Le « programme de Montebourg » jugé efficace pour la #croissance et l’#emploi en France …

Pendant que certains cherchent à effacer les traces de leur programme de gouvernement, le très sérieux Capital pose la question de l’efficacité du programme d’Arnaud Montebourg. Résultat…

le-programme-economique-darnaud

Programme dont voici les principales propositions: 1. Plan de relance de 30 milliards d’euros pour soutenir la croissance, dont 20 milliards dans les infrastructures, 2. Plan d’investissement de 100 milliards d’euros dans la rénovation thermique des logements et l’instauration d’une taxe carbone aux frontières de l’Europe, 3. Augmentation du pouvoir d’achat (estimée entre 600 et 800 euros par an) via une baisse de la CSG, 4. Accès pour chaque Français à une mutuelle publique à 10 euros par mois, 5. Abrogation de la loi travail et encadrement des salaires des patrons en liant leurs augmentations de salaires à celles de leurs salariés , 6. Soutien aux PME françaises en leur réservant 80% des marchés publics (État, collectivités, …) pendant 8 ans. Etc…

Les vrais sujets.

./…

Publicités

Avant la #Loitravail: Suicides & harcèlement moral chez #Orange FranceTélecom. Imaginez l’après …

L’un des points qui fâchent dans la Loitravail imposée par Manuel Valls, c’est l’ «inversion de la hiérarchie des normes», je vous explique: Dans son « exposé des motifs » présenté Myriam EL Khomeri à l’Assemblée nationale au nom de Manuel Valls (c’est la formule, dans le texte):

«Désormais la primauté de l’accord d’entreprise en matière de durée du travail devient le principe de droit commun ».

Autrement dit, pour le nombre maximum d’heures quotidiennes et hebdomadaires, le temps de repos, les congés payés, etc., c’est dans l’entreprise que les choses vont se passer, plus au niveau de la branche d’activité, notamment en matière de fixation du taux de majoration des heures supplémentaires. En gros, c’est l’entreprise qui décide. « Flexibilité » ils disent. Désormais, des «accords négociés» – disons imposés- au niveau de l’entreprise pourront être moins favorables pour les salariés par rapport aux dispositions négociées au niveau de la branche d’activité. Et quand on sait ce qui se passe au niveau de cette entité pas caritative qu’est l’entreprise

 uicides à France Télécom le parquet demande un procès contre la direction

Des suicides pour « harcèlement moral » chez Orange (ex-France Telecom) comme dans d’autres boites (EDF) avant la Loitravail, et des dirigeants menacés de poursuites devant le tribunal correctionnel. Et cela dans l’ancienne hiérarchie des normes, déjà. Question valise RTL:

Que va t-il se passer demain, dans les entreprises, avec la #Loitravail?

Répondre. [Billet utile].

./…

 

Hausse du chômage: Non, on ne change pas une équipe qui gagne…

Mauvaise nouvelle pour l’économie française qui peine à embaucher, mauvaise nouvelle pour les demandeurs d’emplois et, mauvaise nouvelle pour François Hollande qui avait lié sa candidature éventuelle de 2017 à une inversion (ou baisse) de la courbe du chômage.  Le seuil des 3,5 millions de demandeurs d’emploi est atteint…

2015/04/img_1375.png

Surtout ne rien changer car, ce n’est peut-être pas une mauvaise nouvelle pour tout le monde. Question: A qui « profite » la hausse du chômage? Excepté les artisans de la « fin du CDI » pour créer des emplois précaires, un nom vient à l’esprit, devinez (relire le paragraphe1).

(Screen, 20Minutes)

L’embellie Emploi-compétitivité: Déjà 15.000 emplois, sans bug….

Cette fois le Bug SFR n’est pour rien dans les chiffres de la baisse du chômage. Selon les estimations de l’Insee, le Crédit emploi compétitivité des entreprises (CICE), en vigueur depuis le 1er janvier, serait directement à l’origine de la création de 15.000 emplois au second semestre. Une nouvelle qui va réjouir l’ami Marc Vasseur...

Emploi credit emploi compétitivité

Selon les dernières données récoltées par La Tribune, la Banque publique d’investissement (BPifrance) a financé au titre du CICE 9.500 entreprises pour un montant de 870 millions d’euros au 31 août 2013.  D’une façon générale, sur le plan de la Croissance, L’INSEE confirme l’embellie sur les 3 derniers mois 2013, une croissance à +0,4 %, et une stabilisation du taux de chômage.

De bons résultats, l’éclaircie se confirme, sans bug…

(screen).

