN au Gouvt, son pgm est #EnMarche et déjà bien à l’Intérieur…

C’est le JDD qui vend la mèche et dévoile « les nouvelles du barrage ». Loin de l’Autriche où l’extrême-droite hérite de trois ministères clefs (l’Intérieur, la Défense et les Affaires étrangères), en France, discrétion légendaire oblige, c’est le programme FN qui s’installe au cœur du pouvoir. Les idées mais pas les hommes. Deux news à la UNE et une image (by me) pour bien résumer la chose …

Loi immigration Macron Collomb JDD

« Autrichisation de la France », on peut le dire, l’extrême-Droite entre au Gouvernement via son programme déjà en marche. Une politique de l’autruche, mon avis. Déjà sous Nicolas Sarkozy avec le « Ministère de l’intégration et de l’identité nationale«  en passant par Manuel Valls (cf. identité nationale & Déchéance de nationalité) cette nouvelle «alliance extrême» prendra corps dans la future « Loi Asile – immigration » de Gérard Collomb Ministre de Macron & à l’Intérieur du Gouvernement. Un texte ultra répressif nous dit Le Journal du Dimanche.

Au Pays des Lumières les plombs ont sauté depuis des lustres, maintenant on sait pourquoi: le « barrage » a explosé!…

Bref, Chambordisation (politique) & MakeLesiDéesduFNGreatAgain, le glissement des plaques s’accélère pour ne pas laisser à Laurent Wauquiez, nouveau Président de LR, le bénéfice de tout ce pactole FHaine évalué à plus de 33% des électeurs . Le catalogue des idées du FN est libre de droit, pourquoi se gêner. Exemple? Le Gouvernement peut tranquillement, organiser une non #mixité dans à SciencoPo Lille sans que cela ne choque la morale collective….

Reunion en Mixité organiser par l'Eatat Science Po Lille

Le « merci de respecter cette restriction » est un bel aveu. La raison? La « sensibilité de la thématique » (sic). Et je le répète, « la discrimination s’habille toujours chez « très bonne intention ». Ne surtout pas évoquer le « Racisme d’État », y a beaucoup trop des gens qui regardent et cela peut nuire à l’image de la France à l’international. En parler peut vous coûter votre place au Conseil National du Numérique de la République EnMarche. Rokhaya Diallo vient d’en faire les frais. Faire barrage qu’ils disaient…

./…

Publicités

#Johnny: C’était donc un complot «non-mixte»…

Conversation imaginaire, ou presque, dès l’annonce par BFMTV de la mort de Johnny Hallyday suite à son décès à 74 ans (c’est dans l’image), deux amis effondrés sur le Zinc discutent pour l’organisation des obsèques de leur idole

24993095_10155900408609941_1236572814252786901_n

« Alors Dédé, comment qu’on fait pour faire pareil que pour les obsèques de Victor Hugo et réunir tous les gens de la France » demande JeanMi (On a tous un JeanMi dans nos tas d’ami.es). Et Daniel dit Dédé-l’embrouille de répondre: « Bah.. c’est simple ducon. On fait comme pour France98 quand on avait gagné la Coupe Mondiale de Foot, un truc bien français avec la Motardie en tête de cortège comme la patrouille de France du 14 juillet. Mettre de l’émotion partout qu’on diffusera en live à la télé, avec la musique qui fait bien triste pour faire pleurer jusque dans les chaumières de Belley! »

JeanMi: « Et tu crois que les gens ils vont « viendre »? Tu sais, Johnny, c’était il y a longtemps, et les gens ils ont beaucoup changé, en plus il n’habitait même plus en France ». Dédé: Ben non idiot! Johnny, c’est « l’idole des jeunes » à Que Coucou! C’est écrit dans « Salut les copains » patate, tu ne sais donc pas lire? JeanMi: Euh… c’est plus les mêmes jeunes je te signale. Paris c’est grand, avec le RER, on a des jeunes de partout jusqu’en banlieue! Et c’est « Maitre Gims » leur idole. Dédé: M’en fiche de ce gars! Jauni était beaucoup +grand, c’était  un kiloMètre! D’ailleurs, qui t’a dit que je voulais qu’ils viennent hein? Ça sera un truc « non-mixte », que nous, comme pour ses concerts aux States quand on prenait l’avion pour chanter sans ces américains qui ne savaient même pas qu’une Star était chez eux, les cons. Mais attention, on ne va pas le dire à la radio pour pas que les gens « ils savent », je t’explique (…On mettra des flics partout avec contrôle au faciès systématique, ouais. Avec le plan Vigipirate qu’on a, l’État d’urgence qu’on a glissé en loucedé dans le droit commun, sans oublier les risques d’attentats, les dissuader de « viendre » est un jeu d’enfants. Et on fera une grande messe bien chrétienne à l’Église. Non, pas à Saint-Denis, ils sont capables de venir et nous demander de leur mettre du Rap pendant l’Homélie de Père Jean – non pas ton père-, Mon dieu du Rap pour les obsèques de notre Jauni tu te rends compte? Non pas ça.

7442715_b3a3f38a-dccd-11e7-96c7-b2c32a4a5810-1_1000x625

Et JeanMi relance: « Mais toute la musique que que qu’on aime, elle vient de la … de la musique noire américaine, elle vient du blues non?». La chose à ne pas dire à Dédé. « Keuwa? Mais t’es con ma parole! Quand ta femme t’avait quitté pour l’épicier du coin, t’avais pas le blues toi? Voilà! Toute la musique que qu’on aime, elle vient de là, elle vient du blues quand on a mal, il chantait pour nous Johnny, que pour nous ok? Ah au fait, pour la messe et les Amen et le requiem, on fera ça à la Madeleine en plein Paname, avec des invités triés sur le côté, on dira que c’est pour la sécurité du Président de la République toussa, déjà que ces cons n’aiment pas les Églises, y en aura donc beaucoup moins et Paris c’est pas la banlieue bordel! Mais qu’est ce qu’ils « croivent » les gens »? Parenthèse (on causera Jean d’Ormesson une autre fois, il faisait des bouquins sans images-dedans et on ne comprenait rien à ce qu’il disait, alors que Jauni c’était le stade de France putain!) ».

Et JeanMi de remettre une pièce dans le Jukebox: «Mais dis Dédé, le 09 décembre c’est pas le jour qu’on fête l’anniversaire de la laïcité? Tu sais, le truc de la séparation de l’Eglise et de l’Etat toussa» ... Grosse colère de Dédé. «Laïcité-laïcité-laïcité! mais on s’en tamponne de ta laïcité! J’ai une gueule de laïciste moi?» Et l’autre de le regarder fixement pour vérifier sa tronche, puis lui: «Koi ma gueule, qu’est ce qu’elle a ma gueule? Quelque chose qui t’va pas?» Et de poursuivre dans sa lancée pour bien donner envie de ne pas avoir envie de venir perturber leur «non-mixité» intime. « Et puis ces cons qui nous pompent l’air avec leur laïcité à deux balles, on va leur filer nos copains activistes de … «Hiver Républicain» entre les pattes pour encore bien les embrouiller».