3 Millions: Nouvelle baisse tendancielle du taux de chômage…

La barre symbolique a été franchie: 3 millions de chômeurs en France! L’annonce a été faite par Michel Sapin, Ministre du travail. Nouvelle baisse tendancielle de la hausse du chômage pour reprendre la belle formule de l’ex-Resident de l’Elysée…

Conséquence de la gestion du chômage en mode  »pilotage automatique »? A qui la faute? Deux axes possibles

1. La faute à François Hollande?. Pourquoi pas? Il est Président de la République depuis 4 mois seulement certes, mais cela n’excuse rien. 3 millions de chômeurs en 4 mois, c’est beaucoup, non?. Il est cependant difficile, même avec une faible dose de mauvaise foi, d’imputer ce résultat à l’action du gouvernement actuel. En mai 2012, la France comptait déjà, après 12 mois consécutifs de hausse, 2922,1 millions de demandeurs.(données de janvier à Juin 2012, dernière colonne. |source|)

Regardons ensemble la courbe d’évolution du taux de chômage depuis 1999.

2. La faute à Nicolas Sarkozy?. C’est juste une hypothèse. Président de la République de 2007 (près de 2 Millions de chômeurs) à 2012 (près de 3 millions de chômeurs). La baisse tendancielle du taux de chômage est éloquente. On ne va pas retenir cette évidence pour ne pas être taxé d’AntiSarkozyste ou encore de  moyennement intelligent. Non, ce n’est pas la faute à Nicolas Sarkozy, il n’a rien fait (vrai!). Oublions la promesse du taux de chômage à 5% pour 2012 etc…

Alors, à qui la faute?

Il est aisé d’affirmer que ce nombre de chômeurs n’est pas le fait de l’élection du 06 Mai dernier. Cette Présidence normale n’étant pas accompagnée d’une modification constitutionnelle stipulant: «Tout Président nouvellement élu pour 5ans doit s’engager à réaliser l’intégralité de son programme en 3mois sous peine d’être soumis à un bilan de compétences mené par l’Opposition et les Médias à la suite duquel il devra affronter la vindicte populaire ». |source: Affichage Libre|, il nous faut donc chercher ailleurs les raisons de cet échec sur l’emploi.

L’hypothèse de la responsabilité allemande, dans sa rigidité structurelle et dans sa qualité de modèle (pour Sarkozy) n’est pas à exclure.

On peut partager l’avis d’Alain Juppé (28 Août 2012, France Inter, itw de P. Cohen)  »… on ne peut attendre en 3 ou 4 mois un changement radical de la situation… ». Des solutions sont-elles possibles? Sur la période [1999-2001], le gouvernement Jospin avait renversé la tendance avec entre autres, deux mesures symboliques: 1. les emplois jeunes,  et les 35 heures!

Il faut donc souhaiter que les dispositifs similaires proposés par l’actuel gouvernement portent leurs fruits: 1. les «emplois d’avenir»,  version moderne des emplois jeunes de l’ère Jospin. 2. les « contrats de génération« , pour permettre à des jeunes de rentrer dans l’emploi en CDI et aux plus âgés de rester dans l’entreprise. Le contrat de « sécurisation de l’emploi«  pour structurer « la bataille pour l’emploi », considérée comme « l’enjeu numéro un du quinquennat » par F. Hollande. Dans l’attente, le droit d’inventaire peut continuer dans les commentaires…

.

Effet Hollande? PSA va produire son utilitaire en France…

Dans le Figaro Économie, derrière les pages « tendances et cotations boursières », cachée sous la pile des fiches « infographies & graphiques », cette information bol-d’air pour l’emploi en France

«Encore menacée de fermeture début juillet, l’usine PSA Peugeot Citroën de Sevelnord voit son horizon s’éclaircir. Le constructeur a choisi de produire son futur véhicule utilitaire léger sur le site de Valenciennes-Hordain (Nord), qui emploie 2600 personnes. Une usine préférée à celle de Vigo, en Espagne. PSA va investir 750 millions d’euros pour ce projet mené avec son nouveau partenaire Toyota. En juillet, il avait dissout sa coentreprise avec l’italien Fiat».

Tout au plus quelques milliers d’emploi, mais un signal fort pour les autres acteurs de l’industrie française. Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement Productif, en charge de l’industrie, peut se réjouir de cette décision qu’il a accompagné depuis les premiers pourparlers avec le Groupe Peugeot suite au choc provoqué par l’annonce, le 12 juillet, de la suppression de 8000 postes et de la fermeture du site d’Aulnay.

«L’attribution de ce nouveau véhicule sur le site de Valenciennes-Hordain démontre que le savoir-faire des sites industriels français peut attirer de nouveaux investissements et de nouveaux constructeurs. Elle démontre aussi que le dialogue social est un outil efficace pour renforcer la compétitivité des sites industriels et sécuriser durablement les emplois quand il est mené suffisamment en amont.» Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif.