joe-bar-team-3-608x456

Toujours sceptique, notre JeanMi, Pat Hibulaire mais presque, insiste: «hum Dédé … les gens, ils ont les internets dans leurs telephone, ils découvrir sur les rézosocios que c’est un complot racialiste, sont pas bêtes les gens, tiens demande à Romain, il te dira …» Excédé par si peu d’emphatie, Dédé-bille-en-tête reprend, « Y verront que du feu je te dis! On va allumer-le-feu!, euh.. les enfumer. Tiens, pour te dire combien je suis une lumière que tu sais même pas, on va leur foutre ça sur le dos je te dis. On dira «Le petit peuple des petits blancs est descendu dans la rue pour dire adieu à Johnny. Il était nombreux et il était seul. Les non-souchiens brillaient par leur absence» en direct à la radio! Par un philosophe en plus, voir deux si possible. Ok, ça va un peu couiner sur Twitter comme d’hab’, y aura deux trois cons pour dire que c’est du racisme ou pour crier au complot, mais on s’en fiche, depuis le temps qu’on est décomplexé, on va se gêner. C’est de leur faute à ces gens, c’est toujours de leur faute épicétout! Tiens, Jeanne d’Arc, c’était déjà les gens de la banlieue! Bah oui, l’Angleterre c’est bien la banlieue de la France n’est ce pas? Et le réchauffement climatique et la catastrophe nucléaire de Tchernobyl hein? la  faute à la banlieue de l’Europe! Toujours les mêmes. Si ça se trouve, ils sont aussi responsables de la crise de subprimes et des déficits de la France. D’ailleurs, Notre Johnny national, on va l’enterrer loin de la banlieue, à Saint Barth, et s’il leur venait à l’idée d’aller sur sa tombe, ça leur coûtera un bras. #TasVu? En parfaite « non-mixité » ni vu ni connu et vas y que je t’embrouille! Avec en prime, tiens-toi bien mon pote, des « indigénistes (sic!) » qu’on va faire passer pour des coupables les doigts dans le nez, et ça marchera je te dis ! Pas belle la vie? »

À peu près, presque. À trop vouloir prendre les vrais gens pour des cons, ils finissent par écrire des billets à la con. À Que oui.

./…

 

Wauquiez, FN, Finkielkraut ou l’extension de la «Souchienne». Les sonates en «Ouaf ouaf»…

Laurent Wauquiez a été élu « Président du parti les Républicains ex-UMP » ce dimanche. Et déjà cette question « Où va Laurent Wauquiez? », une étonnante interrogation. En effet, pour les observateurs de la vie politique,  il est admis que L.Wauquiez n’est que l’extension de la Droite extrême. #CroisonsLes

« Où va la France? » c’est la question à poser, et je la pose, là. A propos de l’alliance Wauquiez-FN, réponse de Virginie Calmes (Numéro bis LR), je la cite: « pour le moment, nous la refusons nous ». Oui « Pour le moment » et tout est dit n’est ce pas? Se souvenir que c’est grâce au « copier-coller FN » que Laurent Wauquiez avait gagné les Régionales en Auvergne Rhone-Aples comme l’atteste « son programme » étalé dans ce trac de campagne

Bref, en France les idées du Front national s’installent encore un peu plus, à droite on le savaitLaurent Wauquiez avait déjà franchi le Rubiconmais aussi dans une certaine Gauche dite « Finkielkraut » autour de Manuel Valls, portée par les activistes du Printemps républicain.

FB_IMG_1512995922966

L’actuelle majorité n’est pas en reste non plus (lire). Oui, la belle « Souchienne » n’arrête plus de faire « Ouaf Ouaf »

./…

#Racisme: Définition par l’exemple …

Racisme: « Attitude d’hostilité systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes ». [Larousse, 2017]. Exemple: le racisme anti-musulmans (corollaire, islamophobie). Illustration. 

Maintenant vous savez.

./Screen2

Nouvelle « marinade » de Laurent Wauquiez, Grand « profiteur de la vie » & « assisté de la République »…

Laurent Wauquiez #croisonslesLaurent Wauquiez, clone de Jean-François Copé et  candidat à la présidence des Républicains a repris « sa flute enchantée sur l’assistanat » pour une nouvelle « sérénade Marinée ». En meeting, il a déclaré (je le cite):

“J’ai vu ces situations qui nous révoltent, où un demandeur d’emploi pousse la porte de Pôle emploi pour trouver un emploi et on lui répond: ‘vous avez deux ans d’assistance chômage, ne vous pressez pas. Profitez un peu de la vie’. Parce que cela, c’est la réalité.”.

Donc, « il a vu des profiteurs de la vie » et c’est lui qui le dit. Peut-être bien dans une glace, et pourquoi pas par expérience? Qui sait, il faut s’y connaitre pour sortir de pareilles allégations. Sans revenir sur son « fantasme de l’écran plat », petit rappel de son-avis-d’avant sur Pôle emploi, il avait commencé par en dire du bien comme nous le rappelle Olivier Chazot -Lab Europe1-, et on a sait pourquoi …

Partageons l’avis qui suit: « Courage aux agents de Pôle-emploi qui n’ont pas démérité, qui se battent aux côtés des demandeurs d’emploi depuis tant d’années dans un engagement désintéressé ».(Valérie Trierweiller Style). Oui, « il faut arrêter de faire du Pôle emploi « Bashing », c’est trop facile de critiquer les gens ». Bref…

Le « cancer de l’assistanat », ce sont les vrais « profiteurs de la vie » qui en parlent le mieux. Enfin, je suppute, mais pas vraiment…

Pour finir, p’tite actualisation de la 1ère ligne de ce billet: « Laurent Wauquiez, clone de Marine Le Pen.. »..

[…]

./Illustrat°/GuillaumeTC...

#Législatives: Projection sièges de la nouvelle Assemblée Nationale…

Le reste (les commentaires), à la télé. Ah! Et les nouvelles de Manuel Valls dans l’Essonne?

Manuel VALLS (Divers gauche) est arrivé(e) en tête du scrutin avec 25.45% dans la 1ère circonscription de Essonne devant Farida AMRANI (La France insoumise)

Attendre..

./Source

Baromètre de l’«infamie (politique)»: M.#Valls is the new Marine #LePen. Qui dit mieux? la fin..

Dans sa circonscription de l’Essonne, c’est le capharnaüm, le bordel si vous préférez: Francis Lalane, Dieudonné, etc face à M. Valls, ça tourne au referendum Anti-Valls. On ne va pas s’en plaindre, pas moi. Rien ne va plus pour l’ancien Résident de Matignon, il suscite le rejet auprès de 54% des personnes sondées par l’institut d’opinion Odoxa. Manuel Valls (54%) devance Marine Le Pen (53%), ça s’arrose …

Manuel Valls devance Marine Le Pen sur le baromètre de l'"infamie politique"

Bref, Manuel Valls is the new Marine Le Pen. On peut le dire, sur l’infamie, mais pas que. Moralité?

«A trop « singer » les identitaires, on finit 1er de la classe des infâmes»

[Proverbe (politique)

Pour une fois qu’il a un vrai «bon sondage Odoxa»

./…

« Discours sur le racisme » ou « la peur du Front national moi non plus » [Aimé Césaire revisité]…

Discours sur le racisme (colonialisme Aimé Cesaire FN Présidentielle 2nd tourEt puisqu’il m’est autorisé de parler de la menace Front national et donc du racisme, allons droit au mensonge principal à partir duquel prolifèrent tous les autres.  «Une société qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une société décadente» écrivait un grand poète noir, Aimé Césaire, le «nègre fondamental», dans son «Discours sur le colonialisme, 1950» de 1950, 1ère Édition. Un texte fondateur, un réquisitoire, un pamphlet poétique retiré des programmes scolaires en 1995 par François Bayrou alors Ministre de l’Éducation nationale. Soit. Je vais ici le reprendre, l’actualiser et le déstructurer au nom de la raison critique dans la « France de l’entre deux tours», pour comprendre et saisir avec fruit, les dessous de cette société moribonde qui s’effondre et qui dans sa chute se répète sans cesse: « jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici (..)».

Le fait est que, notre société telle que l’ont façonné des siècles de Lumières refuse de résoudre les problèmes majeurs auxquels son existence a donné naissance: le problème de sa pluralité et de ses influences multiples; que, déférée à la barre de la «raison» comme à la barre de la «conscience», cette France-là est impuissante à se justifier; et que, de plus en plus, se réfugie dans une hypocrisie d’autant plus odieuse qu’elle a de moins en moins la chance de tromper son monde. Et aujourd’hui, il se trouve que ce ne sont plus les masses venues d’ailleurs qui la menacent, ou qu’on incrimine sur la place publique, aujourd’hui, l’acte d’accusation proféré sur fond de racisme accepté, est un aveu de culpabilité de ceux qui osent encore s’ériger en parangon de vertu. Une société de bonne foi certes, mais d’une hypocrisie collective où l’on pose malhabilement les problèmes pour mieux légitimer les odieuses solutions qu’on leur apporte. Et elle s’obstine à éviter l’innocente question initiale:

Qu’est-ce qu’en son principe que le racisme ?