Un petit pas pour l’industrie, un bond de géant  pour le redressement productif qui trouve là une première définition. Le changement…

Les 5 mesures chocs de Nicolas Sarkozy…

La chancelière Allemande Angela Merkel de passage à Paris ce lundi, a accéléré le calendrier d’affiliation de la France à l’Allemagne.

Selon nos informations, cette rencontre franco-allemande va sceller dans le marbre, les nouvelles directives économiques et sociales de la France afin de sortir de la crise.

A l’occasion du 14e conseil des ministres franco-allemand et,  après avoir fait l’apologie de l’Allemagne pour légitimer ses errances économiques: bouclier fiscal, réforme de l’ISF, TVA sociale, les 34heures, le Résident de l’Élysée va annoncer des mesures chocs selon Hiffingpouf.fr.

La plus emblématique des ces mesures du candidat Sarkozy…

1. La suppression du Salaire Minimum en France

  • Avoir d’ici 2 ans, plus 20% des salariés payés à un niveau inférieur au SMIC horaire actuel. Et progressivement les années suivantes. Soit des taux horaires à moins de 5€ de l’heure.
  • L’objectif : avoir dans les entreprises (publiques et privées) au moins 40% des salariés avec des salaires mensuels net inférieur à 1000 €
  • Création de plus 2 millions d’emplois à temps partiels en France et,  avoir dans les entreprises au moins un quart de ses salariés à temps partiel. C’est qu’il faut pour résorber le taux de chômage en France.  »Plus de 10%, ce n’est plus tenable » a déclaré Nicolas Sarkozy

2. Réforme du Pôle emploi et de l’assurance-chômage

Pour cela…

  • Revoir les indemnisations de l’assurance chômage à la baisse pour lutter contre les déficits. Lorsque le pôle emploi vous propose un poste, vous ne pouvez le refuser, sinon vous perdez vos allocations de chômage, comme c’est le cas auprès du Pôle emploi Allemand l’Arbeitsamt qui va gérer cette mutation française. L’assurance chômage sera donc revue à la baisse, notamment en augmentant la pression sur les chômeurs.
  • Généralisation des emplois temporaires à faible qualification, exonération de charges sociales,  durcissement des conditions d’indemnisationLimitation de toute hausse des salaires, pour une meilleure stabilité  des coûts salariaux.

3. Flexibilité du marché du travail

  • Instaurer le système de « Mini-jobs » totalement dispensés de charges sociales. Les employeurs pourront donc substituer les mini-jobs aux contrats classiques à temps complet.
  • Privilégier la création d’entreprises de taille intermédiaire (entre 250 et 5000 employés) sur le modèle allemand appelées « Mittelstand« , outre Rhin

4. Nouveau système de formation et d’insertion en entreprise

  • Conséquence du recours massif au chômage partiel et de la restriction du dialogue social sur les salaires et l’emploi.
  • Relèvement à 5% du quota de jeunes en apprentissage dans les entreprises de plus de 250 salariés. les entreprises devront avoir 5% de jeunes apprentis, contre 4% actuellement.

« Le secret du modèle allemand, c’est l’industrie, la taille des entreprises, la co-décision et la compétitivité », relève Jean-Claude Betbèze, chef économiste du Crédit Lyonnais, qui ne cache pas son admiration pour la politique économique du pays. Quitte à en accepter les douloureuses contreparties comme le propose Nicolas Sarkozy

 5. Faire appel à l’expérience allemande en matière d’immigration.

  • Formation de la brigade d’immigration par la DeutsheCop
  • Création d’une agence de l’immigration et de l’identité européenne.

Ah! Pour la Coupe du Monde de Football, la France et l’Allemagne ne seront plus jamais dans le même chapeau des tirages. En cas de finale, elle se jouera à L’Allianz Arena Stadium GmbH de Munich.

A suivre.

Sarkozy: »J’ai merdé », Le Livre…

Le Résident de l’Elysée nous propose de nouvelles mesures pour endiguer le chômage. Des solutions de fin de mandat en guise d’aveux d’échec.

Selon un sondage BFMTV, 85% des français jugent que ces mesures arrivent trop tard. Ce qu’ils ne disent pas, c’est le fait que ces propositions sont à classer dans le catalogue de bonnes intentions d’un candidat à la Présidentielle.

Pas réaliste pour deux petites raisons:

  1. Temps de mise en place ( Problème de délai)
  2. Problème de financement ( Y parait qu’on a plus le sous )

Et, ce n’est qu’un début. Un livre à paraître détaillera encore plus les desiderata de Sarkozy à 90 jours de la présidentielle.


Pour plus d’info sur cet opus à paraître ( « J’ai changé Tome5 »), lire l’exclu de GuyBirenbaum.

Merci à SebMusset pour le titre du billet (J’ai merdé) 😉

Posted using BlogPress from my iPad