« Lutter contre » n’est ni entreprise philanthropique, ni volonté de reculer les frontières de l’ignorance. Je trouve que l’hypocrisie n’est pas de date récente, (…) le grand responsable dans ce domaine est le pédantisme collectif, pour avoir posé les équations malhonnêtes: « colonisation civilisatrice », «intégration à la française», «BanlieueStigmatisation des esprits», etc. Et ne pouvaient s’ensuivre que d’abominables conséquences racistes. Il faudrait d’abord étudier comment la France travaille à déresponsabiliser le Français, à l’abrutir au sens propre du mot, à réveiller ses instincts enfouis, (violence verbale, haine raciale, relativisme moral, etc.), et montrer que, …

 » (..) chaque fois qu’il y a un acte raciste et un œil crevé et qu’on accepte, chaque fois qu’il y a une violence policière et qu’en France on accepte, chaque fois qu’il y a une discrimination et qu’on accepte, il y a un acquis de la morale qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend, et qu’au bout de toutes ces valeurs violées, au bout de tous ces mensonges propagés et de toutes ces expéditions punitives tolérées, au bout de cet orgueil encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de la société, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement de la République .

Racisme choic deuxièlme tour Présidentielle 2017Et alors un beau jour, au lendemain d’un dimanche d’élection, elle est réveillée par un formidable choc en retour: La haine suprême est aux portes du pouvoir, les fachos s’affairent et discutent déjà autour des chevalets. On s’étonne, on dit: «Comme c’est curieux! Mais Bah, c’est le nationalisme, on fera barrage, et ça passera  (..)». Et on se tait à soi-même la vérité, que ce racisme déjà installé est une barbarie, celle qui résume la quotidienneté des Barbaries

« Et on attend, on espère, et on oublie qu’avant d’en avoir peur, avant d’en être la victime éventuelle, on en a été le complice; que ce racisme-là, on l’a supporté, on l’a absous, on a fermé l’œil là-dessus, que ce nazisme-là, on l’a légitimé, parce que, jusque-là, il ne s’était appliqué qu’à des êtres serviles; que cette sauvagerie hurlante, on l’a cultivé, on en est responsable, et qu’il sourd, qu’il perce, qu’il goutte, avant de l’engloutir dans ses eaux rougies de toutes les fissures de la société ».

Oui, il vaudrait la peine d’étudier cliniquement, dans le détail, le laxisme collectif dans la lutte contre les discriminations, et de révéler à la société toute entière, aux très distingués donneurs de leçons, qu’ils portent en eux une intolérance coupable, que la haine nationaliste est son Pétain et le racisme l’habite, que s’ils le vitupèrent aujourd’hui seulement, c’est par manque de logique, …

 (..) et qu’au fond, ce qu’ils ne supportent pas dans ce miroir, ce n’est pas le racisme en soi, ce n’est pas le crime contre l’homme, c’est le crime contre soi, ce qu’ils ne supportent pas par dessus tout, c’est la peur de se voir appliquer des procédés dont ne relevaient jusqu’ici que les « commis de la république » dont ils étaient les Maîtres.

Et c’est là le grand reproche que j’adresse aux pseudos « barragistes de l’entre deux-tours-et-puis-s’en-vont», aux «chiens de garde du colonialisme», aux «macrotteurs politiciens lèche-chèques», aux «académiciens goitreux endollardés de sottises», aux «ethnographes métaphysiciens et dogonneux», aux «intellectuels et hommes politiques convaincus de leur  «supériorité dolicho-blonde»,  à tous ces «Bidault aux airs d’hostie conchiée», etc., je leur reproche d’avoir trop longtemps rapetissé les valeurs de la République, d’en avoir eu, d’en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale et, tout compte fait, sordidement raciste.

Faut-il pour autant rejeter dans les ténèbres de l’oubli tous les faits d’armes de la lutte contre le racisme ?

Non. Il est des tares qu’il n’est au pouvoir de personne de réparer et des fautes qu’on n’a pas fini d’expier, mais chaque jour qui passe, chaque déni de justice, chaque réclamation noyée, chaque scandale étouffé, nous fait sentir combien notre société est malade, moralement atteinte. Une société qui, irrésistiblement, de reniement en reniement, appelle sa propre haine. À se replier sur elle-même, une société, quel que soit son génie intime, s’étiole, et la grande chance de la France est d’avoir été un carrefour, et que, d’avoir été le lieu géométrique de toutes les idées, le réceptacle de toutes les philosophies, le lieu d’accueil de tous les sentiments en a fait le meilleur redistributeur d’énergie, l’échange est son oxygène. Et le 07 Mai 2017, viendra la nouvelle  «expropriation pour cause d’utilité publique».

[…]

Lyon, 30 avril 2017. Guy-Alain B. « Discours sur le racisme », adaptation (très) libre du texte d’Aimé Césaire «Discours sur le colonialisme, Chap. – À l’origine du Nazisme – (1955), Paris Sorbonne, 4ème Édition».

./…

Confessionnal (politique) : «Pardonnez-moi mes péchés car je ferai barrage le #07Mai», puis …

Lyon - GargouilleDepuis dimanche dernier, souffle sur la France un vent nouveau, un parfum de sainteté qui accompagne «l’Ouverture du Confessionnal (politique) & social». C’est un rituel sacré, une procession œcuménique qui a lieu tous les 5 ans en France, au Printemps généralement, 20 jours au moins et trente-cinq jours au plus avant l’expiration des pouvoirs du Curé en exercice.

Le confessionnal (politique) est une chambre quinquennale qui ne s’ouvre que sur une durée de 15 jours. Pour l’occasion, tous les «Gens de France » et de Navarre, tous les officiers de la République, les prélats, les Ducs & Duchesses, et autres manants passent à confesse. Tous, à l’unisson, à genoux devant l’hôtel de la République, au nom de la «Liberté-Égalité-Fraternité» et des Saints d’Esprit, pour se délester de leurs péchés. La prière est connue: «Bénissez-moi mes frères & sœurs parce que j’ai péché, en pensée, en parole, par action, et même par omission! Oui, j’ai vraiment péché contre la République, mais chut!, secret..»

Confessional politique Présidentielle 2017

Pour le confessionnal de l’An 2017, des milliers de pénitents à peine discrets voire pas du tout, parmi lesquels des gens bien, mais aussi, Sir Manuel Duc d’Evry, la Duchesse Nadine-la-Blanche, Sir Estrosi de Nice le Grand Chevalier de la 5ème Colonne -, Père Nicolas, l’évangéliste de l’Église de MontreTout et ex Curé de la Paroisse, Sir François de Beaucé, Père Jean-François de Meaux, etc. Présents pour ces agapes «on ferme les yeux 15 jours puis on recommence». Une file d’attente sous le soleil devant un grand panneau encadré par deux gargouilles hébétées où l’on peut lire ces mots de l’évangile d’André Malraux... « Oui toi pénitent, Entre ici avec ton long cortège de péchés! Que le «faire barrage» t’inspire paroles justes et vrais sentiments envers tes prochains! -Enfin si t’es cap, sinon c’est pas grave, tu reviendras-.  Oui le Seigneur sait tout, il sait et t’aime (Jn 21, 17)».

6a00d8341ce44553ef01bb081daff6970d-800wi

Seul face à tout le monde, chaque pénitent doit réciter un chapelet extrait la Sainte Écriture sur la miséricorde et le repentir: «Mon Père, je ne me suis pas confessé depuis le 21 avril 2002, J’ai commis des pêchés véniels que personne n’a oublié, des mots, actes publics, paroles injurieuses et immorales contre les #MadeinAilleurs. Oui, des péchés contre les nègres, les arabes – oh putain qu’est ce qu’ils ont pris dans la tronche-,  Oui j’assume mes propos racistes, antisémites et islamophobes, j’assume mon homophobie, ma concupiscence avec la Manifpourtous, je reconnais avoir fricoté avec la GaucheFinkielkrault, d’avoir bu des canons avec le Pétainiste Sir Éric Zemmour, j’assume avoir stigmatisé la banlieue avec les Printemps Républicains, je ne demande aucun pardon, juste l’absolution au nom de la Vierge Marie, des anges et tous les cons ici présents. Oui mon Père, « je ferai barrage» lors de la Grande Messe du 07 mai, je m’opposerai à l’Église inspiratrice de MontreTout, à leurs idées que je partage volontiers matin midi et soir. J’ai bon?».

Le Prêtre lui donne conseils, impose pénitence sans obligation, l’invite à manifester sa contrition pour faire genre, le pardonne. Et lui, heureux comme s’il avait un bar-tabac, exulte ..

«Merci Mon Dieu! Aucun regret les gens pour ces offenses que je referai avec plaisir car vous êtes justes & bons, infiniment aimables bande de cons! Je promets, avec mon nouveau « forfait-insultes-racistes-illimitées » que j’ai, et le secours de votre sainte imbécilité, de toujours vous offenser. Amen ! ».

Le curé prononce les paroles de l’absolution avant de renvoyer ses ouailles à ses dérives éternelles.

«Par le ministère de la non-repentance, Que Notre République vous montre sa miséricorde, Qu’elle vous envoie l’Esprit-Con pour la réédition de vos péchés; Et moi, au nom du Père, du Fils et des Saints d’Esprit, je vous pardonne (…) Allez « faire barrage » dans la paix du Christ, accomplissez votre pénitence! Ne surtout pas s’abstenir – sauf chez vous, avec votre conjoint (e) mais ça c’est votre problème – Pas d’abstention, car vous porterez la honte et le remord sur vous et durant toute votre vie de mécreant, pour des siècles et des siècles, Amen!».

Le clap de fin est « une action de grâce collective » tout en quittant la Place de la république…

« Mon Dieu, Nous te rendons grâce pour tous ces péchés effacés, merci de nous recevoir à nouveau dans ton ministère. Ni pardon, ni miséricorde pour tout ce qui, de par nôtre misère, a manqué de contrition, de pureté et d’intégrité dans la République. En vérité en vérité, nous prenons la ferme résolution et les moyens nécessaires pour recommencer les péchés que nous venons de confesser. Et pas la peine de te prendre la tête pour nous soumettre à la tentation parce que c’est notre projet! Amen ».

Fermeture automatique du confessionnal le #07Mai à 20h00, encore quelques jours, vous avez le temps. Puis suivra la grande procession « PéchéPourTous », dès le 40è jour de l’An 1 de la Saint-Macronavec le retour autorisé de la Famille de Montretout. «Béni soit la République, Nous rendons Grace à Dieu!».

Amen.

./…

2nd tour? Désolé, je bois plus (na za’té !)…

Billet allégorie (ou Allez les gorilles), au choix. Eloko bolukakiYa ngoOyo!

Tour oyo? Bo dondwa, bino na bino, bo suana pé to mona. Je vais traduire: Cette fois ça sera sans moi, désolé, j’ai déjà donné. Oui, depuis le temps que je fais «barrage tout seul» – c’est une image-, j’ai des jours de RTT à récupérer je crois, beaucoup de jours. Si «combattre le Front national» ET (surtout) «les idées du Front national» – déjà bien en place – intéresse encore certains d’entre vous d’ici deux semaines, après la présidentielle par exemple, si ce n’est pas un CDD (combat-à-durée-déterminée), si vraiment c’est un CDI, alors vous saurez où me trouver, ici. Bien! À vous de jouer «les gens», c’est votre responsabilité. Depuis le temps qu’on (…), sous vos yeux …

Bref, Na za’téchui pas là-,  je bois plus...

./…